Procès fictif

Le Procès fictif s’organisera sous forme de concours inter-écoles. L’activité propose une immersion dans le monde judiciaire. Au cours d’une affaire fictive, les élèves auront l’opportunité de se glisser dans la peau d’un avocat ou encore d’un juge. Après s’être préparés en classe, les jeunes vivront l’expérience réelle d’un procès et pourront, à leur tour, plaider, répliquer et rendre un jugement.

Les élèves défendront une thèse sur un sujet donné, lié à l’actualité, et rédigeront des actes de procédure fictifs (avec justifications concrétisées pour les dossiers de pièces et documentation). Le procès sera organisé sous forme de concours entre des élèves jouant le rôle des avocats des deux parties (deux établissements concernés) devant un Tribunal composé d’élèves d’un troisième établissement endossant le rôle de magistrats.

Les élèves seront encadrés à la fois par leur enseignant et l’assistante pédagogique du Bachelier universitaire en Droit. Cette activité nécessite une préparation en classe et un suivi (avec des séances d’introduction, d’information et d’orientation au préalable).

Au programme : participation à un jeu de rôles (inspiré d’un cas réel) et immersion dans le monde judiciaire (répliques, plaidoiries, notes d’audience et jugement).

A Mons, à la demande.

Public visé : 5e et 6e secondaires

Contact :
Communication et Relations Publiques
Mme Lena Goessens
Tél. : 065/37.32.26
E-mail : lena.goessens@umons.ac.be
Facebook www.facebook.com/EcoledeDroit