Le Mot du Doyen

Notre faculté est un lieu de créativité où l’ouverture d’esprit, l’expérimentation et l’hybridation des compétences sont au cœur des préoccupations des équipes d’enseignants et de chercheurs.

L’environnement et la taille de l’UMONS permettent de renforcer la transdisciplinarité de notre discipline et ainsi interagir avec l’ensemble des facultés (spécialistes de la santé, de l’énergie, des risques, de la complexité, les anthropologues, les économistes …) pour une réaction rapide face aux enjeux de la société contemporaine. C’est un lieu où le débat s’appuie sur l’ouverture culturelle, la liberté intellectuelle et la critique architecturale pour réagir aux nombreuses perspectives professionnelles et ainsi être au plus proche de l’action.

Notre défi : imaginer et planifier des espaces de qualité où architecture, urbanisme, territoire, environnement et société ne font qu’un. Et pour cela, seul le partage des idées et du “sa­voir construire” en expérimentant dans des contextes réels pourra nous offrir une véritable architecture réussie pour des usages nouveaux et du mieux vivre ensemble.

Former des Architectes à l’art de bâtir, l’expérimentation et le savoir construire

L’enseignement de l’architecture, c’est aussi et surtout, l’enseignement du projet et de la culture du projet, enten­du dans toutes ses diversités et toutes ses composantes. La Faculté entend ainsi former ses étudiant(e)s à la maî­trise de l’ensemble des composantes de la pensée de l’architecture, en in­telligence avec les dimensions d’un lieu, en réaffirmant la nécessité pour toute architecture d’être rigoureuse­ment contextualisée, territorialisée; c’est-à-dire conçue pour être intégrée dans ses différents contextes (phy­siques, climatiques, fonctionnels, so­cioculturels, humains et constructifs). C’est dans cette perspective que l’en­seignement et la recherche axés sur le projet sont au cœur des objectifs de la FA+U.

Former des Architectes à l’urbanisme de Projet

Depuis quelques années, la FA+U de l’UMONS a créé une finalité supplémentaire en urbanisme. Elle propose ainsi d’élargir l’offre de son enseignement pour former les architectes à l’art de fabriquer les villes et les territoires face à l’émergence des nombreuses questions de l’aménagement durable, en fonction de l’évolution des questions urbaines et territoriales telles que la montée des réflexions sur le renouvellement urbain, les capacités d’adaptation des villes et des territoires…

Aider les étudiants à acquérir une autonomie intellectuelle et à faire exister leurs créations

La richesse de la faculté repose pleinement sur la vie des étudiants. Ils sont au cœur des préoccupations et leurs nombreuses actions collectives ou individuelles sont valorisées de manière à faire exister leurs créations.

À travers toutes les expériences vécues au sein de la FA+U, notre but est d’at­teindre un nouvel équilibre entre les nombreuses disciplines de l’architecture. La faculté profite pleinement de l’intégration effec­tive à l’université avec laquelle elle par­tage une vision commune en matière de qualité d’enseignement, d’accueil de l’étudiant, d’esprit de recherche et d’ouverture à la société.

Vincent Becue