Master de spécialisation en

Management territorial et développement urbain

  • Horaire
    Horaire adapté
  • Crédits ECTS
    60
  • Langue
    Français
  • Lieu
    Charleroi

Description

Les atouts de la formation

La création de ce Master de spécialisation s’inscrit dans la dynamique de renouveau des villes en Wallonie et à Bruxelles.

En corollaire au phénomène de métropolisation, ce Master de spécialisation répond ainsi à des enjeux tels que le regain d’attractivité des territoires urbains, leur devenir post-industriel, la lutte contre l’étalement urbain, la mobilité, la réalisation et la gestion de projets urbains et de territoire, les aspects immobiliers et financiers de ceux-ci, etc.

Il s’appuie sur le constat d’un manque de formation académique en lien avec les enjeux opérationnels d’aménagement alors que les besoins de faire appel à des nouveaux métiers se font de plus en plus pressants.

Le Master de spécialisation repose sur une approche pluridisciplinaire afin de développer, gérer et renforcer les mécanismes de projets territoriaux et urbains. Cette approche  contribuera au développement de nouveaux modes de gouvernance permettant de mieux répondre aux enjeux et défis actuels.

Les nouvelles compétences professionnelles attendues en matière de management territorial, de programmation et de développement urbain seront l’exploration, l’élaboration ainsi que la mise en oeuvre de solutions adaptées aux futurs projets de villes ou de territoires. Ce Master de spécialisation forme ainsi aux métiers de la maîtrise d’ouvrage urbaine dans le contexte des villes et territoires de l’espace francophone belge.

Informations supplémentaires

Informations pratiques

Le Master de spécialisation est organisé tout au long de l’année académique, à raison de deux journées par semaine.

Campus

Les enseignements de ce Master de spécialisation se tiennent à Charleroi, dans la Ville Haute. Les enseignements sont ainsi dispensés en plein coeur d’une ville et d’un territoire en transformation. Disposant d’une implantation hyper urbaine et très centrale, le Master de spécialisation entend ainsi contribuer sous l’angle de l’enseignement, de la réflexion et de la diffusion à la dynamique de transformation de la métropole carolorégienne.

Programme et structure

Les enjeux et questions liés à la gouvernance territoriale, locale et régionale seront abordés dans différents contextes : les espaces publics, le paysage, la gestion de ressources foncières et immobilières.

Au niveau des méthodes, le management de projet, la programmation urbaine, le montage opérationnel et les aspects financiers des projets seront enseignés à travers de différents dispositifs pédagogiques :

  • Cours de réflexion (sciences politiques, droit, sociologie, urbanisme) sur la société urbaine et les enjeux auxquels les acteurs de l’aménagement urbain sont  confrontés ;
  • Cours sur les pratiques de l’aménagement, de l’urbanisme et de la gestion de projets urbains ;
  • Cours relatifs aux aspects économiques et financiers des projets urbains ;
  • Études de cas et visites de projets;
  • Exercice de simulation d’un aménagement opérationnel inscrit au coeur de la formation. Au cours de celui-ci, les étudiants travaillant en groupes sont confrontés à tous les aspects de définition de projet, conception et de montage d’une opération d’aménagement. Il s’agit d’un exercice interdisciplinaire portant sur un territoire de projet situé dans l’espace francophone belge, en Wallonie ou à Bruxelles. Cet exercice sera coordonné avec un acteur de terrain de type « agence d’urbanisme » ou « intercommunale de développement » en charge de projets urbains et/ou de territoire. Cet exercice nécessitera des compétences d’expression graphique et cartographique qui devront être portées au sein des groupes. La possession de compétences graphiques constitue à cet égard un atout pour suivre la formation ;
  • Réalisation d’un travail de fin d’études;
  • Cycle de conférences thématiques sous forme d’université populaire. Ce cycle de conférences fera appel à une expertise internationale avec des intervenants provenant tant de Belgique que d’autres pays européens .

Le programme est dispensé par des enseignants de l’ULB et de l’UMONS. Ils font appel à leur expertise et le cas échéant s’appuient sur l’intervention de conférenciers invités.

Langue

L’ensemble des cours est donné en français. Le Master de spécialisation est orienté vers la gestion de situations et de problématiques propres aux territoires wallons et bruxellois.

Néanmoins afin de pouvoir s’ouvrir à des référentiels qui dépassent le cadre de la langue française, il est souhaitable de disposer d’une connaissance passive de l’anglais et/ou du néerlandais. Dans le cadre des cours théoriques ou de l’exercice de simulation, il est fait mention de références bibliographiques ou de projets situés en dehors de l’espace francophone (notamment en Flandre mais aussi aux Pays-Bas, en Allemagne, dans les pays scandinaves, etc.).

Répartition des crédits

  • Réflexion sur la société urbaine
  • Urbanisme
  • Reconversion territoriale et résilience
  • Pratiques de l’aménagement
  • Économie et immobilier
  • Représentation du territoire
  • Exercice de simulation d’un aménagement opérationnel
  • Cycle de conférences publiques
  • Travail de fin d’études (TFE)

Acquis d'apprentissage

Quelques principes

  • Orientation professionalisante, en lien avec les centres de recherches universitaires ;
  • Création d’un cadre de réflexion commun et de synergies au sein de l’espace belge francophone. Les territoires de la Wallonie et de la Région de Bruxelles-Capitale sont les territoires de réflexion considérés en priorité dans le cadre de ce Master ;
  • Décloisonnement et mise en réseau des secteurs de l’action publique ;
  • Articulation des cours théoriques, des études de cas et des exercices de simulation. Ces exercices de simulation pourront être identifiés en concertation avec des acteurs de terrain ;
  • Relation entre les aspects financiers, de gouvernance, environnementaux ainsi que de qualité urbaine ;
  • Ouverture aux sciences politiques et sciences humaines notamment par rapport aux questions de gouvernance et de management du projet ;
  • Découverte d’expériences urbaines et territoriales situées en dehors de l’espace francophone belge.

Profil d’enseignement

Les compétences visées par ce Master de spécialisation sont de maîtriser et de construire les conditions de faisabilité des projets urbains et territoriaux. Dès lors, il s’adresse aux acteurs de la maîtrise d’ouvrage publique ou privée aptes à gérer et à piloter des dynamiques de projets sous leurs divers aspects (sociaux, économiques, financiers, juridiques et politiques).

Les partenariats publics et/ou privés et les héritages communaux font régulièrement émerger la nécessité de procéder à la réalisation d’opérations capables de structurer des projets de territoire mieux partagés.

Opportunités

Débouchés

Cette formation poursuit l’objectif de former des responsables de projet en lien avec les récentes modifications institutionnelles et réglementaires aux différentes échelles (inter)communales, régionales, européennes, dans une grande diversité de secteurs publics et privés:

  • En priorité, les différents acteurs de l’urbanisme opérationnel agissant aux différents échelons territoriaux de l’espace belge francophone, tant en Région wallonne qu’en Région de Bruxelles-Capitale ;
  • Les concepteurs de projets d’urbanisme et/ou de territoire ;
  • Les gestionnaires de projets de sociétés immobilières et de construction ;
  • La recherche scientifique ;
  • Le secteur associatif.

À propos de cette formation

Secteur
Sciences et techniques
Domaine
Art de bâtir et urbanisme
Codiplômation/coorganisation
ULB - UMONS
Institution référente
ULB

Contactez-nous pour obtenir de plus amples informations

Secrétariat des études
Pour l’ULB/+32 (0) 2 639 24 25 Pour l’UMONS/+32 (0) 65 55 48 10 Lien pour l’introduction d’un dossier d’admission/inscription