Master en

Ingénieur civil mécanicien

Finalité spécialisée en génie énergétique
  • Horaire
    Horaire de jour
  • Crédits ECTS
    120
  • Langue
    Français
  • Lieu
    Mons

Description

La mécanique est la pierre angulaire de toutes les industries. Elle est à la base de la création et de la fabrication de tous les objets technologiques ou communs qui nous entourent.

Les compétences de l’ingénieur mécanicien sont très larges. Elles reposent sur un tronc commun donnant une solide formation de base en mécanique du solide, en énergétique, en génie mécanique et dans des disciplines transversales (automatique, électronique, électrotechnique,…). Par ailleurs, ce tronc commun offre des crédits d’ouverture techniques et non-techniques.

La formation est personnalisée par le choix d’une finalité spécialisée en :

  • Mécatronique ;
  • Génie Energétique ;
  • Conception et production.

Cette finalité permet d’obtenir des acquis approfondis qui peuvent être directement valorisés dans les entreprises.

L’ingénieur mécanicien spécialisé en mécatronique acquiert les connaissances qui lui permettent d’aborder la conception de systèmes automatisés avec un souci d’intégration poussée et harmonieuse de composants issus de technologies différentes. La formation s’articule autour du pilotage des systèmes mécatroniques, qui met en oeuvre des notions avancées de contrôle, son implémentation matérielle et logicielle, ainsi que la modélisation dynamique, l’actionnement et l’instrumentation des systèmes mécaniques.

L’ingénieur mécanicien spécialisé en génie énergétique est formé pour apporter des solutions qui répondent au défi industriel et social de ce 21e siècle sur la gestion rationnelle de l’énergie et sur le développement durable. Il est appelé à jouer un rôle essentiel dans la maîtrise des différents processus de production, de conversion et de transmission de puissance et d’énergie tout en réduisant les nuisances. Cette finalité bénéficie directement des recherches de l’Institut Energie de l’UMONS.

L’ingénieur mécanicien spécialisé en conception et production bénéficie d’une formation en organisation de la production («excellence opérationnelle»), en maintenance des installations industrielles ainsi que d’une formation plus poussée en calcul des structures et en dynamique des systèmes mécaniques. Cette formation est liée à l’Institut Matériaux et à l’Institut Risques de l’UMONS.

Conditions d'accès

Vous êtes déjà titulaire d’un diplôme de l’enseignement supérieur obtenu en Communauté française ? Vérifiez, grâce à notre outil de recherche, si votre diplôme donne accès à ce master et si oui, à quelles conditions.

Pour les porteurs d’un autre grade académique acquis en Communauté française de Belgique ou hors de celle-ci, admission possible sur base d’une demande d’admission HUE-UE ou personnalisée

Informations supplémentaires

Le diplôme de Master Ingénieur Civil Mécanicien est professionnalisant. La majorité des diplômés orientent directement leur carrière vers une vie professionnelle en entreprise. Certains d’entre eux complètent ou approfondissent leur formation soit par un master complémentaire, soit par une thèse de doctorat en science de l’ingénieur.

 

Profil d’enseignement

Le profil d’enseignement présente le profil de formation institutionnel attendu en fin de cycle (Bachelier, Master…). Il est décrit en termes d'acquis d'apprentissage, c’est-à-dire ce que l'étudiant doit savoir, comprendre et être capable de réaliser au terme d’une activité apprentissage, d'une unité d'enseignement, d'un cycle d’études. Les acquis d'apprentissage sont définis en termes de savoirs, savoir-faire et savoir-être.

A l’issue de la formation, l’étudiant sera capable de :

  • Imaginer, concevoir, réaliser et exploiter des machines, des équipements ou des procédés pour apporter une solution à un problème complexe de production, de conversion ou de transmission d énergie en intégrant les besoins, les contraintes, le contexte et les enjeux techniques, économiques, sociétaux, éthiques et environnementaux.
  • Mobiliser un ensemble structuré de connaissances et compétences scientifiques et techniques spécialisées permettant de répondre, avec expertise et adaptabilité, aux missions de l ingénieur civil en mécanique à finalité Génie Energétique.
  • Planifier, gérer et mener à bien des projets compte tenu de leurs objectifs, ressources et contraintes et en assurant la qualité des activités et des livrables.
  • Travailler efficacement en équipe, développer son leadership, prendre des décisions dans des contextes multidisciplinaires, multiculturels, et internationaux.
  • Communiquer et échanger des informations de manière structurée - oralement, graphiquement et par écrit, en français et dans une ou plusieurs autres langues -  sur les plans scientifique, culturel, technique et interpersonnel en s'adaptant au but poursuivi et au public concerné.
  • Agir en professionnel responsable, faisant preuve d'ouverture et d'esprit critique, inscrit dans une démarche de développement professionnel autonome.
  • Contribuer par un travail de recherche à la solution innovante d'une problématique en sciences de l'ingénieur.

Pour plus de détails, consultez ci-dessous le profil d'enseignement propre à ce cycle d’études.

Opportunités

La formation en mécanique aborde de façon particulièrement équilibrée les 4 aspects de l'approche CDIO caractéristique de la démarche de l'ingénieur: imaginer (Conceive), concevoir (Design), réaliser (Implement) et exploiter (Operate). L'aspect "réaliser" prend ici tout son sens,  toute réalisation, quel que soit le secteur d'activités, devant être concrétisée par une construction mécanique.

L'ingénieur civil mécanicien est ainsi non seulement un chercheur et un concepteur mais aussi un producteur et un gestionnaire de machines, d'équipements et de systèmes.

Il trouve naturellement sa place dans les industries des fabrications mécaniques dans lesquelles il est amené à concevoir des équipements nouveaux au sein de bureaux d’études ou de services de recherche et de développement.

Sensibilisé aux problèmes de développement durable, il apporte des solutions innovantes dans la conception et l’optimalisation de systèmes de production et de conversion d’énergie tout en veillant à une gestion rationnelle des ressources énergétiques et à l’impact de l’activité industrielle sur son environnement.

Dans un environnement technologique de plus en plus automatisé et robotisé nécessitant un pilotage de systèmes et une rétroaction pour s’adapter aux conditions variables de fonctionnement, il développe des systèmes mécaniques et des unités de production fiables tout en respectant les contraintes socio-économiques.

Dans les bureaux d’études, l’ingénieur mécanicien participe à la conception de systèmes mécaniques complets en réponse aux besoins des clients. Cette activité nécessite généralement la synthèse de connaissances de plusieurs disciplines; elle concerne par exemple la conception de structures, de machines, de véhicules, de centrales électriques, …

En recherche et développement, l’ingénieur contribue à la création de nouveaux produits ou procédés. Cette activité est particulièrement importante dans les secteurs de pointe comme le spatial, l’aéronautique, l’automobile, le biomédical, ….

Si au départ, les ingénieurs mécaniciens sont engagés grâce à leurs compétences techniques, l’évolution de leur carrière les amène souvent à prendre davantage de responsabilités de direction et d’organisation, c’est-à-dire à adjoindre à leurs problèmes techniques des préoccupations relatives à la gestion économique et à la direction des hommes.

À propos de cette formation

Secteur
Sciences et techniques
Domaine
Sciences de l’ingénieur et technologie

Contactez-nous pour obtenir de plus amples informations

Secrétariat des études
+32 (0)65 37 40 30