Cas particuliers

L’inscription en tant qu’auditeur libre doit être soumise à l’autorisation du Doyen de la Faculté concernée, dans les limites des capacités d’accueil.

L’auditeur libre n’est pas un étudiant régulier.  Son statut lui permet de suivre les cours magistraux uniquement ; il n’est pas autorisé à participer aux travaux pratiques et de laboratoire.

Il n’est pas admis à présenter les examens  et aucun crédit ne peut lui être attribué sous ce statut.

L’auditeur libre n’est par conséquent pas délibérable et aucun diplôme ou certificat ne peut lui être délivré.

Modalités d’inscription : le candidat introduit une demande écrite auprès du Doyen de la Faculté concernée (lettre de motivation + curriculum vitae).  En cas d’accord, le Secrétariat de la Faculté lui remet une autorisation signée par le Doyen.  Sur présentation de ce document et moyennant le paiement des droits d’inscription de 300 €, le service inscriptions procède à son inscription sous le statut d’auditeur libre.

Une note spécifique lui est remise, dont il est tenu d’accuser réception. Il reçoit un document attestant de son inscription en qualité d’auditeur libre.

Les droits d’inscription applicables aux auditeurs libres sont fixés à 300 euros par année académique.

–> Formulaire de demande Auditeur libre

 

 

L’accès aux épreuves organisées par le jury d’enseignement universitaire de la Communauté française est réservé aux personnes qui satisfont aux conditions d’accès aux études, mais qui, pour des motifs objectifs et appréciés souverainement par le jury, ne peuvent suivre régulièrement les activités d’enseignement du cursus.

L’étudiant ainsi autorisé à présenter les examens de l’année d’études devant le jury n’a pas statut d’étudiant régulier.

Seules les études de 1er et de 2ème cycle initial en vue d’obtenir le grade qui les sanctionne peuvent être présentées devant le jury d’enseignement universitaire de la Communauté française.

L’étudiant qui, pendant deux années académiques, a été inscrit à la même année d’études d’un même cursus, soit dans une institution universitaire, soit auprès du jury d’enseignement universitaire de la Communauté française, ne peut s’inscrire aux mêmes examens qu’après un délai correspondant à trois années académiques.

L’étudiant qui a été délibéré ne peut se représenter au jury qu’après une nouvelle inscription.

Le coût de l’inscription à une session est disponible sur la page droits d’inscription.

Les périodes d’inscription au jury d’enseignement universitaire de la Communauté française sont les suivantes :

  • pour la 1ère session : avant le 30 novembre
  • pour la 2ème session : entre le 15 juin et le 15 juillet

Préalablement à son inscription, le candidat dépose au secrétariat de la Faculté concernée, en vue de l’ examen de son dossier par le jury, les documents suivants :

  • attestation justifiant l’impossibilité de prendre une inscription régulière dans une université
  • attestation justifiant les activités durant les cinq dernières années
  • titre d’accès aux études universitaires envisagées
  • photocopie recto/verso de la carte d’identité ou du passeport
  • certificat de résidence.

La décision du jury est transmise au Service Inscriptions par le Secrétariat de Faculté.