Personnel scientifique

PhD position (f/m/x) (Walloon Abandoned Mine Methane: a resource for the H2 Economy?) – Service de Géologie Fondamentale et Appliquée

Votre mission

Contexte

Dans le cadre de la décarbonation de l’industrie lourde wallonne, un consortium regroupant un ensemble d’industriels wallons, de partenaires académiques et centre de recherche agréés vise à développer un ensemble de nouveaux procédés de production et les technologies associées pour réduire significativement les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2050.

La recherche s’inscrit dans l’axe 3 du programme HECO2 du Plan de Relance Wallon (cf. https://www.greenwin.be/fr/news/consult/370/seance-d-info-h2hub-tout-savoir-sur-le-programme-heco2-et-la-nouvelle-filiere-hydrogene-wallonne). Une nouvelle technologie de plasmalyse hybride y est développée pour scinder la molécule de méthane en ses composants (hydrogène et carbone solide) en réduisant significativement les émissions de CO2 par rapport aux autres technologies. Une source locale de méthane existe au sein des gisements houillers wallons. Après la fermeture des charbonnages et la remontée consécutive des eaux, le méthane est remis sous pression. Selon les cas, il reste confiné au sein des zones déstressées situées au voisinage de la mine ou migre vers la surface pour rejoindre l’atmosphère.

Description des tâches

Le candidat développera une méthodologie d’évaluation du potentiel en gaz de mine dans le contexte spécifique des charbonnages wallons. L’évaluation portera sur les quantités récupérables et se fera à une échelle compatible avec l’emprise de projets industriels d’exploitation du gaz de mine. Cette évaluation se basera sur des informations essentiellement disponibles sous forme d’archives et sur la modélisation de scenarii reprenant des situations initiales et des stratégies d’exploitation.

Le premier volet de la recherche aura trait, d’une part, à la revue des méthodes de récupération de gaz de mine et l’examen de leur applicabilité dans le contexte régional et, d’autre part, la revue des méthodes et outils d’estimation applicables à la récupération du gaz de mine et la construction d’une approche à mettre en œuvre dans la suite du travail.

Dans le second volet, sera développée une méthodologie incluant la modélisation géologique du gisement et de sa couverture, celle des vides miniers et des zones déstressées alentour, la simulation des écoulements au sein du réservoir minier, la construction de scenarii types et enfin l’évaluation des volumes de méthane récupérables. Cette partie sera complétée par la recherche de moyens de validation de la méthode d’évaluation et l’application à quelques scenarii types.

Le troisième volet du travail portera sur la recherche et la description des données pertinentes et disponibles dans les documents d’archive pour les charbonnages wallons ainsi que les métadonnées associées, le développement d’une méthodologie de construction de modèles basée sur ces données ainsi que l’évaluation des incertitudes et des inconnues associées, la collecte de données sur un cas concret à simuler, la création des modèles et scenarii pour ce cas, la détermination des volumes récupérables dans ces différents scenarii et l’exploitation des résultats des différentes évaluations comme support à la décision.

Le candidat valorisera ses travaux de recherche appliquée par la soutenance d’une thèse de doctorat en Sciences de l’Ingénieur et Technologies au terme des 48 mois.

Votre profil

  • Maîtrise de la programmation informatique et outils de modélisation géologique
  • Flexibilité et adaptabilité
  • Esprit critique et d’analyse
  • Approche axée sur les résultats
  • Communication aisée en anglais et en français à l’écrit et à l’oral

 Diplôme requis : Ingénieur civil des Mines et Géologue ou équivalent

 

Notre offre

Organisation d’accueil :

Le Service de Géologie Fondamentale et Appliquée du département Mines-Géologie possède une large expertise dans les sujets de recherche liés à la géophysique appliquée, l’hydrogéologie, la géologie appliquée, la géologie environnementale, la géothermie, la cartographie géologique et hydrogéologique, la caractérisation et la gestion des risques environnementaux. Cette expertise a été développée de longue date à travers des projets de recherche nationaux et internationaux, des thèses de doctorat et les nombreuses collaborations scientifiques établies avec d’autres équipes de recherche et entreprises nationales et internationales.

Le département mène également des activités d’enseignement, principalement dans le cadre du Master Ingénieur civil des Mines et Géologue. Le Service de Géologie Fondamentale et Appliquée est composé d’une vingtaine de chercheurs et de techniciens. Elle fait partie de la Faculté Polytechnique de l’Université de Mons (www.umons.ac.be). L’Université compte environ 1500 professeurs, scientifiques, chercheurs, personnels techniques et administratifs. Elle regroupe plus de 10.000 étudiants et propose plus de 150 diplômes universitaires.

Type de contrat: Contrat à durée déterminée.

Durée: 48 mois à partir du 01/07/2022.

Régime horaire: temps plein

Intéressé(e) ?

Votre dossier de candidature comprendra une lettre de motivation, le curriculum vitae avec mention des grades obtenus au cours du cursus et la copie des diplômes.

Il est à transmettre, avant la date de clôture de l’avis, à M. le Professeur O. Kaufmann, chef du Service de Géologie Fondamentale et Appliquée par e-mail à l’adresse suivante: olivier.kaufmann@umons.ac.be et comportera obligatoirement l’objet suivant : Candidature offre « Walloon Abandoned Mine Methane: a resource for the H2 Economy? ».

Les candidatures ne correspondant pas au profil recherché, ne répondant pas dans les délais ou incomplètes ne seront pas prises en considération.

Lié à
Faculté Polytechnique
Type d'emploi
PhD Position
Contrat
Contrat à durée déterminée
Date de publication
25 mai 2022
Date limite pour postuler
30 juin 2022

Informations de contact

M. le Professeur O. Kaufmann