Personnel enseignant

Un chargé de cours à temps plein (f/h/x) – Electronique de l’Energie

Votre mission

Recherche

Le titulaire du poste développera de nouvelles recherches dans le domaine de l’électronique de l’énergie.  Il devra notamment interagir avec les membres du consortium de la plateforme CPSET et les équipes de recherche de l’UMONS concernées par la thématique.  Selon les besoins, il lui sera demandé de stimuler et coordonner des approches pluridisciplinaires avec les équipes en place.  La personne cherchera activement des financements via des projets de recherche industriels, gouvernementaux et européens.  La thématique étant relativement large, il sera demandé au candidat de pouvoir témoigner d’une expertise dans un ou plusieurs domaines en lien avec l’électronique de l’énergie, sans pour autant couvrir tous les aspects.  La liste, non-exhaustive, des domaines d’expertise plus particulièrement recherchés est donnée ci-dessous :

  • La conception des convertisseurs électronique de puissance ;
  • Les semi-conducteurs de puissance et composants passifs (y compris leur fiabilité intrinsèque) ;
  • La fiabilité des systèmes électroniques de puissance ;
  • Le contrôle-commande de convertisseurs ;
  • La gestion thermique dans les convertisseurs ;
  • La compatibilité électromagnétique
  • Le contrôle de bruit dans les systèmes électroniques de puissance
  • Le stockage de l’énergie électrique

Une connaissance des applications industrielles de l’électronique de l’énergie dans le domaine du transport ferroviaire et/ou dans le secteur spatial sera également considérée comme un atout.

Enseignement

Le titulaire du poste sera principalement amené à développer des activités d’enseignement dans la thématique de l’électronique de l’énergie, en établissant des liens entre les différentes disciplines sous-jacentes du domaine.  Il lui sera demandé de participer activement à l’enseignement tant au niveau master que dans la formation continue.  Les activités d’enseignement seront données principalement en anglais, à Mons et à Charleroi.  Il devra participer au développement du Certificat Interuniversitaire en électronique de l’énergie déjà existant, en contribuant notamment à son ouverture vers l’international.

Vos responsabilités

  • Rechercher activement des financements et animer des programmes de recherche ;
  • Assurer des missions d’enseignement (cours, séminaires, visites industrielles) tant en master que dans le cadre de la formation continue ;
  • Assurer la direction et le suivi de stages, projets et travaux de fin d’études d’étudiants ;
  • Encadrer des thèses de doctorat ;
  • Animer les activités de la chaire académique en électronique de l’énergie (voir document annexé).

Environnement de travail

Pour mener à bien ses missions, le titulaire pourra s’appuyer sur l’Institut Energie, structure organisationnelle de l’UMONS fédérant les activités de recherche et développement dans cette thématique.  Il pourra également bénéficier du soutien de personnes ressource auprès des partenaires industriels de la plateforme CPSET, de l’Administration de la Valorisation de la REcherche (AVRE) de l’UMONS, ainsi qu’auprès des services d’enseignement et de recherche concernés par les activités de la chaire académique en Electronique de l’Energie.

L’Institut Energie rassemble dans une structure collaborative les laboratoires de l’université concernés par les problématiques énergétiques.  Il a dans ses attributions la gestion des projets de R&D pluridisciplinaires (impliquant plusieurs laboratoires) et est également chargé de la communication externe portant sur les activités R&D des services attachés.  L’Institut Energie regroupe 125 académiques et chercheurs, actifs au sein de 13 laboratoires répartis dans 4 facultés.  Les compétences scientifiques de l’Institut s’alignent sur les thématiques couvertes par les programmes de l’Alliance Européenne de la Recherche dans le domaine de l’Energie (AERE), à savoir : bioénergie et combustion ; capture, séquestration et réutilisation du carbone ; technologies photovoltaïques ; villes intelligentes ; stockage de l’énergie ; matériaux et procédés pour applications énergétiques, énergie éolienne, réseaux électriques intelligents ; géothermie.

Les activités vont de la fourniture de services scientifiques et expertises jusqu’au développement technologique (prototypage, outils de simulation, démonstrateurs, stratégies de contrôle, outils de calcul simplifiés, etc.) ainsi que la recherche fondamentale (principalement en lien avec les matériaux pour l’énergie).

Plus d’info ?  https://web.umons.ac.be/energie/fr

L’UMONS via l’Institut Energie est aussi porteuse du portefeuille de projets C3E2D (« Centre d’excellence en Efficacité Energétique et Développement Durable ») visant la création d’infrastructures de recherche à Charleroi.  L’objectif poursuivi est de favoriser l’innovation en matière d’efficacité énergétique et de développement durable en réunissant les différents acteurs de haut niveau présents dans la thématique (chercheurs, industriels, etc.).

Pour mener à bien ses différentes tâches, le titulaire pourra également compter sur le soutien de l’équipe en place au sein du service de Génie électrique (membre de l’Institut Energie et laboratoire d’accueil du titulaire du poste).  Le service de Génie électrique compte actuellement 3 professeurs, 13 doctorants et 3 chercheurs post-doc.  Les activités d’enseignement et de recherche se concentrent autour de trois grands domaines : les réseaux électriques, les machines électriques et l’électronique de puissance (y compris les entraînements électriques).  Le laboratoire entretient des collaborations internationales avec des équipes de recherche reconnues dans différentes universités (la plupart en Europe), comme par exemple : Electrical Engineering and Energy Analytics and Market group à la Technical University of Denmark (DTU) ; Electrical Power group at University of Oxford ; le laboratoire de Génie Electrique de Grenoble (G2ELab) (Université Grenoble Alpes), etc.

Le service de Génie électrique est plus particulièrement actif dans les domaines de recherche suivants :

  • Les réseaux intelligents et micro-réseaux (analyse de données ; marchés de l’électricité ; planification à long terme ; modèles d’interaction ; power quality).
  • Les communautés d’énergie (modélisation et gestion énergétique).
  • Les systèmes d’énergies renouvelables (éolien et photovoltaïque ; systèmes autonomes, connectés au réseau).
  • La transmission d’électricité sans fil (charge de batterie de véhicules électriques ; modélisation et commande).
  • L’électronique de puissance appliquée aux systèmes ferroviaires et pour le spatial (modélisation ; conception ; optimisation et contrôle ; topologies).
  • La modélisation de systèmes électromagnétiques par les méthodes numériques.

Le service de Génie électrique a participé/est impliqué dans de nombreux projets de recherche, tant au niveau régional (GREDOR, SMARTWATER, INOGRAMS, E-CLOUD, etc.) que national (EPOC, BEOWIND, ADABEL, DISCRETE, etc.) et européen (RESIZED).  Le laboratoire collabore aussi activement avec les agences de développement territorial (IDEA, IDETA) et l’industrie (ORES, ELIA, Engie Laborelec, ALSTOM, Thalès Alenia Space, etc.), que ce soit au travers de financements de recherche privés ou dans le cadre de projets académiques proposés aux étudiants.

Depuis 2019, le service de Génie électrique est également responsable de la coordination académique du :

  • Certificat Interuniversitaire en Electronique de l’Energie organisé à Charleroi en collaboration étroite avec l’industrie.
  • Master Erasmus Mundus in Smart Cities and Communities (SMACCs) impliquant 4 universités européennes partenaires.

Plus d’info ?  https://www.umons.ac.be/gele

Votre profil

Le candidat devra être titulaire d’un diplôme de doctorat en sciences de l’ingénieur et technologie (anciennement sciences de l’ingénieur) dans la thématique visée.  Il devra :

  • Faire état d’un séjour d’étude prolongé à l’étranger ou d’une expérience significative acquise hors de son institution d’origine ;
  • Faire état d’une expérience scientifique reconnue par des publications de niveau international ;
  • Faire état d’une expérience et d’aptitudes en matière d’enseignement universitaire, si possible démontrées par des évaluations formelles ;
  • Avoir des qualifications pour mener des recherches scientifiques de haut niveau dans un environnement multidisciplinaire (capacité à susciter des financements de recherche, mener des projets, animer et piloter une équipe de chercheurs) ;
  • Etre capable de communiquer aisément en langue anglaise, écrite et parlée. Une maîtrise minimum de la langue française (compréhension orale) constitue un atout supplémentaire.

De manière plus spécifique, ce poste s’inscrivant dans le contexte d’une chaire académique financée par ALSTOM et en collaboration avec la plateforme d’innovation CPSET, le titulaire devra être en mesure de développer des partenariats avec l’industrie dans le domaine de l’électronique de l’énergie.  Il portera la création de formations spécifiques adaptés aux besoins des entreprises et l’organisation d’événements scientifiques ou de vulgarisation entre entreprises partenaires, académiques, chercheurs et étudiants dans les domaines de recherche du partenariat.

Notre offre

English version attached  —>

 

L’Université de Mons annonce la vacance d’une charge de cours à temps plein dans le domaine des Sciences de l’ingénieur et technologie, en électronique de l’énergie, à pourvoir à partir du 15 septembre 2022, à la Faculté Polytechnique, au sein du service de Génie électrique.  Le poste s’inscrit dans le cadre d’une chaire académique financée par ALSTOM en collaboration avec la plateforme d’innovation CPSET (“Cyber Physical System in Energy conversion and Transportation”), un consortium de quatre grandes entreprises (ALSTOM, TAS-B Alenia Space, AISIN, Sonaca) et centres de recherche.

Ouvrant la voie à la transition énergétique, ALSTOM (https://www.alstom.com/company) développe et commercialise des solutions de mobilité qui constituent des fondations durables pour l’avenir du transport.  Son portefeuille de produits comprend notamment des trains à grande vitesse, des métros, le monorail et des trams, ainsi que des systèmes intégrés, des services sur mesure, de l’infrastructure, des solutions de signalisation et des solutions de mobilité numérique.  ALSTOM possède aujourd’hui 150.000 véhicules en service commercial dans le monde.

La personne titulaire du poste sera désignée pour une durée déterminée initiale de trois ans, éventuellement renouvelable pour une durée de deux ans après une évaluation intermédiaire.

Notre offre :

  • Un salaire concurrentiel à l’échelle internationale (avec possibilité de reconnaitre des années d’ancienneté).
  • Un budget de fonctionnement et lié aux activités de promotion de la chaire (10 k€/an).
  • Possibilité de télé-travailler.
  • Remboursement de votre abonnement de transport en commun ainsi qu’une indemnité vélo.
  • Votre bien-être au centre de nos préoccupations (crèche, activités sportives et culturelles, restaurants universitaires, etc.).

Intéressé(e) ?

Les lettres de candidatures, rédigées en français ou en anglais, avec l’exposé des titres, doivent être adressées, par lettre recommandée avec demande d’accusé de réception, à Monsieur le Recteur de l’Université de Mons, place du Parc 20, B-7000 Mons, Belgique, ainsi que par mail à l’adresse secretariat.ca@umons.ac.be, pour le 16 juin 2022 au plus tard.

Les candidats sont invités à joindre un dossier comprenant les documents suivants :

  • une lettre de motivation,
  • un curriculum vitae,
  • une liste complète des publications,
  • un projet de recherche dans le domaine de l’électronique de l’énergie (maximum 5 pages),
  • un projet pédagogique précisant la manière dont ils conçoivent la mission d’enseignement
  • une copie des diplômes,
  • une copie des cinq publications les plus importantes,
  • les noms et adresses de deux experts internationaux pouvant donner un avis sur le candidat.

Les candidatures ne répondant pas, en tous points, aux exigences définies dans la description complète de la charge sont susceptibles de ne pas être prises en considération.

Tout renseignement utile peut être obtenu auprès de la Madame le Prof. Christine Renotte, Doyenne de la Faculté Polytechnique (christine.renotte@umons.ac.be).

Les candidats sélectionnés seront convoqués pour un entretien qui comprendra la présentation d’une leçon et une discussion portant sur leur projet d’enseignement et de recherche.

Lié à
Faculté Polytechnique
Type d'emploi
Charge de cours à temps plein
Contrat
Contrat à durée déterminée, renouvelable
Date de publication
17 mai 2022
Date limite pour postuler
16 juin 2022

Informations de contact

Madame le Prof. Christine Renotte