Sujet de thèse

Etude des processus opto-électroniques interfaciaux dans les cellules photovoltaïques hybrides

  • Type
    Formation doctorale
  • Mots-clés
    matériaux hybrides; interfaces; photovoltaïque ; structure électronique; microscopies à sonde locale

Description

Ce projet aura pour objectif de déterminer la nature des processus opto-électroniques intervenant à la nano-échelle aux interfaces entre des matériaux semiconducteurs organiques (moléculaires ou polymères) et des semiconducteurs inorganiques (oxydes métalliques ou perovskites) constituant la couche active de dispositifs photovoltaïques hybrides. Ces études utiliseront les techniques de microscopie à sonde locale, en particulier la microscopie à force atomique (AFM), l’AFM conducteur et l’AFM photoconducteur. Des combinaisons pertinentes de matériaux organique et inorganique seront sélectionnées et des structures multicouches seront fabriquées en couplant des méthodes de dépôt par voie sèche (la sublimation sous vide) et en solution (spin-coating et dip-coating). L’interprétation des résultats expérimentaux sera assistée par des calculs de chimie quantique réalisés au laboratoire. La compréhension fine des processus de génération et de transport de charge à ces interfaces permettra de sélectionner de manière optimale les matériaux pour la fabrication de dispositifs photovoltaïques performants.

À propos de ce sujet de thèse

Lié à
Service
Chimie des Matériaux Nouveaux
Promoteur
Roberto Lazzaroni

Contactez-nous pour obtenir de plus amples informations