Enseignement International Recherche Vie culturelle et sportive

Deux membres du Département d’Italien mis à l’honneur, l’une en tant qu’auteure, l’autre comme traductrice

Publié le 8 juin 2021
Rédigé par DCOM
Un roman Thilde Barboni vient d'être choisi pour intégrer la collection "Dal Belgio" lancée par la maison romaine "Mincione Edizioni". Et le roman a bénéficié de la traduction rapide et experte de Thea Rimini.

Thilde Barboni et Thea Rimini, toutes deux membres du Service de Communication écrite du Département d’Italien, portent haut les couleurs de leur de la Faculté de Traduction et Interprétation – EII au travers d’un projet littéraire qui les implique toutes les deux et dont elles contribuent au succès.

Tout débute en septembre 2020, lorsque la maison italienne « Mincione Edizioni », basée à Rome, contacte Thilde Barboni avec pour ambition de lancer une collection de fictions belgo-italiennes intitulée « Dal Belgio » et composée d’ouvrages italiens traduits en français et d’ouvrages écrits en français d’auteurs belges traduits en italien.

Pour lancer cette collection, la maison d’édition romaine a choisi deux auteurs belges : Jean Jauniaux et Thilde Barboni, pour son roman « Lo chiamavano Tony Barber » (en français : « On l’appelait Tony Barber »).

Thea Rimini intervient lorsque  l’ancien directeur de l’Institut de Culture italien, Paolo Grossi, renseigne à « Mincione Edizioni » les compétences de traductrice (étant donné ses nombreuses  recherches et publications dans le domaine)  de Thea Rimini, elle aussi membre de la FTI-EII.

Thea Rimini a ainsi traduit un roman de 200 pages et un recueil de nouvelles de 106 pages.

Le travail a si bien avancé que la parution a été avancée et que la collection sera lancée officiellement le 18 juin lors d’une rencontre à la librairie « Filigranes » de Bruxelles, très prisée des Italiens fréquentant la Commission européenne et son Parlement ; et ce,  en présence, bien entendu, de l’éditrice, des auteurs et de la traductrice.