Traductologie

Outre les questions concernant la problématique du contrôle de la qualité de la traduction, l’Institut s’interroge sur les processus cognitifs sous-tendant l’activité médiatrice dans ses divers aspects (écrite, orale, en temps réel ou différée…) et formes professionnelles (traduction technique, traduction littéraire, interprétation de conférence, etc.). Une attention toute particulière est en outre réservée aux apports spécifiques des TIC aux diverses formes de médiation technologiquement assistées (doublage, respeaking, etc.).