Actualités de l’institut

.

Associated Research Centres

  • The Centre for Research in Applied Economics (CREA) is an interuniversity research centre (UMONS & ULB) in applied economics that aims to strengthen research and contribute to the economic development of the region. Its fields of scientific expertise are education, gender, environment, labour, human resources and decision aid, as well as public, industrial, regional and international economics.

 

 

SMART USER (Walloon Region)

The aim of the project is to study how smart meters can be a useful tool for vulnerable people and the average electricity consumer. The project focuses on the social mechanisms influencing electricity consumption and their impacts on the rational use of energy and the management of the energy budget of the households concerned.

Development of an experimental device for prevention and management of harassment, cyber harassment and discrimination in schools (UE)

Organisation of information sessions and presentation of the experimental device for the school’s stakeholders throughout the Wallonia-Brussels region.

ONE Valorisation (ONE)

As part of their pursuit of constant improvement, the Office of Birth and Childhood (ONE) strives to value and analyse the results of the various research conducted by and for the ONE. The aim of the project is to analyse the “return on investment” and the gains of this research for the users and also to examine, on request, what needs the researchers were meeting, how they were collaborating and with who.

“PAUVRETÉ EN BELGIQUE” (POVERTY IN BELGIUM) DIRECTORY (Federal source)

Every year for the past 6 years, UMONS has collaborated with the University of Ghent to carry out this study, the aim of which is to create the federal directory on the state of poverty and the policy of fighting poverty and social exclusion in Belgium.

ANALYSIS OF THE REDEVELOPMENT OF BROWNFIELDS (Walloon Region)

The reclassification and reorientation of brownfield sites requires an investigation based on various factors: money (e.g. deciding between the costs of the clean-up and the value created by the economic entities), urbanism (reclassification can cause significant landscaping changes) society (urban changes can affect citizens’ feelings). The analysis of these various pillars makes it possible to structure the socio-economic transition.

 

WAL-e-CITIES (UE+RW/FEDER)

humanOrg collaborates with the InforTech Institute on this project. The development of smart cities creates windows of opportunity to understand broad societal expectations. Smart cities will be able to collaborate in development projects that focus on more than just technology.

MAVISEE (UE+RW/FSE)

“Mobilisation des Acteurs Vers l’Inclusion Sociale par l’Education et l’Emploi” (Mobilisation of Actors Towards Social Inclusion through Education and Employment). Federation of local actors developed to offer innovative solutions to avoid social exclusion and to enable the socio-economic transition.

DigiBird (UE+RW/FEDER)

Development of cultural and creative industries by proposing innovative solutions for the management of the growth of economic actors of this ecosystem.

Flagship Projects

The Institute essentially develops its activities through collaborative research projects.

These projects:

  • Are based on interdisciplinarity
  • Prioritise collaborative research and co-development
  • Rely on partnerships with all sectors of society (industries, services, research centres, governmental institutions, etc.)
  • Bring together provincial, regional, federal, European and international partners.

The Institute is active in setting up research projects, with its partners, which respond to the emerging problems linked to the Institute’s field.

Below you can find a list of some key projects, which highlight some of the issues our researchers tackle.

Expertise and research topics

Socio-economic transformations, and their impact on humans, constitute an extremely wide field of investigation. humanOrg focuses on:

  • Social inclusion :

    analysis of socio-economic transformations referring to the phenomena of segregation and exclusion. Technological developments create new spaces and new economic opportunities that are sometimes not in line with the reality of the social fabric of a territory. To this end, social inclusion, as it is considered within the Institute, focuses on the various tools allowing the social orchestration of economic transition.

  • Territorial development at the start of cultural and creative industries :

    activation of innovative solutions for companies, which are growing in this sector. Institutional measures that support economic development primarily target the creation of new economic activities. This field of research being present within the Institute means that special attention is also paid to economic structures with a long history of entrepreneurship.

  • The redevelopment of brownfields :

    the study of the territorial challenges resulting from the recomposition of abandoned industrial spaces. The withdrawal of certain industrial actors leaves empty spaces, which can be considered as levers for strong socio-economic redeployment within a particular territory. Brownfields are thus no longer considered in a negative light but rather as a dynamic for development, both architecturally and socio-economicallye.

  • Smart cities :

    study of the consideration of societal expectations in a new, intelligent technological environment. The use of new technological formulas in spaces raises questions concerning of both technological deployment and the level of societal support for the project. This axis of research is therefore intended to take into account the expectations of several actors in order to achieve technological development in line with the reality of territory.

  • Citizenship :

    considering humans and historical connotations in order to develop new frameworks for the position of the individual in society. Technological, socio-demographic and economic developments may create difficult situations for individuals. The objective is therefore to measure and consolidate the place of humans in society and in the rules that govern public life.

  • Governance :

    performance analysis, control structures and the regulation of various economic structures. While governance is primarily intended to create favourable conditions for the sustainability of economic actors, major failures in control systems can have a negative impact on stakeholder confidence. It is therefore necessary to analyse possible gaps in the application of governance mechanisms in order to avoid jeopardising the sustainability of the activities of both private and public entities.

People

Effective member services of the Research Institute :

Labour Economics Unit (W718) FWEG
International Economics Unit (W764) FWEG
Microeconomic Analysis Unit  (W707) FWEG
Architecture and Society Unit (A530) FAU
Accounting and Management Unit  (W711) FWEG
Human Development and Data Processing Unit (P382) FPSE
Economics and Business Management Unit  (W742) FWEG
Economics and Management in Environment and Production Unit FWEG
Finance Unit (W751) FWEG
Public Finance and Taxation Unit (W765) FWEG
Financial Management and Corporate Governance Unit (W747) FWEG
Marketing and Communication Unit (W727) FWEG
Mathematics and Decision Analysis Unit (W738) FWEG
Methodology and Training Unit (P316) FPSE
General Pedagogy and Educational Media Unit (P303) FPSE
Child and Youth Clinical Psychology Unit (P353) FPSE
Work Psychology Unit (P357) FPSE
Forensic Psychology Unit (P352) FPSE
Family Sciences Unit (P330) FPSE
Political Science Unit (H920) ESHS
Human and Social Sciences Unit (H930) ESHS
Legal Sciences Unit (D920) ED
Educational Technology Unit (P304) FPSE
Information Communication Technology Unit (W714) FWEG
Specialised Translation and Terminology Unit (T204) FTI
Associate Members :

Presentation of the Institute

humanOrg aims to facilitate, develop and promote research on changes related to human development, organisations, and society as a whole.

The idea is to focus on development issues affecting humans and to contribute to scientific stimulation through the research projects.

Besides the scientific factor, humanOrg is also heavily involved in socio-economic projects. The priority is to ensure the promotion of research with a high level of operationalisation.

To summarise, with the various components of the Institute, we can mobilise intellectual resources and focus our research to analyse issues through traditional means to disseminate research, and through scientific contributions, in conjunction with strong territorial development.

Equipe

Services membres effectifs de l’Institut de Recherche :

Analyse économique du travail (W718) FWEG
Analyse économique internationale (W764) FWEG
Analyse microéconomique (W707) FWEG
Architecture et Société (A530) FAU
Comptabilité et gestion (W711) FWEG
Développement humain et traitement des données (P382) FPSE
Economie et gestion de l’entreprise (W742) FWEG
Economie et gestion environnementales et de la production FWEG
Finance (W751) FWEG
Finances publiques et Fiscalité (W765) FWEG
Management financier et Gouvernance d’entreprise (W747) FWEG
Marketing et Communication (W727) FWEG
Mathématique et analyse de la décision (W738) FWEG
Méthodologie et formation (P316) FPSE
Pédagogie générale et médias éducatifs (P303) FPSE
Psychologie clinique de l’enfant et de l’adolescent (P353) FPSE
Psychologie du travail (P357) FPSE
Psychologie légale (P352) FPSE
Sciences de la Famille (P330) FPSE
Sciences politiques (H920) ESHS
Service des Sciences Humaines et Sociales (H930) ESHS
Service des Sciences juridiques (D920) ED
Technologie de l’éducation (P304) FPSE
Technologies de l’Information et de la Communication (W714) FWEG
Traduction spécialisée et Terminologie (T204) FTI
Membres adhérents :

Centre de recherche associé

  • Les activités du Centre de Recherche en Economie Appliquée (CREA), Centre de Recherche UMONS-ULB en Economie Appliquée, visent à renforcer la recherche et à contribuer au développement économique de la région. Ses compétences concernent l’éducation, le genre, l’environnement, le travail, les ressources humaines, l’aide à la décision, l’économie publique, industrielle, régionale et internationale.

 

 

SMART USER (Région Wallonne)

Le projet a pour objectif d’étudier la manière dont les compteurs communicants peuvent représenter un outil utile pour les publics précarisés et le consommateur moyen d’électricité. Le projet s’intéresse aux mécanismes sociaux influençant la consommation d’électricité et leurs impacts sur l’utilisation rationnelle de l’énergie et la gestion du budget énergétique des ménages concernés.

Dispositif expérimental de prévention et prise en charge du harcèlement, du cyber harcèlement et des discriminations en milieu scolaire (UE)

Organisation de séances d’information et de présentation du dispositif expérimental à destination des acteurs de l’école sur l’ensemble du territoire de la FWB.

ONE Valorisation (ONE)

Dans un objectif d’amélioration constante, l’Office de la Naissance et de l’Enfance souhaite valoriser et analyser les retombées des différentes recherches menées par et pour l’ONE. Le but du projet est d’analyser les «retours sur investissement» et les plus-values de ces recherches pour les usagers et d’examiner également à quels besoins les recherches répondaient, à la demande, de quels acteurs et avec quelle collaboration.

ANNUAIRE «PAUVRETE EN BELGIQUE» (source Fédérale)

Chaque année depuis 6 ans, l’UMONS collabore avec l’Université de Gand pour réaliser cette étude, dont l’objectif est la réalisation de l’Annuaire Fédéral relatif à l’état de la pauvreté et de la politique de lutte contre la pauvreté et l’exclusion sociale en Belgique.

ANALYSE DE LA REQUALIFICATION DE FRICHES INDUSTRIELLES (Région Wallonne)

La requalification et la réorientation des friches industrielles constituent un terrain d’investigation prenant appui sur des variables de nature économique (arbitrage entre les coûts de dépollution et la valeur créée par les entités économiques), de nature urbanistique (la destination de la requalification peut provoquer des modifications paysagères importantes) et de nature sociale (les modifications urbanistiques peuvent affecter le ressenti citoyen). L’analyse de ces différents piliers permet d’assurer une structuration de la transition socioéconomique.

 

WAL-e-CITIES (UE+RW/FEDER)

L’institut humanOrg collabore avec l’institut InforTech dans le cadre de ce  portefeuille FEDER. Le développement de la ville intelligente crée des fenêtres d’opportunités pour la compréhension d’attentes sociétales à spectre large. Dans cette optique, la ville intelligente sera en mesure de participer à une dynamique de développement qui dépasse le simple cadre de la vision technologique.

MAVISEE (UE+RW/FSE)

«Mobilisation des Acteurs Vers l’Inclusion Sociale par l’Education et l’Emploi». Fédération d’acteurs locaux développée en vue de proposer des solutions innovantes afin d’éviter les phénomènes d’exclusion sociale et de permettre la transition vers une nouvelle donne socioéconomique.

DigiBird (UE+RW/FEDER)

Développement des industries culturelles et créatives en proposant des solutions innovantes pour la gestion de croissance d’acteurs économiques emblématiques de cet écosystème.

Seul projet à orientation économique financé dans la cadre de la programmation FEDER 2014/2020, DigiBird a pour vocation d’accompagner des entreprises en phase de croissance dans le domaine numérique et digital au sein de l’éco-système montois. Dans cette idée, l’Institut entend se développer au départ d’inputs entrepreneuriaux pour rencontrer des attentes de stimulation économique territoriale. DigiBird revêt un caractère ambitieux par son ancrage avec la réalité du terrain entrepreneurial composé d’entreprises à historique plus ou moins long.

DigiBIRD

Recherche et Innovation

Bénéficiaire: Université de Mons (UMONS)

Montant du financement: 369 276€

Financement européen (FSE/FEDER/IEJ): 147 710€

Financement Wallonie: 221 566€

Adresse: Place du Parc, 20

Localité: 7000 – MONS

Projets phares

L’Institut développe ses activités essentiellement au travers de projets de recherche collaboratifs.

Ces projets de recherches :

  • Se basent sur l’interdisciplinarité
  • Privilégient la recherche collaborative et le co-développement
  • S’articulent sur une logique partenariale avec tous les acteurs de la société (industries, services, centres de recherche, collectivités territoriales, institutions gouvernementales, etc.)
  • Tissent des partenariats à l’échelle provinciale, régionale, fédérale, européenne et internationale.

L’Institut s’implique dans le montage de projet de recherche avec ses partenaires pour répondre aux problématiques émergentes liées aux domaines de l’Institut.

Nous présentons ici, à titre indicatif, quelques projets phare de l’Institut qui illustrent   les problématiques abordées par nos chercheurs.

Expertises et thématiques

Le champ des transformations socio-économiques et leur impact sur l’humain constitue un champ d’investigation extrêmement vaste. humanOrg entend principalement se positionner sur:

  • L’inclusion sociale :

    analyse des transformations socio-économiques renvoyant à des phénomènes de ségrégation et d’exclusion. Les développements technologiques créent de nouveaux espaces et de nouvelles opportunités économiques parfois peu en phase avec la réalité du tissu social d’un territoire. Dans cette optique, l’inclusion sociale telle que considérée au sein de l’Institut se focalise sur les différents outils permettant l’orchestration sociale de la transition économique.

  • Le développement territorial au départ des industries culturelles et créatives :

    activation de solutions innovantes pour les entreprises en phase de croissance dans ce secteur d’activités. Les mesures institutionnelles assistant le développement économique ciblent essentiellement la création de nouvelles activités économiques. Si ce pan de recherche est présent au sein de l’Institut, une attention toute particulière est également adressée aux structures économiques présentant un historique entrepreneurial long.

  • La requalification des friches industrielles :

    étude des défis territoriaux engendrés par la recomposition d’espaces industriels désaffectés. Le retrait de certains acteurs industriels laisse des espaces vides qui peuvent être considérés comme des leviers permettant un redéploiement socio-économique fort faisant sens pour la réalité d’un territoire. Les friches ne sont ainsi plus considérées dans leur dimension négative mais dans une dynamique de développement tant sur plan architectural que socio-économique.

  • Les smart cities :

    étude de la prise en considération des attentes sociétales dans un nouvel environnement technologique intelligent. L’utilisation de nouvelles formules technologiques au sein d’espaces pose des questions tant au niveau du déploiement technologique qu’au niveau de l’adhésion sociétale au projet. Cet axe de rechercha a donc pour vocation de prendre en compte les attentes d’une pluralité d’acteurs afin de parvenir à un développement technologique en phase avec une réalité de territoire.

  • La citoyenneté :

    prise en considération de l’humain dans ses connotations sociologiques, historiques afin de développer de nouveaux cadres de positionnement de l’individu dans la Cité. Les évolutions technologiques, sociodémographiques et économiques peuvent constituer des éléments de trouble pour les individus. L’objectif est donc, à ce niveau, de mesurer et de consolider la place de l’humain dans la Cité et dans les règles qui régissent celle-ci.

  • La gouvernance :

    analyse, en lien avec la notion de performance, des structures de contrôle et de régulation de structures économiques à finalité variable. Si la gouvernance a pour objectif premier de créer des conditions favorables à la pérennité des acteurs économiques, des défaillances majeures dans les systèmes de contrôle peuvent engendrer des effets de déliquescence sur la confiance des parties prenantes. Il s’agit donc à ce niveau d’analyser les éventuelles lacunes dans l’application des mécanismes de gouvernance afin, dans une perspective préventive, d’éviter la mise à mal de la pérennité des activités d’entités tant privées que publiques.

Présentation de l’Institut

L’Institut de recherche humanOrg vise à faciliter, développer et valoriser les recherches sur le changement en lien avec le développement humain, les organisations et la société dans sa globalité. L’idée est de se focaliser sur les points de développement affectant l’humain et concourir à la stimulation scientifique au travers des recherches conduites.

Au-delà de la composante scientifique stricto sensu, HUMANORG se veut également un acteur connecté à la réalité socio-économique en développant des projets en phase avec les attentes d’un contexte économique bien spécifique. Il s’agit donc d’assurer la promotion de la recherche avec un niveau d’opérationnalisation élevé qui fait sens pour les acteurs institutionnels.

En synthèse, en fonction des différentes composantes de l’Institut, nous pouvons mobiliser des ressources intellectuelles et flécher nos études pour analyser des problématiques valorisables au travers de vecteurs classiques de diffusion de la recherche et par le prisme d’apports scientifiques en liaison forte avec le développement territorial.

Home

.

Accueil

;