Projets phares

L’Institut développe ses activités essentiellement au travers de projets de recherche collaboratifs.

Ces projets de recherches :

  • Se basent sur l’interdisciplinarité
  • Privilégient la recherche collaborative et le co-développement
  • S’articulent sur une logique partenariale avec tous les acteurs de la société (industries, services, centres de recherche, collectivités territoriales, institutions gouvernementales, etc.)
  • Tissent des partenariats à l’échelle provinciale, régionale, fédérale, européenne et internationale.

L’Institut s’implique dans le montage de projet de recherche avec ses partenaires pour répondre aux problématiques émergentes liées aux domaines de l’Institut.

Nous présentons ici, à titre indicatif, quelques projets phare de l’Institut qui illustrent   les problématiques abordées par nos chercheurs.

L’Institut Complexys s’investit dans des projets collaboratifs à long-terme impliquant une réflexion en profondeur dans les modèles théoriques en vue d’apporter une solution à des problèmes concrets. La reconnaissance au niveau international des théoriciens participe au rayonnement de l’UMONS et à l’essor de projets toujours plus ambitieux et en lien avec le monde industriel.

Citons:

  • Mikael Randour qui a reçu le prix « The Ackermann Award » en 2015 du « European Association for Computer Science Logic » pour sa thèse de doctorat,
  • Quentin Menet gagnant du Prix Antonella 2015, Jenifer Rubio-Magnieto sélectionnée à participer au « 65th Conference of Nobel Laureates » pour son travail postdoctoral
  • ou encore Nicolas Boulanger qui a été gratifié du prix « Théophile De Donder 2014 » décerné par le FNRS pour la première partie de sa carrière.