Univers : Etoiles à neutrons : des laboratoires de l’extrême

Quand ?
Le 28 février 2019
Où ?
Campus Plaine de Nimy – Grands Amphis : Aud. VAN GOGH
Plus d'informations

Organisé par

UMONS – extension

Nicolas Chamel (ULB)

Les étoiles à neutrons sont des astres lilliputiens aussi massifs que le Soleil mais dont la taille n’excède guère une vingtaine de kilomètres. La matière y est si tassée que toute la population humaine ayant vécu sur Terre (environ cent milliards d’individus) tiendrait dans un dé à coudre ! Depuis leur découverte fortuite par Jocelyn Bell Burnell et Anthony Hewish en 1967, près de trois mille étoiles à neutrons ont déjà été repérées, principalement sous forme de pulsars – sources compactes de signaux radios pulsant à la période de rotation de l’étoile. D’autres types d’étoiles à neutrons ont été démasquées par des observations en rayons X et gamma, telles les magnétars, qui possèdent des champs magnétiques de dizaines de millions de milliards de fois plus intenses que celui de la Terre ! Les conditions physiques régnant au sein d’une étoile à neutrons sont si démesurées qu’elles sont impossibles à reproduire sur Terre. La modélisation théorique de ces astres représente un formidable défi scientifique. D’un autre côté, les observations par les instruments au sol et dans l’espace nous apportent des indications précieuses, tant pour la compréhension des propriétés de la matière et de ses constituants ultimes, que pour tester les théories de la gravitation.

Adresse
Avenue du Champ de Mars, 24
7000 Mons, Belgique