Futur étudiant

L’ULB et l’UMONS lancent à Charleroi dès la rentrée de septembre 2018 2 nouveaux Bacheliers en cours de jour et un Master en horaire décalé !

Publié le 18 mai 2018
Rédigé par UMONS Communication
Dès septembre, en cours de jour, le Bachelier en sciences humaines et sociales, le Bachelier en sciences biologiques ainsi que le Master de spécialisation en Management territorial et Développement urbain (horaire décalé) viendront compléter l'offre actuelle de l'UMONS à Charleroi grâce à la collaboration avec l'ULB.

En septembre 2017, 5 opérateurs (l’ULB, l’UMONS, l’Université Ouverte, la Province de Hainaut et la Ville de Charleroi) s’associaient officiellement autour du projet « Centre universitaire Zénobe Gramme ». Ce « Centre Universitaire Zénobe Gramme » (en abrégé « CUZG ») est un important projet portant sur plus de 25 millions d’euros et dont l’objectif est de doper à l’horizon 2020-2021 l’offre d’enseignement supérieur et de formation au bénéfice de la Ville de Charleroi, de sa région et de ses habitants et habitantes.

Huit mois plus tard, deux des partenaires de ce CUZG, l’ULB et l’UMONS, annoncent le lancement de 2 nouveaux Bacheliers universitaires organisés en cours de jour et d’un Master de spécialisation en horaire décalé, et ce, dès la rentrée prochaine de septembre. Il s’agit du :

Les 2 nouveaux Bacheliers viennent s’ajouter à ceux déjà organisés en cours de jour par l’UMONS à Charleroi en Sciences appliquées (ingénieur civil) et en Sciences de gestion. Le nouveau Master de spécialisation vient quant à lui compléter l’offre de formation continue déjà proposée à Charleroi en Psychologie et Sciences de l’Éducation, en Informatique, en Sciences Appliquées et en Sciences de gestion par l’UMONS d’une part et en Sciences du Travail par l’ULB d’autre part. Cet effort considérable consenti par les deux institutions vise à offrir aux jeunes de la région des cursus universitaires de haut niveau.

 

Ces nouveaux enseignements seront présentés en avant-première le mercredi 23 mai lors d’une séance d’information spéciale organisée dans le bâtiment Zénobe Gramme (entrée rue Lebeau).

Dès 15h: Stands d’informations
De 17h à 18h: Séances de présentation des nouveaux bacheliers

Cette activité est organisée dans le cadre de la journée Portes Ouvertes de l’UMONS prévue le même jour et aux mêmes horaires dans ses bâtiments du Boulevard Joseph II 38-42.

Plus d’infos sur cette séance : www.umons.be/charleroi

« Je suis très heureux que l’UMONS et l’ULB, déjà très actives et présents à Charleroi depuis des décennies, aient décidé d’investir encore davantage dans notre ville », s’est réjoui le bourgmestre Paul Magnette.

 

Notre Université a toujours été soucieuse de l’évolution de l’enseignement supérieur dans sa région, le Hainaut », confirme le Recteur Calogero Conti. « Si les besoins en enseignements universitaires sont objectivement avérés dans toute cette province, ils le sont plus particulièrement à Charleroi où, pour 10.000 habitants, 20 à peine d’entre eux (contre 22 pour l’ensemble de la province et… 27 pour la Communauté française) y entament des études universitaires, toute institution confondue ».

Ce rôle d’ascenseur social et de catalyseur de l’économie locale via son potentiel scientifique, l’UMONS n’est pas prête de l’abandonner sur Charleroi. Aux côtés de l’ULB, son partenaire universitaire local privilégié, l’UMONS s’est même engagée dans une politique ambitieuse de consolidation de l’offre locale d’enseignement universitaire.

Avec ces nouvelles offres, les jeunes de la région de Charleroi peuvent désormais entamer des études universitaires en sciences de la vie, en sciences de gestion, en sciences exactes et en sciences humaines et sociales ! L’initiative menée avec l’ULB doit leur permettre de le faire à moindre coût et de susciter en eux l’ambition de l’entreprendre. Il s’agit là d’un élément crucial pour diverses couches de population où les représentations mentales de l’enseignement supérieur en général et de l’université en particulier peuvent parfois constituer un important frein socio-culturel ».

Quant au Master de spécialisation en management territorial, il vise à répondre aux enjeux urbanistiques d’une ville en mutation comme Charleroi.

Il faut savoir enfin que les deux universités partenaires songent également à lancer à Charleroi ensemble un bachelier en ingénieur civil à la rentrée 2019 et un partenariat est en cours pour la kinésithérapie avec la HEPH-Condorcet.