Institution

Rentrée à nouveau record à l’UMONS

Publié le 18 septembre 2018
Rédigé par DCOM
L’Université de Mons, en progression continue depuis sa création en 2009, enregistre encore une hausse de 4% chez les primo-inscrits pour cette rentrée 2018-2019. L’augmentation cette année au sein de la Faculté des Sciences atteint même les 47% ! L’Université de Mons affiche une belle progression en cette rentrée 2018-2019, de l’ordre de 4% par rapport à l’année dernière à pareille époque, sachant qu’à cette période 80% de la totalité des inscriptions sont plus ou moins réalisées. On devrait donc y dépasser la barre des 2.200 primo-inscrits.

La hausse en cette rentrée est particulièrement spectaculaire en Faculté des Sciences qui enregistre pour ses 5 départements un accroissement de 47% sans doute lié aux très bonnes performances notamment de ses chercheurs dans les rankings mais aussi aux efforts de diffusion des sciences réalisés par ses équipes auprès des jeunes.

Depuis sa création en 2009, la progression des nouveaux étudiants de premier bloc de Bachelier au sein de l’UMONS a été continue et régulière pour atteindre désormais près de 40%.

« L’Université de Mons s’affirme d’année en année comme étant l’université de référence en Hainaut », déclarent à ce sujet le Recteur en poste (depuis 10 ans) Calogero Conti et son successeur (qui prendra ses fonctions au 01/10/2018) le Prof. Philippe Dubois. « La progression de nos primo-inscrits est révélatrice de l’attractivité de notre institution. Aujourd’hui, pratiquement un étudiant hainuyer sur deux entame des études universitaires à l’UMONS. C’est remarquable compte tenu du fait que nous soyons une université spécialisée, c’est-à-dire qui ne dispose pas de toutes les habilitations disponibles. Cette marge de progression en Hainaut est également à souligner étant donné le retard d’accès à l’enseignement universitaire que connaît historiquement notre province ».

L’offre de formation, bien que limitée par l’octroi des habilitations, s’étoffe petit à petit. L’UMONS, aux côtés de l’ULB, propose depuis cette rentrée 2018-2019 à Charleroi deux nouveaux bacheliers en cours de jour (en sciences humaines et en sciences biologiques) ainsi qu’un master de spécialisation en management territorial et développement urbain. L’UMONS a également introduit pour l’année 2019-2020 deux demandes de nouvelles habilitations : l’une pour un Master en politiques économiques et sociales à Charleroi ; l’autre pour un Master en Sciences pharmaceutiques à Mons. Dans le cadre du décret Kiné, l’UMONS devrait également obtenir en codiplomation avec l’ULB et la haute école provinciale Condorcet un Bachelier et un Master en kinésithérapie à Charleroi et Tournai. Elle sera en outre le partenaire universitaire de plusieurs hautes écoles hainuyères dans l’organisation de la formation initiale des enseignants.

Pour faire face à sa croissance, l’UMONS dégage en outre des moyens conséquents pour améliorer et accroître ses infrastructures au bénéfice de ses étudiants et de son personnel. Une trentaine de millions d’euros sont actuellement investis dans plusieurs gros chantiers. Certains ont été inaugurés et sont pleinement opérationnels depuis cette rentrée. C’est le cas du bâtiment de Vinci sur la Plaine de Nimy (8 millions d’euros et 5.000 m2 affectés à des bureaux, des salles informatiques et des espaces de cours pour les facultés des Sciences et de Traduction-Interprétation). C’est le cas aussi du nouveau bâtiment « Inscriptions » situé au n°22 de la Place du Parc qui regroupe sur 2.300 m2 tous les services de première ligne dont les étudiants futurs et actuels ont besoin.

Un autre chantier conséquent est actuellement en cours sur cette même place du Parc : il s’agit de la transformation (pour 11 millions d’euros) au n°23 du couvent et de la chapelle des Visitandines en -respectivement – une bibliothèque (3.500 m2) et un espace muséal (700 m2). A noter enfin qu’un nouvel édifice de 6,6 millions d’euros HTVA et honoraires doit voir le jour à la rue d’Havré en centre-ville pour héberger les nouveaux locaux de la Faculté d’Architecture et d’Urbanisme. Le projet vient d’être attribué et sera officiellement présenté sous peu.