Enseignement Futur étudiant

La Polytech impliquée à Charleroi dans un certificat interuniversitaire en électronique de l’énergie unique en Belgique

Publié le 14 décembre 2018
Rédigé par
Avec le soutien de Catch (pour « Catalysts for Charleroi »), Agoria et l'Université Ouverte de la Fédération Wallonie-Bruxelles, 4 universités dont l’UMONS, via sa Faculté Polytechnique, ont décidé de proposer un nouveau Certificat Interuniversitaire en Electronique de l'Energie à Charleroi, en horaire adapté, avec la participation d'experts issus du monde de l'industrie.

L’électronique de l’énergie est une discipline scientifique et technique vaste, propulsée aujourd’hui au premier plan dans de très nombreux secteurs comme les transports, l’aéronautique et le spatial, les réseaux intelligents, la robotique, le domaine médical, etc.

Avec le soutien de Catch (pour « Catalysts for Charleroi »), Agoria et l’Université Ouverte de la Fédération Wallonie-Bruxelles, 4 universités dont l’UMONS, via sa Faculté Polytechnique, ont décidé de proposer un nouveau Certificat Interuniversitaire en Electronique de l’Energie à Charleroi, en horaire adapté, avec la participation d’experts issus du monde de l’industrie.

Ce certificat, unique en Belgique, est étalé sur 2 ans et comporte 8 unités d’enseignement pour un total de 40 crédits (dont 20 crédits consacrés à un cycle de séminaires industriels et à la réalisation d’un projet de fin de formation dans l’entreprise).

La formation a lieu dans les locaux de l’Université Ouverte de la Fédération Wallonie-Bruxelles, à l’Avenue Général Michel à Charleroi. Elle débutera en janvier prochain et s’étalera jusqu’en décembre 2020, tous les jeudis et vendredis de 14h à 18h (hors jours fériés et congés scolaires).

Cette formation s’adresse principalement aux professionnels (ingénieurs en activité, récemment diplômés ou non) désireux de développer leurs connaissances et compétences dans le secteur de l’électronique de l’énergie et qui souhaitent renforcer leur pratique professionnelle par l’acquisition de bases théoriques solides de façon à pouvoir évoluer dans leur entreprise. La formation est également ouverte aux jeunes diplômés ingénieurs désirant de se spécialiser en dehors de l’entreprise, avec un minerval réduit.

Le montant de la formation est de 5.000€ pour les 2 années.

Ce nouveau certificat a obtenu le Sésame Agoria qui vise à mettre en avant des actions en matière de rapprochement entre l’industrie technologique et le monde de l’enseignement (en général, c’est-à-dire secondaire, hautes écoles, universités). « Cette reconnaissance est un plus pour la notoriété au projet (que ce soit vis-à-vis des entreprises ou des universités) et la motivation des acteurs concernés. Elle témoigne clairement de la pertinence du certificat proposé en réponse au besoin industriel dans la thématique concernée », estime le Prof. Olivier DEBLECKER de la Faculté Polytechnique de Mons, impliqué depuis le début dans ce projet.

Plus d’infos sur cette formation ? https://web.umons.ac.be/fpms/fr/formations/electronique-de-lenergie/