Prix, bourses et distinctions

Un article de l’UMONS (FPMS) retenu par Elsevier comme le meilleur papier pour les publications de « Energy and Buildings » de ces 10 dernières années !

Publié le 14 janvier 2019
Rédigé par Nicolas Heymans
Un article de Luis Candanedo (UMONS – Thermique et Combustion) et de Véronique Feldheim (UMONS – Thermique et Combustion) traitant de la prédiction d’occupation de bureaux a été sélectionné parmi les 5 meilleurs articles de recherche publiés dans le journal « Energy and Buildings » entre 2008 et 2017 !

Un article de Luis Candanedo et de Véronique Feldheim (Thermique et Combustion de la Faculté Polytechnique – UMONS) traitant de la prédiction d’occupation de bureaux a été sélectionné comme étant le meilleur papier pour les publications effectuées entre 2008 et 2017 dans le journal « Energy and Buildings » (Elsevier) ! Cette revue constitue une référence dans le domaine de l’énergétique des bâtiments (facteur d’impact : 4,457).

Dans le cadre de leurs travaux sur la prédiction d’occupation de bureaux, Luis Candanedo et Véronique Feldheim ont publié en 2016 l’article « Accurate occupancy detection of an office room from light, temperature, humidity and CO2 measurements using statistical learning models » (Energy and Buildings, Volume 112, 2016, Pages 28-39 : https://doi.org/10.1016/j.enbuild.2015.11.071 ).

Ce papier présente des résultats d’évaluation de la précision de prédiction d’occupation d’un bureau utilisant des capteurs de lumière, de température, d’humidité et de CO2 à l’aide de différents modèles statistiques.

Le sujet de l’article était de pouvoir déterminer précisément l’occupation ou la non occupation d’un bâtiment à l’aide de données facilement disponibles et qui peuvent s’avérer très utiles pour la gestion des systèmes de climatisation. En effet, si un bâtiment est non occupé, les consignes de température peuvent être adaptées en conséquence et conduisent ainsi à une diminution intéressante de la facture énergétique.

Le jury de sélection, constitué d’un panel de chercheurs, a particulièrement apprécié la clarté des recommandations pratiques proposées dans le cadre d’une application originale d’algorithmes d’intelligence artificielle pour détecter la présence d’occupants à l’intérieur d’un bâtiment.

Luis Candanedo a été engagé comme chercheur senior au sein du service de Thermique et Combustion durant 6 ans, de 2012 à 2018 pour travailler sur un ambitieux projet européen NEED4B  (pour « New energy efficient demonstration for buildings »).

Ce projet est lié aux activités de l’Institut de Recherche Energie. Il réunissait des partenaires des 4 coins de l’Europe au sens large (Espagne, Italie, Suède, Turquie et Belgique ) et son objectif était la mise au point d’une méthode de design et de construction de bâtiments très basse énergie, facilement transposable.

Le rôle de la Belgique, en particulier de l’UMONS, était de gérer le WP (work package) (ou la partie de projet), lié à la dissémination des résultats du programme et c’est dans ce cadre que plusieurs articles ont été rédigés et publiés. Il fallait aussi participer à l’évaluation des performances du site belge de démonstration (une maison particulière à Stambruges – architecte Dominique Deramaix – société FormatD2) en instrumentant le bâtiment (sondes de température, d’humidité, …)

Plus d’informations