Sujet de thèse

La référence textuelle dans les traductions

  • Type
    Formation doctorale
  • Mots-clés
    Référence textuelle, FR/NL, corpus parallèles, L1/L2

Description

Au début du projet (semestre 1), nous dressons un bilan théorique critique des études existantes consacrées à la référence textuelle en linguistique française et néerlandaise, en traductologie et en acquisition des langues, dans le but de nous familiariser davantage avec les méthodologies et les critères d’analyse dont ces diverses études se servent. Parallèlement, nous développons un corpus électronique de 1000 traductions écrites NL – FR et FR – NL produites par les étudiants de BAB2 à MAB2 à la FTI-EII (UMONS). Grâce à ce corpus, nous serons en état d’effectuer une analyse L2 ciblée et d’obtenir un aperçu bien ordonné des principales difficultés concernant la référence textuelle auxquelles les étudiants francophones traduisant soit vers le NL, soit vers le FR se voient confrontés (semestre 2). Ensuite, nous analysons plus en détail toutes les difficultés observées dans le corpus L2 n’ayant pas encore fait l’objet d’une étude plus approfondie dans les domaines de la linguistique et de la traduction à l’aide du Dutch Parallel Corpus (semestres 3 et 4). À la suite des analyses essentiellement théoriques et descriptives, nous effectuerons une étude expérimentale en classe pour évaluer et valider l’unité didactique portant sur la référence textuelle que nous aurons développée (semestres 5 et 6). Ce projet aboutira à la réalisation d’une thèse de doctorat (semestres 7 et 8).

À propos de ce sujet de thèse

Lié à
Service
Traductologie et Linguistique de corpus
Promoteur
Gudrun Vanderbauwhede

Contactez-nous pour obtenir de plus amples informations