Institution International Prix, bourses et distinctions

JL Brédas, Professeur extraordinaire de l’UMONS, récompensé par la société royale britannique de chimie

Publié le 9 juin 2021
Rédigé par DCOM
Ce spécialiste mondial de la chimie des nouveaux matériaux vient d'obtenir le Centenary Prize 2021 décerné par la prestigieuse Royal Society of Chemistry.

Le Prof. Jean-Luc Brédas a été nommé en 1988 professeur à l’Université de Mons, où il a créé le Laboratoire de chimie des nouveaux matériaux. Il est Professeur extraordinaire de l’UMONS et officie actuellement au sein de l’Université d’Arizona qu’il a rejoint en 1999.

C’est à ce titre que le Prof. Brédas vient de recevoir un prix prestigieux décerné par la Royal Society of Chemistry britannique dont la vocation depuis sa création en 1847 est de faire progresser l’excellence dans le domaine des sciences chimiques.

L’association, qui compte désormais 54.000 membres à travers le monde, vient de décerner au Prof. Brédas le « Centenary Prize 2021 », dans la catégorie des lauréats du prix de la recherche et de l’innovation 2021 qui, comme son nom l’indique, a pour objectif de mettre en valeur les découvertes et les innovations qui repoussent les limites de la science.

C’est pour ses contributions décisives à notre compréhension fondamentale des propriétés électroniques des matériaux organiques pour l’électronique et la photonique, et pour son excellence en matière de communication que le Professeur a été récompensé.

Le travail actuel du lauréat au sein de l’Université d’Arizona est de nature computationnelle. Son groupe de recherche élabore des matériaux organiques d’une nouvelle génération dotés de propriétés électroniques, optiques et/ou magnétiques remarquables, qui les rendent aptes à servir de composant actif dans des dispositifs et appareils tels que des transistors, des cellules solaires ou des diodes électroluminescentes qui présentent l’avantage de diminuer la consommation de l’énergie.

« Le génie des chimistes de synthèse organique pour concevoir et développer presque tous les matériaux organiques est vraiment étonnant », a coutume de dire le Professeur extraordinaire de l’UMONS, dont l’ambition au quotidien est « de tenter de comprendre les phénomènes nouveaux dans le cadre des matériaux organiques et communiquer leurs subtilités chimiques et physiques à un large public scientifique, tout en favorisant une communauté de chimistes plus diversifiée et plus inclusive ».

Bref CV

Jean-Luc Brédas a obtenu sa licence (1976) et son doctorat (1979) à l’Université de Namur, en Belgique. En 1988, il a été nommé professeur à l’Université de Mons, en Belgique, où il a créé le Laboratoire de chimie des nouveaux matériaux.

Tout en conservant son poste de professeur extraordinaire à Mons, il rejoint l’Université d’Arizona en 1999. En 2003, il part au Georgia Institute of Technology, où il est devenu professeur de chimie et de biochimie auprès des régents et a occupé la chaire Vasser-Woolley et Georgia Research Alliance en conception moléculaire. Entre 2014 et 2016, il a rejoint l’université des sciences et de la technologie King Abdullah (KAUST) en tant que professeur émérite et a occupé le poste de directeur du centre de recherche en ingénierie solaire et photovoltaïque de la KAUST. Il est retourné à Georgia Tech en 2017 avant de revenir à l’Université d’Arizona en 2020.

Jean-Luc Brédas est membre élu de l’Académie internationale des sciences moléculaires quantiques, de l’Académie royale de Belgique et de l’Académie européenne des sciences. Il est lauréat du prix Francqui 1997, du prix quinquennal 2000 du Fonds national scientifique belge, du prix Italgas 2001, du prix Descartes 2003 de l’Union européenne, du prix Charles Stone 2010 de l’ACS, du prix David Adler 2013 de l’APS en physique des matériaux, du prix ACS 2016 en chimie des matériaux, du prix de recherche Alexander von Humboldt 2019 et du prix MRS 2020 en théorie des matériaux. Il est professeur honoraire de l’Institut de chimie de l’Académie chinoise des sciences et professeur auxiliaire de chimie à l’Institut de technologie de Géorgie et à l’Université du roi Abdulaziz. Il est rédacteur en chef de Chemistry of Materials depuis 2008 et a publié plus de 1 100 articles dans des revues à comité de lecture, qui ont été cités plus de 115 000 fois. Son indice h actuel dans Google Scholar est de 155.