Noteworthy equipment and services


The Health Institute’s research units boast state-of-the-art equipment which is available for use by third parties. Below are some examples of this equipment:

  • Protein purification platforms
  • Proteomic platform with UPLC (Eksigent) coupled with Triple Tof (ABSCIEX), NanoLC (Dionex) coupled with HCT Ultra (Bruker), NanoLC 5dionex coupled with QTof and MALDI
  • dPC fractionator metroproteomy platform (Protein Forest)
  • Mass spectrometry platform: Waters QToF2, Waters QToF Premier, MALDI-ToF, and HCTultra, coupled, or not, with HPLC
  • Bioprofiling Platform (NMR and MRM Mass Spectrometry) for the identification, quantification and validation of biomarkers
  • NMR spectrometry (Bruker Avance, 7 Tesla & 11.75)
  • Analytical equipment (FT-IR, HPLC-UV, HPLC-Fluo, UPLC-PDA, UPLC ELSD, GC-MS, TOCmeter, ICP, NIR Probe)
  • Preclinical MRI (magnetic resonance (Bruker Biospec, 7 Tesla Pharmascan magnet), optics (PhotonImager, Biospace Lab) and multispectral photoacoustic imaging (multi-spectral optoacoustic tomography (MSOT))
  • Complete installations for electrophysiological recordings (extra and intracellular)
  • EEG device (MedCat) for electroencephalographic recordings via 64 or 128 channels, and processing using BrainVision Recorder and BrainVision Analyser software
  • Eye-Tracking SMI RED250mobile

Actualités de l’institut



Centre for Microscopy and Molecular Imaging


The Centre for Microscopy and Molecular Imaging (CMMI) is a research centre of the Health Institute, which was founded in 2011 thanks to financial support from the European Union and the Walloon Region (ERDF funds).

The CMMI meets the needs of the University of Mons and the Université Libre de Bruxelles (ULB) to pool and complement remarkable equipment and skills in order to offer the scientific community an integrated high performance preclinical biomedical imaging platform.

Located at the Biopark Charleroi Brussels South, the CMMI is an interuniversity platform that offers services in preclinical imaging to researchers at universities and in industry. It carries out high quality technical and methodological developments in this field   thanks to the scientific expertise present within the team of academic leaders. The objectives of the CMMI are to increase the quantity and quality of scientific productivity of its employees and to act as an essential partner in the development of projects on preclinical imaging.


CMMI offers a wide range of modern instrumentation and methodologies ranging from electron microscopy to in vivo animal imaging.

Areas OF Application

The CMMI has four clusters, three of which correspond to imaging modalities (in vivo DIAPATH, microscopy) while the fourth, MIP (Multimodal Image Processing) is a transversal cluster dedicated to image processing and analysis.

In vivo

PET / SPECT / CT, Autoradiography, MRI, optical imaging and in vivo photoacoustic imaging

DIAPath (Digital Image Analysis in Pathology)

Histology, immunohistochemistry, digital pathology, analysis of associated images


Scanning and transmission electron microscopy, automation and quantitative morphometry, holographic microscopy, fluorescence microscopy

Image Processing

Image processing and analysis, sharing, visualisation, annotation

The techniques and equipment available are varied and allow imaging of biological samples from the subcellular level to that of the whole animal.

The range of expertise is also very broad, from the preparation of samples to the quantitative analysis of images and the interpretation of the results in their biological context. The CMMI also offers training in imaging.


+32 (0)2 650 97 89

Collaborations with Hospitals

The Health Institute collaborates with the following hospitals in the region:

UMONS – CHU Ambroise Paré

In 2012, UMONS and CHU Ambroise Paré created a university and clinical research centre called« UMHAP Medical Research Center ».




This partnership covers the development of research projects, the carrying out of scientific and clinical studies, the sharing of equipment and materials, the sharing of data and knowledge for the implementation of research, the hosting students and researchers, etc.

Three joint research units were created:

  • The BioMedical Profiling Unit
  • The Language Unit
  • The Research unit in experimental psychopathology.


UMONS – Epicura

UMONS - Epicura En 2016, L’UMONS et le centre hospitalier EpiCURA ont mis sur pied une plateforme scientifique commune dédiée à la recherche dans le domaine médical et dans les disciplines liées à la vie hospitalière. En plus de consolider et élargir les collaborations existantes, les deux partenaires ont également décidé de tisser d’autres projets pour le futur: >> L’UMONS apportera ses compétences et son expertise en matière de recherche et d’enseignement, notamment dans les domaines traités par ses Instituts de Recherches et par ses Facultés. >> De son côté, le CH EpiCURA entend apporter ses compétences et son expertise opérationnelle dans les différents domaines de l’action hospitalière (médical, soins infirmiers, soins paramédicaux,) et, plus largement, dans toutes les matières intéressant une grande entreprise.


In 2016, UMONS and EpiCURA set up a common scientific platform dedicated to research in the medical field and in disciplines related to hospital life. In addition to consolidating and expanding existing collaborations, the two partners also decided to forge other projects for the future:


  • UMONS contributes its expertise in research and teaching, particularly in the fields covered by its Research Institutes and its Faculties.
  • CH EpiCURA contributes its skills and operational expertise in the various fields of hospital action (medical, nursing, paramedical) and, more broadly, in all matters of interest to a large company.


The aim of this project is to develop and validate a new test for diagnosing cancer, and more specifically cervical cancer. This test will be based on the technology of digital holographic microscopy.


Acoustic and auditory assessment of the speech signal of French speakers with disabilities.


Study of the vocal and metabolic impacts on the commands of a complex system of situational variations likely to act on its state.


Strengthening operational capacity and training in neuropsychiatry by studying the neurotoxic effects of metals in the mining region of Katanga.


Identification of the conditions for the integration of traditional medicine into modern health care.


This project aims to implement a robust, inexpensive method for the diagnosis of malaria which can be applied to the bioguided search for new antimalarials.

Dys-moi pour l’Emploi (UE)

This project aims to promote the transition to employment for youths in Hainaut (16-25 years) who have specific learning disabilities, encouraging their social and professional integration by offering new methods of support. It is part of a Research-Action-Training initiative.

I SAID (UE+RW/Interreg)

The objective of the project is to develop support methods for people with mental disabilities via a cross-border partnership platform to support social and professional life.


The aim of this project is to prepare bone scaffolds integrating a magnetically functionalised extracellular matrix material (MFEM) that can be used to follow the implanted material in vivo using non-invasive magnetic resonance imaging techniques.

TEXTOS (UE+RW/Interreg)

The aim of this project is to design woven supports (using 3D weaving techniques) for bone regeneration using polyester yarns and supplemented with bioceramics and coated with chitosan.


PROton THErapy Research in WALlonia.

Implementation of a proton therapy platform in Wallonia, which aims to be an internationally renowned inter-university research centre, a successful health centre, a training centre and a centre for technological and industrial developments.


In collaboration with the Biosciences Institute, this project focuses on the development of new biomaterials to reduce the cost, and increase the efficiency, of cell therapies using stem cells in order to make them more accessible to patients.


Development of nanoparticles for the early detection and analysis of atheroma through MRI and optical imaging (non-invasive method, not using ionising radiation, with excellent resolution).

Flagship Projects

The Institute essentially develops its activities through collaborative research projects.

These projects:

  • Are based on interdisciplinarity
  • Prioritise collaborative research and co-development
  • Rely on partnerships with all sectors of society (industries, services, research centres, governmental institutions, etc.)
  • Bring together provincial, regional, federal, European and international partners.

The Institute is active in setting up research projects, with its partners, which respond to the emerging problems linked to the Institute’s field.

Below you can find a list of some key projects, which highlight some of the issues our researchers tackle.

Expertise and research topics

  • Research and Development of Biomarkers and Medicines :

    This multidisciplinary research area aims to identify biomarkers of pathology and toxicity, develop tracers for diagnostic and monitoring purposes, and design medicines for curative treatments. Genomics, proteomics, metabonomics, microscopy and preclinical molecular imaging fully match the specific skills of our partner laboratories specialising in chemical synthesis, biological physics, pharmacochemistry and the extraction and analysis of natural molecules to elaborate innovative tracers and medicines.

  • Mind and Health :

    This theme focuses on bilateral relations between the human brain/mind and health. It analyses the impact of changes in health on psychism and cognition, and examines the consequences that events and processes have on mental health. This theme encourages cross-disciplinary and interdisciplinary collaborations in all matters concerning all forms of intervention with individuals, families, groups, communities, institutions, etc. who are faced with physical and mental health problems.

  • Management:

    This theme involves designing, developing and testing new scientific methods dedicated to solving the issues surrounding public health funding. It also focuses on examining the effectiveness of financial management within health care institutions along with improving organisation and logistics.

  • Integrative Biomedicine :

    The basic idea of integrative biomedicine is to unite the expertise of research teams in the field of physiology and related sciences (such as neuroscience, neuropsychology, molecular biology, histology, biophysics and toxicology) in order to have a better understanding of the exchange between tissues and organs and how this orchestrates the general functioning of an organism in pathological and non-pathological contexts.

  • Motor Skills:

    Being familiar with human movement gives the ability to use it to transform motor behaviours and learn techniques to optimise or restore the human motor potential at different periods of life.



“The Magnetrap company is developing, and aims to market, an innovative malaria diagnosis tool resulting from an analysis of the needs of the field. This diagnostic tool is very simple to use, and is fast, sensitive and reliable in tropical conditions, all of which is necessary to provide a quantitative measure of parasitaemia.

Presentation of the Institute

Taking care of people’s physical and mental health is crucial in today’s society. Longer life expectancy, access to care, human development and well-being are challenges that we have to confront and manage.

In this context, scientific and technological development in the field of health requires greater coordination between all those concerned, (i.e. physicians, pharmacists, psychologists, biologists, managers, etc.). The aim of the Health Institute is to provide an scientists working in the field of health with an interface, in order for them to understand its complexity in a transdisciplinary way.

OUR SPIN_OFF IN creation

INOVO (First Spin-Off)

Development of an in vitro method of assessing the toxicity associated with the presence of endocrine disruptors. The test to be validated is a morphological one which will be able to highlight a change in oocyte maturation induced by an endocrine disruptor.


Effective member services of the Research Institute :

Pharmaceutical Analysis Unit (M130) FMP
Human Anatomy and Experimental Oncology Unit (M112) FMP
Cell Biology Unit (S815) FS
Human Biology and Toxicology Unit (M125) FMP
Molecular Biology Unit (M122) FMP
Cardiology Unit (M106) FMP
General, Organic and Biomedical Chemistry Unit (M108) FMP
Therapeutic Chemistry and Pharmacognosy Unit (M136) FMP
Histology Unit (M118) FMP
Laboratory of Polymeric and Composite Materials (S816) FS
Theoretical Mechanics, Dynamics and Vibration Unit (F703) FPMs
Language Sciences and Metrology Unit (P362) FPSE
Neuroscience Unit (M119) FMP
Clinical Orthopedagogy Unit (P319) FPSE
Physiology and Pulmonary Rehabilitation Unit (M117) FMP
Biomedical Physics Unit (M104) FMP
Proteomics and Microbiology Unit (S828) FS
Child and Youth Clinical Psychology Unit (P353) FPSE
Psychodynamic and Systemic Clinical Psychology Unit (P351) FPSE
Cognitive Psychology and Neuropsychology Unit (P325) FPSE
Forensic Psychology Unit (P352) FPSE
Semiology and General Medicine Unit (M109) FMP



Services membres effectifs de l’Institut de Recherche :

Analyse pharmaceutique (M130) FMP
Anatomie humaine et Oncologie expérimentale (M112) FMP
Biologie cellulaire (S815) FS
Biologie humaine et Toxicologie (M125) FMP
Biologie moléculaire (M122) FMP
Cardiologie (M106) FMP
Chimie générale, organique et biomédicale (M108) FMP
Chimie thérapeutique et Pharmacognosie (M136) FMP
Histologie (M118) FMP
Matériaux Polymères et Composites (S816) FS
Mécanique rationnelle, Dynamique et Vibrations (F703) FPMs
Métrologie et Sciences du langage (P362) FPSE
Neurosciences (M119) FMP
Orthopédagogie clinique (P319) FPSE
Physiologie et réadaptation respiratoire (M117) FMP
Physique biomédicale (M104) FMP
Protéomie et Microbiologie (S828) FS
Psychologie clinique de l’enfant et de l’adolescent (P353) FPSE
Psychologie clinique systémique et psychodynamique (P351) FPSE
Psychologie cognitive et Neuropsychologie (P325) FPSE
Psychologie légale (P352) FPSE
Sémiologie et Médecine générale (M109) FMP

Equipements remarquables


Les services de recherche de l’Institut Santé disposent de nombreux équipements de pointe. La liste ci-dessous présente de manière non-exhaustive une partie de ces équipements, qui peuvent également être mis à disposition pour des prestations à des tiers, selon les demandes.

  • Plateforme de spéctrométrie de masse : Waters QToF2, Waters QToFPremier, MALDI-ToF, HCTultra,…couplé ou non à des HPLC.
  • Plateforme de Bioprofiling (RMN et spectrométrie de masse MRM) dédiée à l’identification, la quantification et la validation de biomarqueurs
  • Spectrométrie RMN (Bruker Avance, 7 Tesla & 11.75 Tesla)
  • Équipement analytique (FT-IR, HPLC-UV, HPLC-Fluo, UPLC-PDA, UPLC ELSD, GC-MS, TOCmeter, ICP,
    NIR Probe)
  • Imagerie préclinique IRM (imagerie de resonance magnétique (Bruker Biospec, 7 Tesla Pharmascan magnet), optique (PhotonImager ; Biospace Lab) et photo-acoustique multispectrale (Multi-spectral optoacoustic tomography (MSOT))
  • Installations complètes pour enregistrements électrophysiologiques (extra et intracellulaire)
  • Dispositif EEG (MedCat) permettant l’enregistrement électroencéphalographique via 64 ou 128 canaux, et traitement au moyen des logiciels BrainVision Recorder et BrainVision Analyser.
  • Eye-Tracking SMI RED250mobile
  • Nasometer II 6450 de Kay Pentax (mesure instantanée de la nasalance)
  • Phonatory Aerodynamic System Model 6600 de Kay Medical (étude de l’aérodynamique de la phonation)
  • Audiomètre Madsen Itera II d’Otometrics (investigation de l’audition)


Centre de Microscopie et d’Imagerie Moléculaire


Le Centre de Microscopie et d’Imagerie Moléculaire (en abrégé CMMI, pour «Center for Microscopy and Molecular Imaging») est un centre rattaché à l’Institut Santé qui a vu le jour en 2011 grâce au soutien financier de l’Union européenne et de la Région wallonne (fonds FEDER).

Le CMMI répond au souhait de l’Université de Mons et l’Université Libre de Bruxelles de mutualiser et de compléter équipements et compétences remarquables afin d’offrir à la communauté scientifique une plateforme d’imagerie biomédicale préclinique intégrée et performante.

Installé sur le Biopark Charleroi Brussels South, le CMMI est une plateforme interuniversitaire qui propose aux chercheurs des mondes industriel et académique des services en imagerie préclinique. Il réalise dans ce domaine des développements techniques et méthodologiques avec une haute valeur a j o u t é e , grâce à l’expertise scientifique présente au sein de l’équipe des responsables académiques. Les objectifs du CMMI sont d’accroître quantitativement et qualitativement la productivité scientifique de ses collaborateurs et de se profiler comme un partenaire incontournable dans le montage de projets impliquant l’imagerie préclinique.

Le CMMI offre un très large éventail d’instrumentations et de méthodologies modernes s’étendant de la microscopie électronique à l’imagerie in vivo de l’animal.

Domaines d’applications

Le CMMI est structuré en quatre Pôles: 3 de ces Pôles correspondent à des modalités d’imagerie (In vivo, DIAPath, Microscopie) tandis que le quatrième, le MIP (Multimodal Image Processing), est un pôle transversal dédié au traitement et à l’analyse d’images.

In vivo

PET / SPECT / CT, Autoradiographie, IRM, Imagerie optique et imagerie photoacoustique in vivo

DIAPath (Digital Image Analysis in Pathology)

Histologie, Immunohistochimie, Pathologie numérique, Analyse des images associées


Microscopie électronique à balayage et à transmission, Automation et morphométrie quantitative, Microscopie holographique, Microscopie à fluorescence

Traitement d’image

Traitement et analyse d’images, Partage, Visualisation, Annotation

Les techniques et les équipements disponibles sont donc variées et permettent l’imagerie d’échantillons biologiques de l’échelle subcellulaire jusqu’à celle de l’animal entier.

La gamme des expertises est aussi très large, de la préparation des échantillons jusqu’à l’analyse quantitative des images et l’interprétation des résultats dans leur contexte biologique. Des formations en imagerie sont également organisées.


+32 (0)2 650 97 89

Collaboration avec les centres hospitaliers

L’Institut Santé collabore avec les centres hospitaliers de la région :

UMONS – CHU Ambroise Paré

En 2012, l’UMONS et le CHU Ambroise-Paré ont créé un Centre de Recherche universitaire et clinique mixte dénommé « UMHAP Medical Research Center ».



Ce partenariat porte sur le développement de projets de recherches, la réalisation d’études scientifiques et cliniques, la mise en commun des équipements et du matériel, le partage des données et connaissances pour la mise en oeuvre de travaux de recherche, l’accueil des étudiants et des chercheurs notamment, etc.

Trois unités de recherche mixtes ont vu le jour :

  • Unité BioMedical Profiling,
  • Unité Langage,
  • Unité de recherche en psychopathologie expérimentale.


UMONS – Epicura

UMONS - Epicura En 2016, L’UMONS et le centre hospitalier EpiCURA ont mis sur pied une plateforme scientifique commune dédiée à la recherche dans le domaine médical et dans les disciplines liées à la vie hospitalière. En plus de consolider et élargir les collaborations existantes, les deux partenaires ont également décidé de tisser d’autres projets pour le futur: >> L’UMONS apportera ses compétences et son expertise en matière de recherche et d’enseignement, notamment dans les domaines traités par ses Instituts de Recherches et par ses Facultés. >> De son côté, le CH EpiCURA entend apporter ses compétences et son expertise opérationnelle dans les différents domaines de l’action hospitalière (médical, soins infirmiers, soins paramédicaux,) et, plus largement, dans toutes les matières intéressant une grande entreprise.


En 2016, L’UMONS et le centre hospitalier EpiCURA ont mis sur pied une plateforme scientifique commune dédiée à la recherche dans le domaine médical et dans les disciplines liées à la vie hospitalière. En plus de consolider et élargir les collaborations existantes, les deux partenaires ont également décidé de tisser d’autres projets pour le futur:

  • L’UMONS apportera ses compétences et son expertise en matière de recherche et d’enseignement, notamment dans les domaines traités par ses Instituts de Recherches et par ses Facultés.
  • De son côté, le CH EpiCURA entend apporter ses compétences et son expertise opérationnelle dans les différents domaines de l’action hospitalière (médical, soins infirmiers, soins paramédicaux,) et, plus largement, dans toutes les matières intéressant une grande entreprise.



Magnetrap vise à développer et à mettre sur le marché un instrument innovant de diagnostic de la malaria issu de l’analyse des besoins du terrain. Cet outil se veut très simple d’utilisation, rapide, sensible, fiable en conditions tropicales, afin de délivrer une mesure quantitative de la parasitémie.

Nos SPIN-OFF en création

INOVO (First Spin-Off)

Mise au point d’une méthode in-vitro permettant d’évaluer la toxicité associée à la présence de perturbateurs endocriniens. Le test qui sera validé est un test morphologique permettant de mettre en évidence une modification de la maturation des ovocytes induite par un PE.


L’objet de la recherche est de développer et de valider au niveau pré-clinique un nouveau test de diagnostic du cancer et plus spécifiquement du cancer du col de l’utérus.  Ce test sera basé sur la technologie de la microscopie holographique digitale.


Evaluation acoustique et auditive du signal de parole de locuteurs francophones en situation de handicap.


Etude des impacts vocaux et métaboliques, sur le sujet aux commandes d’un système complexe, de variations situationnelles susceptibles d’agir sur son état.


Renforcement de la capacité opérationnelle et de la formation en neuropsychiatrie par l’étude des effets neurotoxiques de métaux dans la région minière du Katanga.


Identification des conditions pour l’intégration de la médecine traditionnelle aux soins de santé modernes.


Le projet a pour objectif l’implantation d’une méthode robuste, peu onéreuse pour le diagnostic de la malaria qui pourra être appliquée à la recherche bioguidée de nouveaux antimalariques.

Dys-moi pour l’Emploi (UE)

Le projet souhaite promouvoir la transition vers l’emploi de jeunes hainuyers (16-25 ans) avec des troubles spécifiques de l’apprentissage, en favorisant leur insertion socioprofessionnelle par l’offre de nouvelles modalités d ’a c c ompa g n e m e n t s’inscrivant dans une dynamique de Recherche-Action-Formation.

I SAID (UE+RW/Interreg)

L’objectif du projet est de développer des modalités d’accompagnement en direction des personnes en situation de handicap mental via une plateforme partenariale transfrontalière de soutien à la vie sociale et professionnelle.


Le but de ce projet est de préparer un implant osseux intégrant un matériau matriciel extracellulaire magnétique fonctionnalisé qui peut être utilisé pour suivre l’évolution du matériau implanté in vivo en utilisant des techniques d’imagerie par résonance magnétique non-invasives.

TEXTOS (UE+RW/Interreg)

Ce projet a pour objectif de concevoir des supports tissés (par des techniques de tissage 3D) voués à la régénération osseuse au départ de fils polyesters  additivées de biocéramiques et enduites de chitosan.


PROton THErapy Research in WALlonia.

Mise en place d’une plateforme de protonthérapie en Wallonie, qui sera un centre de recherche interuniversitaire de renommée internationale, un centre de soin performant, un centre de formation, et un centre de développements technologiques et industriels.


En collaboration avec l’Institut Biosciences. Développement de nouveaux biomatériaux destinés à diminuer le coût et augmenter l’efficacité des thérapies cellulaires à base de cellules souches de façon à les rendre accessibles à un grand nombre de patients.


Développement de nanoparticules pour la détection précoce et l’analyse des plaques d’athérome par imagerie IRM et imagerie optique (Méthode, non invasive, n’utilisant pas de radiation ionisante, et possédant une excellente résolution).

Projets phares

L’Institut développe ses activités essentiellement au travers de projets de recherche collaboratifs.

Ces projets de recherches :

  • Se basent sur l’interdisciplinarité
  • Privilégient la recherche collaborative et le co-développement
  • S’articulent sur une logique partenariale avec tous les acteurs de la société (industries, services, centres de recherche, collectivités territoriales, institutions gouvernementales, etc.)
  • Tissent des partenariats à l’échelle provinciale, régionale, fédérale, européenne et internationale.

L’Institut s’implique dans le montage de projet de recherche avec ses partenaires pour répondre aux problématiques émergentes liées aux domaines de l’Institut.

Nous présentons ici, à titre indicatif, quelques projets phare de l’Institut qui illustrent   les problématiques abordées par nos chercheurs.

Expertises et thématiques

  • Recherche et développement de biomarqueurs et/ou de médicaments :

    identification de biomarqueurs de pathologies et de toxicités, développement de traceurs pour leur diagnostic et leur suivi et élaboration de médicaments pour leur traitement. Les outils de la génomique, de la protéomique, de la métabonomique, de la microscopie et de l’imagerie moléculaire préclinique y sont mis en synergie avec les compétences spécifiques des équipes partenaires en matière de synthèse chimique, de physique biologique, de toxicologie, de pharmacochimie, d’analyse et d’extraction de molécules naturelles d’intérêt pharmaceutique pour l’élaboration de traceurs et médicaments innovants.

  • Mind & Health :

    cette thématique concerne les relations bilatérales entre cerveau-esprit humain et santé, tant les répercussions sur le psychisme et la cognition, de variations de l’état de santé, que des conséquences sur la santé d’événements et de processus relevant de la sphère psychologique. Elle se nourrit de collaborations  en toutes matières relatives à toute forme d’intervention auprès de personnes, de familles, de groupes, de communautés, d’institutions, etc., confrontés à des problèmes de santé ou de bien-être physique et/ou psychique.

  • Gestion :

    conception, développement et expérimentation de nouvelles méthodes scientifiques dédiées au problème du financement public de la santé, à la maîtrise de la gestion économique des institutions de soins de santé, à l’amélioration de la gestion organisationnelle et à l’optimisation de la logistique hospitalière.

  • Biomédecine intégrative :

    par la mise en commun des expertises des équipes de recherche dans le domaine de la physiologie et des sciences associées (neurosciences, neuropsychologie, biologie moléculaire, histologie, biophysique, toxicologie, etc.), l’objectif tente d’améliorer la compréhension du dialogue entre tissus et organes dans un esprit d’approche globale du fonctionnement d’un organisme en situation normale et pathologique.

  • Sciences de la motricité :

    connaître le mouvement humain confère la capacité de l’utiliser pour transformer les conduites motrices, pour faire apprendre des techniques, pour optimaliser ou restaurer les potentialités motrices de l’homme aux différentes périodes de sa vie.

Présentation de l’Institut

La thématique des soins de santé (physiques et mentaux) est cruciale dans notre société d’aujourd’hui. L’allongement de l’espérance de vie, l’accessibilité aux soins, le développement humain, le bien-être sont autant de défis que nous avons à gérer.

Dans ce cadre, le développement scientifique et technologique dans le domaine de la Santé impose une articulation accrue entre les différents acteurs concernés (médecins, pharmaciens, psychologues, biologistes, gestionnaires, etc). L’objectif de l’Institut Santé est d’offrir une interface aux scientifiques des différents domaines couverts dans le champ de la Santé, afin d’en appréhender au mieux sa complexité sur un mode transdisciplinaire.