Conférences/Colloques Vie culturelle et sportive

Forces et limites des parlements de citoyens tirés au sort avec V. de Coorebyter

Publié le 18 décembre 2019
Rédigé par DCOM
Le jeudi 12 décembre en soirée, le Campus de Charleroi de l’Université de Mons a accueilli,le thème était « Forces et limites des parlements de citoyens tirés au sort ». Les prochaines conférences du cycle pour ce début 2020 sont programmées. La première aura lieu le 04/02/2020. Il s’agira d’une conférence consacrée à la Théorie générale de Keynes. Le 20 février 2020, Thilde Barboni, enseignante au sein de la Faculté de Traduction et d’Interprétation – EII donnera la conférence débat suivante dont le thème sera : "Les créations artistiques et littéraires, des espaces de liberté à préserver".

Le jeudi 12 décembre en soirée, le Campus de Charleroi de l’Université de Mons a accueilli, dans le cadre de son cycle gratuit de conférences intitulé « Les invités de l’UMONS », M. Vincent de Coorebyter, philosophe et politologue (ULB).

M. de Coorebyter a donné à cette occasion une conférence-débat ayant pour thème : « Forces et limites des parlements de citoyens tirés au sort ». L’idée d’instaurer des parlements de citoyens tirés au sort connaît de plus en plus de succès, et la Communauté germanophone a légiféré en ce sens. Pourtant, des résistances subsistent, et les propositions sur la table restent finalement assez modestes, puisque l’on n’envisage généralement pas de donner un pouvoir de décision à de telles assemblées. Il importait donc, au travers de cette conférence-débat, d’évaluer les forces et les limites de ce procédé, et d’en clarifier la nature, qui reste ambiguë.

Au terme de son exposé, l’orateur a ensuite eu l’occasion de répondre aux questions de l’assistance.

Les prochaines conférences du cycle « Les invités de l’UMONS » pour ce début 2020 sont programmées. La première aura lieu le 04/02/2020. Il s’agira d’une conférence donnée par le Prof. Joseph Pagano, spécialiste en finances publiques et grand collectionneur de tout ce qui touche de près ou de loin à M. Keynes. Elle débutera par la projection du film sur Keynes sous-titré par la Faculté de Traduction et d’Interprétation -EII de l’UMONS, en présence de sa doyenne, le Prof. Christine Michaux qui, avec Corinne Leburton, a coordonné ce travail de traduction.

Elles prendront la parole pour expliquer comment ce travail a été effectué, les difficultés rencontrées. Cette date du 4 février est la date anniversaire de la parution de la Théorie générale, le livre de Keynes, qui sera le sujet de cette conférence et qui est sorti en 1936. Cette date est considérée comme historique dans l’histoire de la pensée économique.

Le 20 février 2020, Thilde Barboni, enseignante au sein de la Faculté de Traduction et d’Interprétation – EII donnera la conférence débat suivante dont le thème sera : « Les créations artistiques et littéraires, des espaces de liberté à préserver ».

Plus d’infos sur les prochaines conférences via communication@umons.ac.be
Réservation souhaitée via ce lien www.umons.ac.be/inscription/invitesUMONS