Research Institutes

à compléter

Structure of studies

Activities

Ensure a smooth transition between secondary school and university

Before the start of the academic year, UMONS organises refresher courses in mathematics, physics, biology and chemistry, disciplines that constitute the tools of scientific reasoning applied to the biomedical field. These courses are part of the 6-year medicine programme, which ensures that the required basic knowledge (pre-requisites) is acquired by the beginning of the first year. These refresher courses are for future students of medicine or other disciplines taught at the Faculty of Medicine and Pharmacy who believe they lack knowledge in the discipline due to the options selected in secondary school.

A syllabus is available for each course of the first year of the first cycle (BA1). Books on the subjects taught are available for reading or for purchase.

High Quality Teaching

For many of our courses, an e-learning platform provides access to all images and texts, a forum, and online exercises, and allows students to interact with teachers.

In the first year, optional refresher and guidance courses are organised by our expert teachers.

Knowledge acquisition is assessed through written and corrected exercises during supervised activities.

The following sessions are organised throughout the year:

  • Ten two-hour “mathematics” sessions to ensure a smooth transition between secondary and university education
  • Question-and-answer sessions before exams (January and June exams) organised by the course leaders.

To reduce the workload for the June exam session, courses completed in whole or in part at the end of the first term are tested in January. If they wish, students have the chance to improve the mark obtained in January in the June exam session (except for the first year of BA Medicine, following the decree of 23rd March 2012 on restructuring studies of the health sector).

Remedial Activities

Remedial sessions are organised for all BA1 courses in the first term, and for the biochemistry, neurophysiology and physiology courses in the second term. These sessions are led by staff who are specialists in these domains and are primarily intended for students who have obtained unsatisfactory results in the tests, or who have difficulty understanding the subject matter. They are, however, open to all students of the FMP. These activities can take the form of thematic explanatory sessions, question-and-answer sessions, or revision sessions, and are organised throughout the year (first and second terms).

Student groups are smaller than lectures or other revision sessions (mathematics). This is an opportunity for students to receive individualised help with their difficulties. The organisation of these sessions is outlined in the course schedule and displayed on the notice boards of the Faculty. For other courses, students can contact the course leaders and assistants in case of difficulties.

 

3rd Cycle: PhD

à compléter

2nd Cycle: Master

à compléter

1st Cycle: Bachelor

The Faculty of Medicine and Pharmacy offers 3 courses at Bachelor level:

  • Médicine
  • Pharmaceutical Sciences
  • Biomedical Sciences

Training offer

Courses on offer at the Faculty of Medicine and Pharmacy:

1st cycle studies (3 years)

  • Bachelor’s in Médicine
  • Bachelor’s in Pharmaceutical Sciences
  • Bachelor’s in Biomedical Sciences

2nd cycle studies (2 years)

  • Master’s in Biomedical Sciences

3rd cycle studies

  • PhD in Medical Sciences
  • PhD in Pharmaceutical Sciences
  • PhD in Biomedical Science

About the Faculty

Specifics

1. High-level research

Teaching at the Faculty of Medicine and Pharmacy (FMP) is characterised by high-level research in numerous fields, including:

  • Oncology
  • Genetics
  • Neuroscience
  • Toxicology
  • Physiology
  • Pharmacology
  • Molecular Imaging
  • Medical physics
2. Faculty Unit for Educational Support

The FMP has its own education unit which revolves around the following aspects:

  • Preparation
  • Educational support
  • Methodological support
  • Tutoring

This help is available to all FMP students, but the assistance of this educational support unit is particularly important for those studying biomedical sciences who have chosen to take the entrance exam for Medicine the following year

3. Theoretical and Practical Teaching

Finally, the teaching at the Faculty of Medicine and Pharmacy is heavily based both on theory and practice, with the opportunity to carry out several medical placements at hospitals in Belgium and abroad, or research placements in companies or at other universities. Personalised teaching has always been favoured at the Faculty through numerous practical exercises, which allow easy interaction with the Faculty’s assistants, and by carrying out personal projects, presentations and group work.

Continuing Education

Continuing education is specifically targeted at those wishing to continue learning to develop their professional careers.

The Faculty of Medicine and Pharmacy offers several types of continuing education programmes, namely:
  • Programmes leading to a degree recognised by the French Community of Belgium (Specialised Master’s)
  • Certified programmes leading to a university certificate

These programmes are designed to facilitate the link between training, professional life, and personal life, by offering convenient hours (courses on certain weekdays), evening and/or weekend courses, and the possibility to stagger studies.

Where to find information?

The Continuing Education Unit is your first contact. The team there will direct you to the department offering the studies you are looking to pursue.

Studies Administration Department – Continuing Education Unit

Mrs. Patricia LORENT
Ruelle du Cerf blanc, 1 – 7000 MONS
Tél.: +32(0)65/37 37. 14
patricia.lorent@umons.ac.be

Faculty Unit for Educational Support

In order to facilitate the transition between secondary school and the first year of university, the Faculty of Medicine and Pharmacy has set up an educational support unit.

This unit is composed of teaching assistants, under the coordination of one of the BA1 teachers, and aims to provide the necessary support to students to help them pass the first year.

Its remedial activities are detailed on the “Support for Success” page.

Martine Dumont
Coordinator
martine.dumont@umons.ac.be

Colette Deleuze
Maths and Physics Teaching Assistant
colette.deleuze@umons.ac.be

Laurence Pamart
Biology Teaching Assistant
laurence.pamart@umons.ac.be

Mélanie Godeau
Chemistry Teaching Assistant
melanie.godeau@umons.ac.be

Support for Success

Before your arrival at UMONS, the University will offer you preparatory courses in biology, mathematics, chemistry and physics, all of which form the foundation of the scientific reasoning used within biomedical studies (for more information, go to www.umons.ac.be/courspreparatoires). These courses can allow you to boost your level in the subject matter and help with the transition from compulsory to higher education.

The main objective is to give students the chance to have the necessary basics before starting university and to evaluate their own level of knowledge against what is necessary to cope with in the first year of the Bachelor’s. While these preparatory courses are essentially designed to help future students of medicine, they can also be taken by students of other disciplines at the Faculty of Medicine and Pharmacy who feel that their skills in these areas are not adequate as a result of the courses they followed in secondary school.

At the end of August, the Faculty of Medicine and Pharmacy also organises activities to ‘integrate’ the skills acquired in secondary school. Once more, these teaching activities are organised during the school holidays and are for all future students. The main goal is to prepare the students for tests, particularly the admissions exam for studying medicine (see below).

During your studies at UMONS, a syllabus (course booklet) is made for each module in the first block (first year of studies) of the Bachelor’s degree. These books dedicated to the material to be taught can be consulted or bought.

The majority of the subjects are supported by an online platform, Moodle, which has lecture notes, a forum and online exercises, and offers another means of interacting with the teachers. During the first year of study, additional revision courses are organised, and guidance is provided, by selected teachers.

Personal assessments on skills acquisition are carried out through written tests, which are corrected in supervised activities.

Other activities are held throughout the year according to the study programme followed:

  • Two-hour mathematics exercise sessions to help with the transition between secondary and university education
  • Question and answer sessions, nearer to the examination period, which are organised by the course leaders.

A Word from the Dean

Alexandre LEGRAND Doctor in Medicine, Professor of Physiology, Physiopathology and Pulmonology, Dean of the Faculty of Medicine and Pharmacy

If I think back to my time at the Faculty, my first memories are of being in the lecture theatres. Memories of working regularly, as my classmates and I were almost all present for all of the courses. Memories of practical work as well, which was carried out every afternoon, and ‘forced’ us to review what we had learnt that day. Next is the feeling of freedom – freedom in my choices, actions and opinions. Learning the delicate balance between work and fun, all the while developing a keen critical eye. Finally, memories of friendship, in the fullest sense of the word, formed through the fun had at university, and even in the lecture theatres, and which lasts a lifetime. Everyone knew everyone, and we all collaborated often, sharing lecture notes and preparing for exams together, as well as other student activities. Later on, we realised the strength of this relationship which united us, and how we had become ‘Montois’. It is not only classmates, but also teachers who stand out in my memory, and now I am on the other side. In the lecture theatres today, I find the same thirst for knowledge that I had as a student, and in the corridors the same desire to enjoy life. What the students don’t know yet is that what they are experiencing now will forever stay in their memories as some of the best days of their lives.

 

 

 

Specifics of Studying Medicine

Limit on the number of Medical students

In Belgium, healthcare is paid by the patient but reimbursed by the Institut National d’Assurance Maladie-Invalidité (INAMI). Therefore, to be able to be reimbursed when treating patients, it is necessary to take some set courses (Bachelor + Master in Medicine) which are then supplemented by a Specialised Master’s (in General Medicine or another medical specialisation) in order to receive an INAMI number.

In October 2016, the Belgian government decided that INAMI numbers would be awarded to students who pass an exam (put in place by the Wallonia-Brussels Federation) at the beginning of their studies, starting from the 2017-2018 academic year.

In Belgium, in order to conform to the European norm, students now study medicine for 6, rather than 7, years. There are certain general and specific prerequisites (chemistry, biology, physics and mathematics) common to the 5 universities of the French Community in Belgium which organise a Bachelor’s in Medicine (Namur, Louvain, Brussels, Liège and Mons). These were set according to what knowledge was expected to be acquired after studying ‘general science’ at secondary school.

Unlike the curricula for biomedical science and pharmaceutical science, the medicine curriculum does not cover certain basics in the taught courses. Therefore, to determine if the prerequisites have been attained, an admissions exam for medicine (test d’orientation du secteur de la santé (TOSS)) had been organised until this year. The prerequisites evaluated through this test are published in the government’s law of the 2nd May 2013 on the admissions test for the medical sector and for the preparation of medical studies. These prerequisites form the basis of the evaluation of scientific knowledge in the admissions exam. The exam also covers more general skills, specifically the student’s abilities in French. With the change in procedure, the prerequisites will soon be fixed by decree.

For those who do not feel that they are ready to take the admissions test in September, or who feel that they would not pass this test, the Faculty of Medicine and Pharmacy suggests registering for the first year of biomedical science. As such, these students will find that the courses cover the evaluated prerequisites, giving them a better chance of passing the exam the following year. Indeed, the courses given include certain modules specifically dedicated to this goal. Furthermore, any modules that students pass during this first year could count towards other courses of study within the Faculty, as well as study programmes elsewhere, for example, biology, psychology or engineering.

 

Contact Us

You can contact Intel by using the Contact Us form

 

Research Activities

Discover the fields of research

The teaching and research laboratories are equipped with state-of-the-art instruments.

The research units of the Faculty of Medicine and Pharmacy at UMONS undertake biomedical and pharmaceutic research which is recognised internationally.

Our researchers work with the most up to date technologies and instruments. The recognition of the quality of our teams is demonstrated further by the numerous national and international collaborations in place.

Our researchers are active in the following fields:

  • Pharmaceutical Analysis
  • Human Anatomy and Experimental Oncology
  • Human Biology and Toxicology
  • Molecular Biology
  • Biomathematics
  • Cardiology
  • General, Organic and Biomedical Chemistry
  • Therapeutic Chemistry and Pharmacognosy
  • Histology
  • Neuroscience
  • Physiology and Pulmonary Rehabilitation
  • Biomedical Physics
  • Semiology and General Medicine

 

Studies

Teaching at the Faculty of Medicine and Pharmacy

In close collaboration with the Faculty of Science, teacher-researchers of the Faculty of Medicine and Pharmacy aim to prepare you for putting your skills as a doctor, pharmacist or biomedical scientist into practice. In order to do this, they base their human biology, medical sciences and health sciences courses on high-level scientific research.

Career Prospects

Our Faculty prepares our graduates for their future careers as a doctor, pharmacist or researcher in biomedical sciences, depending on their chosen course. Graduates can also go on to teach secondary, further and higher education. Studying at university level opens up the mind and teaches you to design, develop and implement a project.

The research units of the Faculty of Medicine and Pharmacy at UMONS undertake biomedical and pharmaceutic research which is recognised on an internationally. The scientific training offered at the University is also highly regarded, and is widely sought by those in both the private sector and public institutes in the fields of medical and pharmaceutical research. Our researchers work actively in the fields of pharmaceutical analysis, human anatomy and experimental oncology, human biology and toxicology, molecular biology, biomathematics, cardiology, general, organic and biomedical chemistry, therapeutic chemistry and pharmacognosy, histology, neuroscience, physiology and pulmonary rehabilitation, biomedical physics, semiology, and general medicine, working with the most up to date technologies and instruments. The recognition of the quality of our teams is demonstrated further by the numerous collaborations in place.

Teaching and Research Units

Units :

Bertrand BLANKERT – www.umons.ac.be/LPA
Sven SAUSSEZ – www.umons.ac.be/anat
Jean-Marie COLET – www.umons.ac.be/toxico
Anne-Emilie DECLEVES – www.umons.ac.be/biomol
Martine DUMONT – www.umons.ac.be/BioMath
Cardiology
Stéphane CARLIER
Sophie LAURENT – www.umons.ac.be/nmrlab
Pierre DUEZ – www.umons.ac.be/chimther
Denis NONCLERCQ – www.umons.ac.be/histologie
Laurence RIS – www.umons.ac.be/neuro
Alexandre LEGRAND – www.umons.ac.be/physio
Yves Gossuin – www.umons.ac.be/biophys
Semiology and General Medicine
Dominique VANPEE

3ème Cycle : Doctorat

Désolé ! Cette page est en construction. Revenez plus tard.

2ème Cycle : Master

Désolé ! Cette page est en construction. Revenez plus tard.

1er Cycle : Bachelier

La Faculté de Médecine et de Pharmacie offre trois filières en Bachelier :

  • Médecine
  • Sciences pharmaceutiques
  • Sciences biomédicales

L’offre de formation

La Faculté de Médecine et de Pharmacie propose :

Études de premier cycle (3 ans)

  • Bachelier en Médecine
  • Bachelier en en Sciences pharmaceutiques
  • Bachelier en en Sciences biomédicales

Études de deuxième cycle (2 ans)

  • Master en Sciences biomédicales

Études de troisième cycle

  • Doctorat en sciences médicales
  • Doctorat en sciences pharmaceutiques
  • Doctorat en sciences biomédicales

Le mot du doyen

Alexandre LEGRAND Docteur en Médecine Professeur de Physiologie, Physiopathologie et Pneumologie Doyen de la Faculté de Médecine et de Pharmacie

“Si je remonte dans ma mémoire aux années UMH, mes premiers souvenirs sont des souvenirs d’auditoires. Souvenirs d’un travail régulier, nous étions quasi tous présents à tous les cours. Souvenirs de travaux pratiques aussi, qui chaque après-midi nous “forçaient” inconsciemment à revoir la matière au jour le jour. Ensuite, c’est un sentiment de liberté… dans mes choix, mes actions et mes opinions. Apprendre le délicat équilibre entre travail et plaisir, développer aussi un sérieux sens critique. Finalement, c’est l’amitié au sens large. Celle qui accompagne les aspects festifs, bien sûr, celle qui reste pour la vie, et plus simplement celle entre étudiants dans l’auditoire. Nous nous connaissions tous et collaborions largement, de la prise de note à la préparation de l’examen, et pour tout le reste. Plus tard, nous nous sommes rendu compte de cette relation privilégiée qui nous unissait et de la force qu’elle représentait, quand après migration à la capitale nous sommes devenus “les Montois”. Bien entendu, il y avait aussi les profs… Ceux qui nous ont marqués, ceux qui nous paraissaient plus pittoresques. Maintenant, je suis de l’autre côté du pupitre. Mais dans l’auditoire, je retrouve la même soif de connaissance et dans les couloirs la même faim de vivre. Ils ne le savent pas, mais les moments qu’ils vivent seront rangés dans leur mémoire parmi les plus beaux jours de leurs vies.“

 

 

 

A propos de la faculté

Les spécificités

1. Une recherche de haut niveau

L’enseignement se caractérise par une recherche de haut niveau dans de multiples domaines :

  • En cancérologie
  • En génétique
  • En neurosciences
  • En toxicologie
  • En physiologie
  • En pharmacologie
  • En imagerie moléculaire
  • En physique médicale
2. La Cellule Pédagogique

La Faculté de Médecine et de Pharmacie possède sa propre cellule pédagogique, dont la mission s’articule autour de différents axes:

  • La préparation
  • L’accompagnement pédagogique
  • Le soutien méthodologique
  • Le tutorat

Les aides proposées sont accessibles à tous les étudiants de la Faculté de Médecine et de Pharmacie mais le support de la cellule pédagogique est particulièrement important pour les étudiants s’inscrivant en sciences biomédicales prenant l’option de passer l’année suivante l’examen d’entrée en Médecine.

3. Un enseignement théorique et pratique

Enfin, l’enseignement prodigué en Faculté de Médecine et de Pharmacie s’appuie profondément sur la théorie et la pratique avec la possibilité de réaliser de nombreux stages en Belgique ou à l’étranger en milieu hospitalier, en entreprise, dans le secteur de la recherche et dans d’autres universités. L’enseignement personnalisé a depuis toujours été favorisé dans la Faculté par les nombreux travaux pratiques permettant une interaction aisée avec les assistants, par la réalisation de travaux personnels, d’exposés ou par l’apprentissage au raisonnement en petits groupes.

Les particularités des études de médecine

Limitation du nombre d’étudiants en Médecine

En Belgique, les soins de santé sont remboursés par l’Institut National d’Assurance Maladie-Invalidité (INAMI). Pour avoir accès à la pratique médicale dans le cadre de ce remboursement, la formation de base (Bachelier + Master en Médecine) doit obligatoirement être complétée par un Master de spécialisation (en Médecine générale ou dans une autre spécialité médicale) et l’obtention d’un « numéro INAMI ».

En octobre 2016, le Gouvernement fédéral a conditionné l’octroi de ces numéros INAMI aux étudiants en cours de cursus à l’instauration par le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles d’un examen à l’entame des études à partir de la rentrée académique 2017-2018.

En Belgique, afin de s’aligner notamment sur la norme européenne, le programme de la formation de base en Médecine est passé de 7 à 6 ans. Des prérequis généraux et spécifiques à certaines matières (chimie, biologie, physique et mathématiques), communs aux 5 universités de la Communauté française organisant un bachelier en Médecine (Namur, Louvain, Bruxelles, Liège et Mons), ont été définis en référence aux connaissances supposées acquises en fin de secondaire dans l’option “sciences générales”.

Contrairement au cursus en sciences biomédicales ou en sciences pharmaceutiques, le cursus en Médecine ne reprend donc pas toutes les notions de base dans l’enseignement dispensé. Afin de juger si ces prérequis étaient atteints, un test d’orientation du secteur de la santé (TOSS) était organisé jusqu’à cette année. Les prérequis faisant l’objet de l’évaluation par ce test ont été publiés dans l’Arrêté du Gouvernement de la Communauté française du 2 mai 2013 relatif au test d’orientation du secteur de la santé et aux activités préparatoires aux études de médecine. Ces prérequis serviront de base pour l’évaluation des connaissances scientifiques lors de l’examen. L’examen comprendra aussi une évaluation de compétences plus générales notamment en Français. Les prérequis exactes seront fixés prochainement dans un décret.

Pour ceux qui ne se sentiraient pas prêts à passer l’examen d’entrée en septembre ou qui n’auraient pas réussi cette épreuve, la Faculté de Médecine et Pharmacie propose une inscription au premier bloc du cursus en sciences biomédicales. Ils pourront y trouver un enseignement couvrant les prérequis évalués lors de l’examen d’entrée et favorisant leur réussite lors de l’évaluation suivante. Cet enseignement comprendra des unités d’enseignement spécialement dédicacées à cet objectif. De plus, les unités d’enseignement suivies avec succès durant cette première année à l’université pourront également être valorisées dans les autres cursus de notre Faculté mais aussi pour certaines d’entre elles dans des domaines tels que la biologie, la psychologie ou encore les sciences de l’ingénieur.

 

Instituts de recherche

Désolé ! Cette page est en construction. Revenez plus tard.

Services d’enseignement et de recherche

Services :

Service de Bertrand BLANKERT – www.umons.ac.be/LPA
Service de Sven SAUSSEZ – www.umons.ac.be/anat
Service de Jean-Marie COLET – www.umons.ac.be/toxico
Service d’ Anne-Emilie DECLEVES – www.umons.ac.be/biomol
Service de Martine DUMONT – www.umons.ac.be/BioMath
Cardiologie
Service de Stéphane CARLIER
Service de Sophie LAURENT – www.umons.ac.be/nmrlab
Service de Pierre DUEZ – www.umons.ac.be/chimther
Service de Denis NONCLERCQ – www.umons.ac.be/histologie
Service de Laurence RIS – www.umons.ac.be/neuro
Service d’ Alexandre LEGRAND – www.umons.ac.be/physio
Service d’ Yves Gossuin – www.umons.ac.be/biophys
Sémiologie et Médecine générale
Service de Dominique VANPEE

Activités de recherche

Découvrir les domaines de recherche

Des laboratoires d’enseignement et de recherche dotés des instrumentations les plus performantes

Les services de la Faculté de Médecine et de Pharmacie de l’UMONS participent à la recherche biomédicale et pharmaceutique au niveau international.

Leurs chercheurs travaillent avec les instruments les plus modernes dans des domaines de pointe. La reconnaissance de la qualité des équipes se traduit par de très nombreuses collaborations nationales et internationales.

Ces chercheurs y sont actifs dans les domaines suivants :

  • Analyse pharmaceutique,
  • Anatomie humaine et Oncologie expérimentale,
  • Biologie humaine et Toxicologie,
  • Biologie moléculaire,
  • Biomathématiques,
  • Cardiologie
  • Chimie générale, organique et biomédicale,
  • Chimie thérapeutique et pharmacognosie,
  • Histologie,
  • Neurosciences,
  • Physiologie et réadaptation respiratoire,
  • Physique biomédicale,
  • Sémiologie et Médecine générale.

 

Home

Accueil

Nous contacter

Vous pouvez nous contacter en utilisant le formulaire électronique ci-dessous :

Débouchés

Notre Faculté prépare nos diplômés aux fonctions de médecin, de pharmacien et de chercheur de haut niveau en Sciences biomédicales auxquelles mènent naturellement les études qu’ils ont suivies. Leur diplôme peut également les conduire à l’exercice de l’enseignement secondaire, supérieur et universitaire. La formation universitaire ouvre en effet l’esprit et apprend à concevoir et à développer un projet jusqu’à son application pratique.

Les services de la Faculté de Médecine et de Pharmacie de l’UMONS participant à la recherche biomédicale et pharmaceutique au niveau international, la formation scientifique acquise à l’Université est un atout reconnu et recherché tant par le secteur privé de la recherche médicale et pharmaceutique que par les instituts publics de recherche et de contrôle. Leurs chercheurs, actifs dans des domaines tels que l’Analyse pharmaceutique, l’Anatomie humaine et l’oncologie expérimentale, la Biologie humaine et la Toxicologie, la Biologie moléculaire, les Biomathématiques, la Cardiologie, la Chimie générale, organique et biomédicale, la Chimie thérapeutique et la Pharmacognosie, l’Histologie, les Neurosciences, la Physiologie et la réadaptation respiratoire, la Physique biomédicale et la Sémiologie et la Médecine générale, travaillent avec les instruments les plus modernes dans des domaines de pointe. La reconnaissance de la qualité des équipes se traduit par de très nombreuses collaborations.

Reprise d’études

La formation continue s’adresse plus particulièrement aux personnes qui souhaitent continuer à se former tout au long de la vie, notamment dans l’objectif du développement de leur carrière professionnelle.

La Faculté de Médecine et de Pharmacie propose plusieurs types de formations continues, notamment:
  • Des programmes menant à un diplôme reconnu par la Communauté française de Belgique (Master; Master de Spécialisation)
  • Des formations menant à un titre pédagogique (AESS, CAPAES)
  • Des programmes certifiants conduisant à un certificat d’université.

Ces programmes sont aménagés afin de faciliter la conciliation entre la formation et la vie professionnelle et personnelle: horaire adapté (regroupement de cours sur certains jours de la semaine), horaire décalé (cours dispensés le soir et/ou le week-end), possibilité d’étalement d’une année académique,…

A qui s’adresser ?

Le service “Formation Continue” est votre premier contact, il vous dirige vers le service gérant la formation que vous souhaitez suivre.

Département “Administration des études” – Service “Formation continue”

Mme Patricia LORENT
Ruelle du Cerf blanc 1 – 7000 MONS
Tél.: +32(0)65/37 37. 14
patricia.lorent@umons.ac.be

Cellule de pédagogie de la Faculté de Médecine et Pharmacie

Dans le but de favoriser la transition entre l’enseignement secondaire et 1er bachelier, la Faculté de Médecine et de Pharmacie a mis sur pied une cellule pédagogique.

Cette cellule composée d’assistantes pédagogiques, sous la coordination d’une enseignante de BA1, a pour mission de fournir le soutien nécessaire aux étudiants pour favoriser leur réussite en BA1.

Ses actions de remédiation et mise à niveau sont détaillées dans l’onglet “Aides à la réussite”.

Martine Dumont
Coordinatrice de la cellule de pédagogie de la Faculté
martine.dumont@umons.ac.be

Colette Deleuze
Assistantes pédagogiques en Mathématiques et physique
colette.deleuze@umons.ac.be

Laurence Pamart
Assistantes pédagogiques en Biologie
laurence.pamart@umons.ac.be

Mélanie Godeau
Assistantes pédagogiques en Chimie
melanie.godeau@umons.ac.be

Activités

Assurer une bonne transition entre l’enseignement secondaire et universitaire

Avant la rentrée universitaire, l’UMONS organise des cours de mise à jour en mathématique, physique, biologie et chimie, disciplines qui constituent les outils du raisonnement scientifique appliqué aux formations de nature biomédicale. Ces cours sont proposés dans le cadre l’organisation actuelle des études de Médecine en 6 ans qui prévoit que des connaissances de base (prérequis) sont acquises à l’entame de la 1ère année. Les cours de mise à niveau sont particulièrement destinés aux futurs étudiants en Médecine ou dans les autres disciplines enseignées à la Faculté de Médecine et de Pharmacie qui estimeraient leur formation insuffisante en raison des options sélectionnées dans le secondaire.

Un syllabus est proposé pour chaque cours de la première année du 1er  cycle. Des livres consacrés aux matières enseignées sont disponibles à l’achat ou à la lecture.

Un enseignement de proximité et de qualité

Pour de nombreux cours, une plateforme d’e-apprentissage donne accès à l’ensemble des images et textes projetés, à un forum, à des exercices en ligne et offre une voie supplémentaire d’interagir avec les enseignants.

En première année, des mises à niveau optionnelles et des guidances sont organisées par des enseignants réputés pour leurs qualités pédagogiques.

L’évaluation personnelle de l’acquisition des connaissances est proposée par la participation à des interrogations écrites et corrigées au cours d’activités dirigées.

En outre, sont programmées à différentes périodes de l’année :

dix séances de deux heures de “cours exercices” en mathématique afin d’assurer une bonne transition entre l’enseignement secondaire et l’enseignement universitaire

des séances de questions-réponses à l’approche des épreuves (interrogations dispensatoires et examens) organisées par les titulaires des principaux cours
Afin d’alléger la session d’examen de juin, les cours terminés en tout ou en partie à la fin du premier quadrimestre font l’objet, en janvier, d’interrogations dispensatoires. Une amélioration de la note obtenue est possible à la session de juin (excepté pour la 1ère Bachelier en Médecine suite au décret du 23 mars 2012 réorganisant les études du secteur de la santé).

Les activités de remédiations

Des séances de remédiations sont organisées pour tous les cours de BA1 du 1er quadrimestre et pour les cours de biochimie, neurophysiologie et physiologie au 2ème quadrimestre. Ces séances, qui sont prises en charge par un personnel spécialisé en la matière, s’adressent en priorité aux étudiants ayant obtenu des résultats insatisfaisants au test de compétence ou éprouvant des difficultés de compréhension. Elles sont néanmoins ouvertes à tous les étudiants de la FMP. Ces activités peuvent revêtir la forme de séances d’explications thématiques, de séances de questions/réponses ou de séances complémentaires aux séances d’exercices. Elles sont organisées tout au long de l’année (1er et 2ème quadrimestres).

Les groupes d’étudiants sont plus petits qu’aux cours ex-cathedra ou à certaines séances d’exercices (mathématiques). C’est l’occasion pour les étudiants de recevoir des réponses individualisées à leurs difficultés. L’organisation de ces séances figure à l’horaire des cours ou aux valves. Pour les autres cours, il est toujours possible de s’adresser aux titulaires ou à leurs assistants en cas de difficultés.

Aide à la réussite

Dès avant votre arrivée à l’UMONS, l’Université vous propose des cours préparatoires en biologie, mathématiques, chimie et physique, disciplines qui constituent les outils du raisonnement scientifique appliqué aux formations de nature biomédicale (pour plus d’informations, rendezvous sur www.umons.ac.be/courspreparatoires). Ces cours vous permettront une (re)mise à niveau dans les contenus disciplinaires du 3ème degré de l’enseignement général de transition de l’enseignement obligatoire.

L’objectif principal est de donner l’occasion aux participants de comprendre des notions parfois approximatives à la sortie de leur dernière année dans le secondaire et de s’autoévaluer par rapport au niveau des connaissances requises pour aborder le 1er bloc de Bachelier. Si ces cours de mise à niveau sont particulièrement destinés aux futurs étudiants en Médecine1 , ils peuvent également être utiles aux étudiants se destinant aux autres disciplines enseignées à la Faculté de Médecine et de Pharmacie qui estimeraient leur formation insuffisante en raison des options sélectionnées dans le secondaire.

La Faculté de Médecine et de Pharmacie organise également, à la fin du mois d’août, des activités d’intégration des connaissances acquises durant le secondaire. A nouveau, si ces activités d’apprentissage organisées durant les congés scolaires peuvent bénéficier à tous nos futurs étudiants, l’objectif principal est la préparation à la passation d’évaluation dans ces matières et en particulier de l’examen d’entrée en Médecine (voir plus bas).

Durant vos études à l’UMONS, un syllabus est proposé pour chaque unité d’enseignement du 1er bloc (première année) du 1er cycle. Des livres consacrés aux matières enseignées sont disponibles à l’achat ou à la lecture.

Pour la plupart des matières, Moodle, une plateforme d’e-apprentissage, donne accès aux projections réalisées pendant les cours, à un forum, à des exercices en ligne et offre une voie supplémentaire d’interagir avec les enseignants Pendant la 1ère année d’études, des mises à niveau optionnelles et des guidances sont organisées par des enseignants réputés pour leurs qualités pédagogiques.

L’évaluation personnelle de l’acquisition des connaissances est proposée par la participation à des interrogations écrites et corrigées au cours d’activités dirigées.

En outre, sont programmées à différentes périodes de l’année et selon le cursus suivi:

  • des séances de deux heures de ‘‘cours-exercices’’ en mathématique afin d’assurer une bonne transition entre l’enseignement secondaire et l’enseignement universitaire;
  • des séances de questions-réponses à l’approche des épreuves (interrogations dispensatoires et examens) organisées par les titulaires des principales unités d’enseignements

Structure des études

Examen d’entrée en Médecine

L’examen d’entrée en Médecine, c’est quoi ?

A partir de l’année académique 2017-2018, un examen d’entrée est instauré en Médecine.

Seuls les étudiants qui rempliront les conditions générales d’accès au 1er cycle et auront réussi cet examen pourront s’inscrire aux études de Médecine.

Sous réserve de l’avis favorable du Conseil d’État et de la confirmation de la décision prise le 7 février 2018 par le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, deux épreuves seront organisées cette année, le vendredi 6 juillet et le mercredi 5 septembre 2018. Ces deux épreuves resteront centralisées et se dérouleront à Brussels Expo, sur le plateau du Heysel.

Les inscriptions ont lieu aux périodes suivantes :

  • Examen d’entrée du 6 juillet 2018 :
    • Ouverture des inscriptions : dans le courant du mois de mai
    • Clôture des inscriptions : samedi 16 juin 2018
  • Examen d’entrée du 5 septembre 2018 :
    • Ouverture des inscriptions : après la publication des résultats de l’examen d’entrée du 6 juillet 2018
    • Clôture des inscriptions : dimanche 5 août 2018

Les informations utiles sur l’édition 2018 de l’examen d’entrée sont disponibles sur le site web de l’ARES.

 

 

 

 

 

 

 

Études

Enseignement en Faculté de Médecine et Pharmacie

La préoccupation première des enseignants-chercheurs de votre future Faculté est donc de vous préparer idéalement à la maîtrise de votre art dans l’exercice de votre profession de médecin, de pharmacien ou de spécialiste en sciences biomédicales. Pour ce faire, ils fondent leur enseignement spécifique en biologie humaine, en sciences du médicament et en sciences de la santé sur une recherche scientifique de haut niveau, en parfaite synergie avec la Faculté des Sciences.