Personnel scientifique

Boursier de doctorat (f/h/x) – Service de Métrologie et Sciences du Langage

Votre mission

Mission principale : préparation d’une thèse de doctorat.

Participation mineure aux activités du service dans ses autres missions (enseignement, service à la société).

.

Vos responsabilités

La personne recrutée :

  • contribuera aux recherches scientifiques du service (analyse de la littérature scientifique, recueil de données, traitement statistique, stockage, diffusion des résultats, etc.) dans le cadre de la thématique ressortissant au projet ARC EvalDy ;
  • préparera une thèse de doctorat articulée avec ce projet ;
  • prendra activement part aux événements scientifiques organisés par le service (y compris préparation et organisation pratique) ;
  • participera à l’encadrement des stages et mémoires effectués au sein du service en lien avec le projet EvalDy.

Informations complémentaires :  Description du projet

Évaluation des troubles de la voix et de la parole dans la dysarthrie : EvalDy

L’objectif général du projet est de contribuer à la caractérisation et à l’évaluation des troubles de la voix et de la parole dans la dysarthrie. L’évaluation objective (via des mesures acoustiques et articulatoires) de la production de parole pathologique est un champ de recherche en pleine expansion, en particulier en contexte francophone, et de nombreux défis sont à relever.

Dans une première phase, le projet vise à documenter les productions de parole d’un grand nombre de patients dysarthriques belges francophones, hommes et femmes, aux profils diversifiés en termes de type de dysarthrie et étiologie associée (maladie de Parkinson, maladie de Wilson, maladie de Huntington, ataxie de Friedreich, sclérose en plaques, sclérose latérale amyotrophique, maladie de Kennedy, dysarthrie après accident vasculaire cérébral ou traumatisme crânien) et de degré de sévérité de la dysarthrie (légère, modérée, sévère).

Les enregistrements acoustiques concernent l’ensemble des participants, qui seront invités à produire les 8 modules du protocole MonPaGe 2.0.s (répétition de pseudo-mots, tâche d’intelligibilité, module pneumo-phonatoire, lecture de texte, parole spontanée, production de diadococinésies verbales, de séries automatiques et de phrases aux contours prosodiques variés), auxquelles on adjoindra 3 modules complémentaires (visant plus particulièrement les phénomènes de nasalité, les glides, et les aptitudes en flexibilité phonétique). Plusieurs sous-groupes de participants seront invités à réaliser certains des modules dans un cadre expérimental permettant de combiner les mesures acoustiques à des mesures physiologiques afin d’étudier certains phénomènes spécifiques (acoustique et nasométrie pour la nasalité ; acoustique, électroglottographie et aérodynamique pour la coordination entre les systèmes laryngé et supra-laryngé ; acoustique et imagerie par ultra-sons pour la précision articulatoire ; acoustique et imagerie par nasofibroscopie et stroboscopie pour la qualité de voix).

L’analyse de ce large ensemble de données, notamment l’analyse des relations entre mesures acoustiques et articulatoires, visera à réduire les multiples mesures acoustiques à un nombre plus restreint d’indicateurs, fiables, robustes et permettant de caractériser l’ensemble des dimensions de la parole dysarthrique: fonctionnement laryngé, comportement pneumo-phonatoire (y compris le contrôle de l’intensité), fluence, précision articulatoire et coordination gestuelle, organisation du système vocalique, aptitude à la flexibilité phonétique.

Dans une deuxième phase, le projet vise à s’appuyer sur les indicateurs acoustiques ainsi isolés afin de développer (c’est-à-dire concevoir, opérationnaliser puis évaluer les qualités psychométriques et enfin adapter) plusieurs outils d’évaluation qui seront dédiés à rencontrer chacun un objectif plus précis, défini soit en lien avec une question de recherche, soit avec un besoin identifié en clinique.

Le premier objectif concerne les signes infracliniques de dysarthrie dans la maladie de Parkinson, et la possibilité d’utiliser certains indices acoustiques tels des biomarqueurs vocaux afin d’assister les cliniciens dans le diagnostic précoce de la maladie. Le second objectif est de contribuer au diagnostic différentiel, grâce à un outil d’évaluation acoustique des productions de parole qui permette la distinction entre différents sous-types de dysarthrie, ainsi qu’entre dysarthrie et apraxie de la parole. Le troisième objectif clinique concerne la dynamique temporelle de la maladie, envisagée du point de vue intra-individuel. Il s’agit de proposer un outil qui soit adapté à un suivi longitudinal du patient dysarthrique, une fois le diagnostic posé. Le quatrième objectif s’intègre à une question de recherche fondamentale, celle de la caractérisation de l’évolution des dysarthries en fonction du degré de sévérité dans le contexte de l’hypothèse de la rétrogenèse. Le cinquième objectif concerne l’intelligibilité. Il s’agit de produire un outil permettant d’évaluer l’intelligibilité de la parole dysarthrique, qui pourra être utilisé dans des travaux ultérieurs concernant le lien entre intelligibilité, efficience communicationnelle et qualité de vie chez les patients dysarthriques.

Votre profil

Diplôme requis :

Niveau master :

  • Niveau à l’entrée: « Bac +5» (master 300 crédits ECTS) au moins.
  • Formation initiale permettant l’accès aux études doctorales organisées par la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’éducation (Psychologie, Sciences de l’Education, Logopédie, Linguistique) ou par la Faculté de Médecine (notamment : ORL et neurologie).

Connaissances particulières :

Connaissance des notions de base :

  • en sciences du langage et de la parole (notamment : parole pathologique),
  • en statistiques avancées,
  • en sciences et techniques de la mesure en sciences humaines.

Profil :

  • Aptitude au travail en équipe, créativité, autonomie, curiosité scientifique, rigueur.
  • Très bonne maîtrise de l’outil informatique (tableurs, gestion de bases de données, traitements de texte).
  • Maîtrise de l’anglais permettant les échanges scientifiques à l’oral en contexte international et la production d’écrits scientifiques.
  • Maîtrise de la langue française à l’écrit et à l’oral (au moins niveau B2).

Une expertise particulière (stage, mémoire, etc) dans les domaines d’enseignement du service est un atout supplémentaire.

Notre offre

Bourse de recherche temps plein d’une durée de trois ans, par tranches renouvelables d’un an.

Intéressé(e) ?

Les personnes intéressées sont priées d’adresser, pour le 26/06/2024 au plus tard, un dossier comportant :

  • une lettre de motivation,
  • un curriculum vitae (comportant adresse mail et numéro de téléphone de contact),
  • les relevés de notes de chaque année d’études supérieures,
  • tout document jugé utile,

le tout rassemblé en un seul fichier pdf envoyé à l’adresse suivante : veronique.delvaux@umons.ac.be

 


 

L’UMONS se veut une communauté diversifiée et inclusive. Les offres d’emploi respectent le principe de non-discrimination et la procédure de recrutement garantit un traitement équitable des dossiers quels que soient le sexe, la prétendue race ou l’origine ethnique, l’origine sociale, la religion ou les convictions, le handicap, l’âge, l’orientation sexuelle ou encore les opinions politiques des candidats.

Lié à
Faculté de Psychologie et des Sciences de l'Education
Type d'emploi
Bourse de doctorat
Contrat
à durée déterminée, à temps plein, renouvelable
Date de publication
03 juin 2024
Date limite pour postuler
26 juin 2024

Informations de contact

Prof. Véronique Delvaux