Enseignement Entreprises Futur étudiant Institution International Partenariats Recherche

L’UMONS souhaite consolider et diversifier sa présence à Madagascar

Publié le 9 janvier 2023
Rédigé par DCOM
Présente là-bas déjà depuis plus de 25 ans, l'UMONS souhaite y accroître encore ses activités d'enseignement, de recherche et de services à la société avec des partenaires locaux.

Le Recteur de l’UMONS, le Prof. Philippe Dubois, accompagné de la Vice-Rectrice aux Relations Internationales, Prof. Laurence Ris, du Vice-Recteur à la Recherche, Prof. Ruddy Wattiez, ainsi que du Prof. Igor Eeckhout (Département de Biologie) et de Maxime Boudart (Service Relations Internationales), a eu l’occasion en ce tout début d’année 2023 de se rendre à Madagascar.

La délégation a multiplié les visites et les rencontres de terrain avec les homologues malgaches dans l’objectif de consolider, intensifier et diversifier les activités d’enseignement, de recherche et de services à la collectivité menées par l’Université de Mons là-bas.

A son retour, le Recteur de l’UMONS dressait un bilan très positif de cette visite.

C’est un sentiment de fierté et d’enthousiasme ce qui me vient à l’esprit tant la contribution de nos enseignants et chercheurs de la Faculté des Sciences, et plus précisément nos biologistes marins, est remarquable là-bas. Au-delà de l’aspect de recherche fondamentale, lancée il y a près de 25 ans, avec des financements variés d’aide à la Coopération Internationale, dans des domaines tels que la culture d’holothuries, d’algues ou autre spiruline, c’est la dimension sociale de notre présence à Madagascar qui m’a frappé ! C’est notre rôle en tant qu’Université du Hainaut que de multiplier ce type d’actions même à l’autre bout de la planète! »

Avec l’Université de Tuléar (http://www.univ-toliara.mg/), située sur la côte sud-ouest de l’océan Indien, une convention a été signée par le Président de l’institution, le Prof. Andriamantena Razafihharison et le Recteur Philippe Dubois.

Ce partenariat porte sur l’organisation d’une formation internationale dans les domaines de la mariculture artisanale et le village farming. Elle est destinée à former une vingtaine d’étudiant.e.s boursier.e.s issu.e. s essentiellement de pays en voie de développement mais pas seulement puisque le Canada est également intéressé par l’initiative.

Les enseignements en cultures d’holothuries, de (micro)algues marines, de spiruline et de coraux seront donnés par des professeurs de l’UMONS, de l’Université de Tuléar (plus précisément de l’Institut Halieutique et des Sciences Marines -IHSM) mais aussi de l’ULiège.

Les partenaires ont également échangé sur les possibilités de prendre en considération d’autres aspects liés aux recherches en cours en biologie marine visant des aspects sociaux et technologiques (ingéniorat).

La délégation UMONS a également visité lors de son séjour les installations de l’Institut Halieutique et des Sciences Marines (IHSM) avec qui le laboratoire de biologie marine de la Faculté des Sciences de l’UMONS collabore depuis près d’un quart de siècle déjà.

Plus d’infos : https://www.ihsm.mg

Cette collaboration a débouché concrètement sur la réalisation de plusieurs thèses en cotutelles mais aussi de divers stages de Masters ainsi que la création et l’accompagnement de deux spin-offs remarquables : IOT et Ocean Farmers.

La dernière citée de ces spin-offs est active dans l’élevage d’algues marines. Elle emploie directement quelque 150 salariés mais ce sont près de 2500 foyers-fermiers répartis sur 40 villages couvrant 300 km de côtes qui vivent grâce au contrat d’algoculture qui les lie avec Ocean Farmers.

Plus d’infos : https://ocean-farmers.com/

Indian Ocean Trepang (IOT) est l’autres pin-off de l’UMONS et de l’Université de Tulear. Elle a été lancée en 2013 sur les fondations d’une précédente spin-off issues des mêmes universités (Madagascar Holothurie S.A.) et a pris naissance grâce à l’expertise des biologistes marins de l’UMONS ainsi que d’un brevet sur l’éclosion contrôlée des holothuries.

Aujourd’hui, cette PME engage environ 150 employés et ses activités bénéficient à au moins 300 familles de fermiers de la mer. Plus d’infos : https://www.iotrepang.com/team

La collaboration avec l’UMONS se poursuit et nous entrevoyons une thèse en cotutelle avec l’université de Tuléar et IOT ainsi que l’accueil de stagiaires en Master à l’UMONS comme ce fut déjà le cas par le passé.

La délégation s’est également rendue lors de son séjour dans les installations de la station marine de Belaza, partagée avec l’Université de Tulear et l’ULiège, et où des activités de recherche et développement en mariculture (holothuries, algues,…) sont également entreprises.

Plus d’infos : http://www.polyaquaculture.mg/index.php

Une rencontre s’est également tenue à l’Université d’Antananarive, la capitale malgache, lors de laquelle, el Recteur de l’UMONS et son homologue, le Prof. Mamy Ravelomanana, ont exprimé le souhait de renforcer sur le long terme leurs collaborations non seulement dans le domaine de la biologie mais aussi sur les aspects de l’économie sociale et environnementale).

Plus d’infos : https://www.univ-antananarivo.mg/