Institution

Une 1re pierre posée pour le Parc Hibakusha de l’UMONS dédié aux victimes des bombardements atomiques qui sera réaménagé

Publié le 10 août 2022
Rédigé par Charlotte Jauniaux
Ce samedi 6 août, le Recteur de l’UMONS, le Prof. Philippe Dubois, a pris part en présence des membres du collectif à la commémoration en hommage aux victimes des bombardements atomiques de 1945. Lors de cette cérémonie qui s’est tenue au Parc Hibakusha situé sur le Campus de la Plaine de Nimy de l’UMONS, la réhabilitation de cet espace mémoriel élaborée par les étudiant.e.s de la Faculté d’Architecture et d’Urbanisme a été dévoilée.

Lors de ce moment de recueillement, une minute de silence a été respectée à la mémoire des 200.000 morts de ces deux bombardements survenus les 6 août et 9 1945 respectivement à Hiroshima et Nagasaki.

Au sein du campus de l’Université, le Parc Hibakusha, créé à l’initiative du Prof. Piérart, a été  inauguré le 27 mai 1989.

Ce lieu hautement symbolique, unique en Europe, créé pour les victimes des  bombardements atomiques de 1945, sera prochainement réhabilité en un espace dédié au souvenir et à la sérénité comme l’a précisé, lors son allocution, le Recteur de l’Université, le Prof. Philippe Dubois :

« Plus que jamais, le Parc Hibakusha sera un lieu d’aspiration à la paix universelle. Pour y parvenir, nous avons fait appel à notre Faculté d’Architecture et d’Urbanisme et particulièrement à nos étudiantes et étudiants en fin de cycle de bachelier ! Je les remercie chaleureusement ainsi que leur Professeur, notre Collègue Simon Blankaert, pour leur travail de réflexion ayant abouti, deux ans plus tard, à ce remarquable projet. Avec la Ville de Mons, le collectif Hibakusha composé des différentes associations, je suis convaincu que d’ici quelques mois le nouveau parc deviendra plus que jamais ce symbole de conscientisation par rapport aux risques que représente l’arme nucléaire ».

 Ce samedi 6 août, la première pierre de la première phase du projet a été posée et les participant.e .s ont pu prendre connaissance des prochaines étapes.

 

 

S’inscrire à l’UMONS