Actualités de l’institut

.

Expertise and research topics

  • DATA COLLECTION AND TRANSMISSION :

From the development of electronic sensors and micro-power communication systems to the physical transmission of resulting signals (notably via optical fibre), and the analysis, design and modelling of Internet routing architectures and services, the entire course of data is the subject of advanced research at the institute.

  • BIG DATA AND CLOUD COMPUTING :

The storage of a mass of information of varied quality and the use of treatments requiring very high performances is central to the Institute’s research. As such, it has a particular research activity in the field of parallel and distributed computing, as well as in the structuring of large and/or distributed databases and the processing of difficult-to-interpret data.

  • DATA MINING :

This theme focuses on the processing and analysis of large quantities of data and is based mainly on the development of algorithms for optimisation, classification, prediction, collaborative recommendation and multicriteria decision support, especially in the field of logistics.

  • SOFTWARE AND ALGORITHMIC ENGINEERING :

This theme focuses on the development of techniques for the verification and analysis of software quality, the modelling of software systems and the implementation of complex algorithms in graph theory.

  • SIGNAL PROCESSING :

The institute specialises in the processing and analysis of audio, visual and multimedia signals, and covers many fields of application, such as creative technologies (in collaboration with the Numediart Institute), logistics and medical imaging.

  • EDUCATION TECHNOLOGIES :

This theme aims to develop research projects at the Faculty of Psychology, relating to the integration of ICT in education and the analysis of their impact (educational devices and technologies, system design and training plans, educational policy analysis, evaluation of learning and systems, etc.).

Note that a new leading research axis of the Institute is the Internet of Things (IoT), or a world of smart and connected objects, leading to a rich interaction between the various aforementioned themes.

Expertises et thématiques

  • Collecte et transmission de données :

Tout le parcours de la donnée, du développement de capteurs électroniques et de systèmes de communication micro-puissance à la transmission physique des signaux résultants en passant par l’analyse, le design et la modélisation des architectures et services de routage internet.

  • Big data et Cloud computing :

Le stockage d’une masse d’information de niveau de qualité varié et le recours à des traitements nécessitant de très hautes performances est une problématique centrale de l’institut. A ce titre, il dispose notamment d’une activité de recherche pointue dans le domaine de l’informatique parallèle et distribuée ainsi que dans la structuration de bases de données volumineuses et/ou distribuées et le traitement de données bruitées.

  • Data mining :

Traitement et analyse de grandes quantités de données reposant principalement sur le développement d’algorithmes d’optimisation, de classification, de prédiction, de recommandation collaborative et d’aide à la décision multicritère (notamment dans le domaine de la logistique).

  • Génie logiciel et algorithmique :

Développement de techniques permettant la vérification et l’analyse de la qualité logicielle, la modélisation de systèmes logiciels ainsi que l’implémentation d’algorithmes complexes, notamment en théorie des graphes.

  • Traitement du signal :

Traitement et analyse de signaux, qu’ils soient sonores, visuels ou multimédia, dans de nombreux domaines d’applications tels que les technologies créatives (en collaboration avec l’institut Numédiart), la logistique ou l’imagerie médicale.

  • Technologies de l’éducation :

Intégration des TIC dans l’éducation et analyse de leur impact (développement de dispositifs éducatifs par et pour les technologies, conception de systèmes et plans de formation, analyse des politiques éducatives, évaluation des apprentissages et des systèmes, etc). Notons qu’un nouvel axe phare de l’institut est l’internet des objets (IoT), ou monde des objets intelligents et connectés qui permet une interaction riche entre les différentes thématiques précitées.

MULTITEL Innovation Center

Multitel is a research centre in Telecommunications, Signal and Image Processing, founded in 1995 by the former Engineering Faculty of Mons.

Multitel and UMONS have remained very close and collaborate on numerous projects in the fields of Telecommunications and Signal Processing.

Multitel’s priority mission is to help Walloon companies integrate new technologies more effectively into their products, processes and services, in order to improve competitiveness and achieve sustainable economic prosperity.

In addition, over the years, Multitel has developed and integrated emerging technologies within the industrial sector regionally and internationally to help companies meet technological challenges.

To stimulate innovation within companies, Multitel’s teams are involved in 2 major activities:

  • Actively participating in regional and European research programmes.

    As a partner or coordinator, Multitel carries out applied research tasks for the common purpose of a project defined by a consortium of different actors. These projects are eligible for regional, European or mixed funding, depending on the type of call.

  • Meeting the specific demands of companies,

    accompanying them in their innovation processes, by carrying out various types of services (technological guidance, technical tests, feasibility studies, prototyping and small series, etc.).

Areas of application:

  • Signals and embedded systems
  • Networks and Telecoms
  • Applied photonics
  • Computer vision
  • Railway certification

Multitel in figures

Thanks to their multidisciplinary and complementary skills, around 70 passionate collaborators stimulate innovation in both Wallonia and across the globe.

Contact

+32 (0)65 34 27 32
info@multitel.be.be
multitel.be

CETIC

CETIC is a Centre for Research in Information and Communication Technologies,

founded jointly by UCL, UMONS and UNAMUR in 2001 and based in Charleroi (Aeropole).

Its mission is to support regional economic development by transferring the most innovative results from applied research in Information and Communication Technologies to Walloon companies, and SMEs in particular.

CETIC helps companies integrate these technological advances more quickly into their new products, processes or services, enabling them to innovate faster, reduce risk, and develop new markets.

CETIC develops key expertise in the digital sector, such as Big Data, Cloud Computing, Internet of Things, software quality and the reliability of computer systems. These innovations are applied to many fields, including health, mobility and industry. These are constantly reinforced through numerous collaborations at European and regional level.

An IOT FABLAB in Mons

As part of the ERDF DigiSTORM portfolio, UMONS has obtained funding to include an Internet of Things (IoT) axis in the Mons FabLab.

Three objectives will be pursued:

  • Radiation across the ‘Cœur du Hainaut’
  • Increased skills in the IoT-Lab and ElectronicLab
  • Development of a strategy towards companies and future entrepreneurs

More specifically, the IoT axis of FabLab will bring together industrial players and researchers in the field of the Internet of Things. The IoT has recently emerged as one of the most promising digital perspectives, and connected objects (bracelets, household appliances, electricity metres, etc.) is a growing market.

Our goal is to make this new technology accessible to as many people as possible to allow rapid prototyping.

This will involve equipping the FabLab with electronics and telecommunications equipment (IoT platforms, actuators, various sensors, etc.).

This development is well-timed given the recent deployment of low-bandwidth networks in Wallonia that connect objects on a long range with low power consumption.

The FabLab will therefore ensure that it acquires equipment that is compatible with these networks and that it facilitates its use, including through factsheets and user support by the FabLab manager.

The Fab-IoT-Lab will directly benefit from state-of-the-art developments in the field made at the University, including network dimensioning, cloud platform development, mini-sensor development, and more.

Our SPIN_OFF in creation

Cleo (RW / First Spin-Off)

The project aims to develop a method to reconstruct the three-dimensional internal structure of a bone from simple x-rays. Software will be developed that will enable doctors to easily measure, without the need for a CT scan, clinical signs (density and microarchitecture of bones) which are important in the diagnosis, follow-up and treatment of many bone diseases (osteoporosis, etc.).

RGPU (RW / First Spin-Off)

Graphic Processing Unit (GPU) processors are increasingly used to accelerate programmes requiring considerable computing power. These GPUs are installed on either a workstation, a computer server or a cloud. Each of these solutions has advantages and disadvantages. The objective of this project is to develop a software programme called rGPU (Remote GPU), which will enable a company or a cloud to make a shared GPU as practical as a workstation GPU, while reducing its operating cost.

MULTITEL Innovation Center

Multitel est un centre de recherche en Télécommunications, Traitement du Signal et de l’Image qui doit sa naissance, en 1995, à la Faculté Polytechnique de l’UMONS.

Multitel et l’UMONS sont restés très proches et collaborent sur de nombreux projets dans les domaines de la Télécommunication et du Traitement du signal.

La mission de Multitel consiste en priorité à aider les entreprises wallonnes à intégrer les nouvelles technologies plus efficacement dans leurs produits, procédés et services, en vue d’une meilleure compétitivité et d’une prospérité économique durable.

En outre, au fil des années, c’est aux niveaux régional et international que Multitel élabore et intègre des technologies émergentes au sein du tissu industriel pour aider les entreprises à relever des défis technologiques.

Pour stimuler l’innovation au sein des entreprises, les équipes de Multitel s’investissent dans 2 grands types d’activités :

  • Participer activement aux programmes de recherche régionaux et européens.

    En tant que partenaire ou coordinateur, Multitel réalise des tâches de recherche appliquée dans le but commun d’un projet défini par un consortium de différents acteurs. Ces projets peuvent bénéficier d’un financement régional, européen ou mixte, selon le type d’appel visé.

  • Répondre aux demandes spécifiques des entreprises,

    en les accompagnant dans leurs démarches d’innovation, par la réalisation de prestations de différents types (Veille et guidance technologiques, réalisation de tests techniques, Etude de faisabilité, Prototypage et petites séries, etc.).

Domaines d’applications

Signal et systèmes embarqués
Réseaux et Télécoms
Photonique appliquée
Vision par ordinateur
Certification ferroviaire

Multitel en quelques chiffres

Fort de la multidisciplinarité et de la complémentarité de leurs compétences, ce sont environ 70 collaborateurs passionnés qui stimulent l’innovation tant en Wallonie qu’au niveau international.

Contact

+32 (0)65 34 27 32
info@multitel.be.be
multitel.be

CETIC

Le CETIC est un Centre de Recherche Agréé en Technologies de l’Information et de la Communication,

fondé conjointement par l’UCL, l’UMONS et l’UNamur en 2001 et basé à Charleroi (Aéropole).

Sa mission est de soutenir le développement économique régional en transférant vers les entreprises wallonnes, et les PME en particulier, les résultats les plus innovants issus de la recherche appliquée en Technologies de l’Information et de la Communication.

Le CETIC aide les entreprises à intégrer plus rapidement ces avancées technologiques dans leurs nouveaux produits, processus ou services, leur permettant d’innover plus vite, de réduire les risques, et de développer de nouveaux marchés.

Le CETIC développe des expertises clés dans le secteur numérique telles que le Big Data, le Cloud Computing, l’Internet des Objets, la qualité logicielle et la fiabilité de systèmes informatiques. Ces innovations trouvent de nombreux champs d’applications tels que la santé, la mobilité, l’industrie,… Ces expertises sont renforcées en permanence via de multiples collaborations tant au niveau européen que régional.

Un FABLAB IOT (Internet des objets) à Mons

Dans le cadre du portefeuille FEDER DigiSTORM, l’UMONS a obtenu un financement visant inclure un axe IoT au Falab de Mons.

Trois objectifs seront ainsi poursuivis :

  • rayonnement sur l’ensemble du Coeur du Hainaut,
  • augmentation des compétences en IoT-Lab et ElectronicLab,
  • développement de la stratégie vers les entreprises et futurs entrepreneurs.

Plus spécifiquement l’axe IoT du Fablab permettra de fédérer les acteurs industriels et de la recherche dans le domaine de l’internet des objets. L’IoT s’est récemment imposé comme l’une des perspectives digitales les plus prometteuses, et les objets connectés (bracelets, électroménager, compteurs électriques, etc.) ont pris une part grandissante de marché.

Notre objectif est donc de rendre cette nouvelle technologie accessible au plus grand nombre afin de permettre un prototypage rapide.

Ceci passera par l’équipement du Fablab en matériel de télécommunications et d’électronique (plateformes IoT, actionneurs, capteurs variés, etc.).

Ce développement vient à point nommé vu le récent déploiement des réseaux bas débit en Wallonie qui permettent de connecter les objets sur une longue portée avec une faible consommation.

Le Fablab veillera donc à acquérir du matériel compatible avec ces réseaux, et à faciliter son utilisation, notamment grâce à des fiches explicatives et à l’accompagnement des utilisateurs par le Fablab manager.

Le Fab-IoT-Lab profitera directement des développements de pointe réalisés à l’université dans ce domaine, notamment au niveau du dimensionnement des réseaux, de la mise en place de plateforme cloud, du développement de minicapteurs, etc.

Nos SPIN-OFFS en création

Cleo (RW / First Spin-Off)

Le projet vise la mise au point d’une méthode permettant de reconstruire en trois dimensions la structure interne d’un os à partir de simples radiographies. Un logiciel est en cours de développement et permettra au médecin de mesurer facilement, sans recourir au scanner (Ct-Scan), des indices cliniques (tels que la densité et la microarchitecture de l’os) importants dans le diagnostic, le suivi et le traitement de nombreuses pathologies osseuses (ostéoporose, etc.).

RGPU (RW / First Spin-Off)

Les processeurs GPU (Graphics Processing Unit) sont de plus en plus utilisés pour accélérer les programmes nécessitant une puissance de calcul considérable. Ces GPUs sont installés soit sur une station de travail, soit sur un serveur informatique, soit sur un cloud. Chacune de ces trois solutions a des avantages et des inconvénients. L’objectif de ce projet est donc de développer un logiciel, appelé rGPU (Remote GPU), permettant à une entreprise ou un cloud de rendre le partage d’un GPU aussi pratique qu’un GPU d’une station de travail, tout en réduisant son coût d’utilisation.

Noteworthy Activities and Developments

à compléter

Associated Research Centres

InforTech entretient des relations étroites avec les centres de recherche agréés de la Région wallonne actifs dans le domaine des technologies de l’information, à savoir MULTITEL et le CETIC  

 

InOGRAM (RW/Logistics in Wallonia)

Railway operators face competition from airlines and road users and must therefore improve the internationalisation of traffic and interoperability between operators and infrastructure. The ERTMS standards, developed for Europe to meet this need, have spread around the world, highlighting, on the one hand, a request for changes to new functionalities and, on the other hand, the risk of emergence of non-European competition in the sector.

 

The Inograms project is an industrial research project that explores new technological axes to meet the needs of the non-European market of the ERTMS (European Rail Traffic Management System) by developing new features and significantly reducing the cost needed to maintain competitive solutions developed in Wallonia.

COLORAMAP (ERC)

Low Rank Approximation (LRA) techniques, such as principal component analysis, are powerful tools for the representation and analysis of large data, and are used in many domains, including machine learning, signal processing, data analysis, and optimisation.

Without constraints, and using the lowest number of squares, LRA can be resolved by breaking data down into singular values. However, in practice, this model is often inadequate mainly because (i) some data is wrong or missing, or because of non-Gaussian noise, and (ii) the ways in which the data is broken down must satisfy certain constraints related to the application considered. The objective of this ERC project is to remove these issues, considering four different, but complementary, aspects: (1) algorithmic complexity, (2) algorithms with guaranteed success, (3) heuristics, and (4) applications.

 

IDEES (UE+RW/FEDER)

 

The Internet of Tomorrow to develop business, economy and society.

The Internet of Tomorrow is one of the pillars of the European strategy. The IDEES project portfolio aims to promote the implementation of this strategy in Wallonia. The first project concerns the technological foundations needed to achieve the desired progress. It builds on the considerable advances that have been made recently in these areas (cloud computing, big data and Internet of Things), and aims to improve them to enable companies to benefit from them. The second project aims to implement co-innovation with companies to accelerate the adoption of these technologies and to optimise their value in the sectors that use them. The third project deploys pilot projects in specific sectors close to business clusters, to validate the contribution of these modern technologies in various configurations.

.

Wal-e-Citie (UE+RW/FEDER)

UMONS is a partner of the Wal-e-Cities portfolio, which is managed by Multitel, and whose mission is to meet the challenges of Walloon cities using a “Smart Region” philosophy. The main objective of this portfolio is to develop devices and software to enable the delivery of services and meet needs in four areas: mobility, energy and the environment, transparent exchange of data, and the life and welfare of citizens. Wal-e-Cities develops technological and non-technological components, integrated to use the technology wisely and compare the results to the users’ specific needs (citizens, municipal authorities, local businesses, etc.). InforTech contributes its expertise in signal processing and telecommunications to the project.

 

Geological Data Management and 3D geological Modelling (FWB/ARC)

A fundamental aspect in understanding data quality is data provenance, also known as data lineage. Studies have resulted in a number of general-purpose theoretical formalisms for dealing with data quality and provenance. The aim of this project is to tailor and extend these formalisms to the specific needs that emerge in geological data management and 3D geological modelling. 3D geological models typically extrapolate information from different heterogeneous geolocalised data sources, such as boreholes, geological maps, or seismic reflection surveys.

Flagship Projects

The Institute essentially develops its activities through collaborative research projects.

These projects:

  • Are based on interdisciplinarity
  • Prioritise collaborative research and co-development
  • Rely on partnerships with all sectors of society (industries, services, research centres, governmental institutions, etc.)
  • Bring together provincial, regional, federal, European and international partners.

The Institute is active in setting up research projects, with its partners, which respond to the emerging problems linked to the Institute’s field.

Below you can find a list of some key projects, which highlight some of the issues our researchers tackle.

Presentation of the Institute

The 2000s saw the development of ICT, combining computing, internet and telecommunications. In addition, major advances have been achieved in microelectronics and disciplines related to information and signal processing, and more fundamental research has been conducted on software systems, information systems and communication systems.

The INFORTECH Institute works in the domains of computer science, engineering science and social sciences (sociology and psychology). The collaborations created as a result of this interdisciplinary research have led to the presence of a wide range of equipment and skills within the Institute. This has thus enabled INFORTECH to promote and carry out research activities in the fields of information technology and computer science, as well as in industrial applications. INFORTECH collaborates closely with research centres in the field of information technology, namely MULTITEL and CETIC, which are officially recognised by the Région wallonne (Belgian regional Government).

People

Effective member services of the Research Institute:

Algorithms Laboratory (S825) FS
Centre for Multimedia Studies and Research – Euro-Mediterranean and Oriental Studies (T207) FTI
Electromagnetism and Telecommunications Unit (F108) FPMs
Electronics and Microelectronics Unit (F109) FPMs
Software Engineering Laboratory (S852) FS
Computer Science Unit (F114) FPMs
Theoretical Computer Science Unit (S829) FS
Engineering Innovation Management Unit (F113) FPMs
Mathematics and Operational Research Unit (F151) FPMs
Pédagogie générale et médias éducatifs (P303) FPSE
Réseaux et Télécommunications (S802) FS
Information Systems Unit (S832) FS
Educational Technology Unit  (P304) FPSE
Circuit Theory and Signal Processing Unit (F105) FPMs

 

Centres de recherche associés

InforTech entretient des relations étroites avec les centres de recherche agréés de la Région wallonne actifs dans le domaine des technologies de l’information, à savoir MULTITEL et le CETIC  

 

Equipements remarquables

Désolé ! Cette page est en construction. Revenez plus tard.

InOGRAM (RW/Logistics in Wallonia)

Les opérateurs ferroviaires font face à la concurrence de l’avion et de la route et pour cela doivent s’améliorer sur l’internationalisation du trafic et l’interopérabilité entre opérateurs et infrastructure. Le standart ERTMS, développé pour l’Europe pour répondre à ce besoin s’est répandu dans le monde entier mettant en relief d’une part une demande d’évolution vers de nouvelles fonctionnalités et d’autre part le risque d’émergence d’une concurrence extra-européenne sur le secteur.

 

Le projet Inograms est un projet de recherche industrielle qui vise à explorer de nouveaux axes technologiques pour répondre aux besoins du marché non-européen de l’ERTMS en apportant de nouvelles fonctionnalités et une réduction significative du coût nécessaire au maintien d’une compétitivité des solutions développées en Wallonie.

COLORAMAP (ERC)

Les techniques d’approximation matricielle de rang faible (LRA) telle que l’analyse en composantes principales  sont des outils puissants pour la représentation et l’analyse de données de grande taille, et sont utilisés dans un grand nombres de domaines tels que l’apprentissage automatique, le traitement du signal, l’analyse de données, et l’optimisation.

Sans contrainte et en utilisant les moindres carrés, LRA peut être résolu via la décomposition en valeurs singulières. Cependant, en pratique, ce modèle est souvent inadéquat principalement parce que certaines données sont aberrantes ou manquantes ou que le bruit est non Gaussien, et les facteurs de la décomposition doivent satisfaire certaines contraintes liées à l’application considérée. Notre objectif est de lever ce verrou, en considérant quatre aspects différents mais complémentaires:

  • la complexité algorithmique,
  • les algorithmes avec garantie de succès,
  • les heuristiques, et
  • les applications.

 

IDEES (UE+RW/FEDER)

L’Internet de demain pour développer les entreprises, l’économie et la société.

L’Internet de Demain est l’un des piliers de la stratégie européenne. Le portefeuille IDEES vise à favoriser la mise en oeuvre de cette stratégie en Wallonie. Pour ce faire, 3 projets sont mis en oeuvre. Le premier projet concerne les fondations technologiques indispensables pour réaliser les avancées souhaitées, s’appuie sur les progrès majeurs qui ont été accomplis récemment dans ces domaines (Cloud Computing, Big data et Internet des Objets), et vise à les améliorer en vue de permettre aux entreprises wallonnes d’en tirer parti. Le second projet vise à mettre en place un processus de co-innovation avec les entreprises afin d’accélérer l’adoption et optimaliser la valeur ajoutée de ces technologies au sein des secteurs qui utilisent celles-ci. Le troisième projet réalise le déploiement de projets pilotes dans certains secteurs spécifiques proches de pôles de compétitivité, permettant de valider l’apport de ces nouvelles technologies dans différentes configurations.

Wal-e-Cities (UE+RW/FEDER)

L’UMONS est partenaire du portefeuille Wal-e-Cities, porté par Multitel, et qui a pour vocation de répondre aux défis des villes wallonnes, dans une philosophie de « Smart Region ». L’objet principal de ce portefeuille est de développer des dispositifs et des logiciels qui permettront de délivrer des services et de répondre à des besoins dans quatre thématiques: mobilité ; énergie et environnement ; marché transparent d’échange de données ; cadre de vie et bien-être du citoyen.

Wal-e-cities développe des composantes technologiques et non technologiques, intégrées pour aboutir à une utilisation de la technologie à bon escient et confronter les résultats aux besoins concrets des utilisateurs (citoyens, pouvoirs communaux, entreprises locales, etc.). InforTech apporte au projet ses compétences en traitement du signal et en télécommunication.

 

Gestion des Données Géologiques et modélisation géologique 3D (FWB/ARC)

Un aspect fondamental pour comprendre la qualité des données est la provenance (ou traçabilité) de ces données. Des études ont donné lieu à un certain nombre de formalismes théoriques universels qui traitent de la qualité des données et de leur provenance.
Le but de ce projet est d’adapter et d’élargir ces formalismes aux besoins spécifiques qui apparaissent dans la gestion des données géologiques et la modélisation géologique 3D.
Généralement, les modèles géologiques 3D extrapolent des informations venant de différentes sources de données géolocalisées hétérogènes, telles que les forages, les cartes géologiques, ou les études sur la réflexion sismique.

Projets phares

L’Institut développe ses activités essentiellement au travers de projets de recherche collaboratifs.

Ces projets de recherches :

  • Se basent sur l’interdisciplinarité
  • Privilégient la recherche collaborative et le co-développement
  • S’articulent sur une logique partenariale avec tous les acteurs de la société (industries, services, centres de recherche, collectivités territoriales, institutions gouvernementales, etc.)
  • Tissent des partenariats à l’échelle provinciale, régionale, fédérale, européenne et internationale.

L’Institut s’implique dans le montage de projet de recherche avec ses partenaires pour répondre aux problématiques émergentes liées aux domaines de l’Institut.

Nous présentons ici, à titre indicatif, quelques projets phare de l’Institut qui illustrent   les problématiques abordées par nos chercheurs.

Equipe

Services membres effectifs de l’Institut de Recherche :

Algorithmique (S825) FS
Centre d’Etudes et Recherches Multimédia et études
euro-méditerranéennes et orientales (T207)
FTI
Electromagnétisme et Télécommunications (F108) FPMs
Electronique et Microélectronique (F109) FPMs
Génie Logiciel (S852) FS
Informatique (F114) FPMs
Informatique théorique (S829) FS
Management de l’Innovation Technologique (F113) FPMs
Mathématique et Recherche opérationnelle (F151) FPMs
Pédagogie générale et médias éducatifs (P303) FPSE
Réseaux et Télécommunications (S802) FS
Systèmes d’information (S832) FS
Technologie de l’éducation (P304) FPSE
Théorie des circuits et Traitement du signal (F105) FPMs

Présentation de l’Institut

Le début du 21ème siècle a vu se développer considérablement les sciences et technologies de l’information et de la communication associant l’informatique, l’internet et les télécommunications.  . En parallèle à ces développements, des avancées majeures ont concerné notamment la microélectronique, le traitement du signal, les systèmes logiciels, d’information de communication.

Les chercheurs de l’UMONS actifs dans ces thématiques se sont associés dans l’Institut de recherche en technologies de l’information et des sciences de l’informatique. Cet Institut regroupe, outre les sciences de l’informatique et les sciences de l’ingénieur, les sciences humaines (sociologie, psychologie). Grâce aux synergies ainsi créées offrant un large éventail de compétences et d’équipements, l’Institut promeut les activités de recherche et de formation en ICT r. Il maintient des relations étroites avec les centres de recherche agréés de la Région wallonne actifs dans le domaine des technologies de l’information, à savoir MULTITEL et le CETIC.

Home

:

Accueil

;