Des outils et des ressources à disposition de l’enseignement

L’UMONS met à la disposition des étudiants de nombreux outils de travail afin de les aider dans leurs apprentissages :

L’UMONS offre à ses chercheurs et à ses étudiants les ressources de 9 bibliothèques. Outre la Bibliothèque centrale dont les collections sont axées sur les sciences humaines (histoire, philologie, beaux-arts, …) et qui abrite également les fonds patrimoniaux (manuscrits, incunables, imprimés anciens, cartes et plans, …), il existe des bibliothèques facultaires spécialisées.

Il s’agit des bibliothèques :

  • de la Faculté d’Architecture et d’Urbanisme
  • de Sciences Humaines :
    • de la Faculté de Psychologie et des Sciences de l’Education
    • de l’Ecole des Sciences Humaines et Sociales
    • de la Faculté Warocqué d’Economie et de Gestion
    • de l’Ecole de Droit
  •  de la Faculté des Sciences et de la Faculté de Médecine et de Pharmacie
  • de la Faculté Polytechnique
  • de Linguistique

Ensemble, elles proposent à leurs lecteurs près de 800.000 volumes et un peu plus de 500 abonnements à des revues sur papier.
Ces bibliothèques permettent l’accès en ligne à plusieurs milliers d’e-books et de périodiques électroniques.

PLUS D’INFOS 

Le service d’Edition des cours est installé en-dessous du Restaurant universitaire. Des syllabus (notes de cours rédigées par les professeurs ou notes d’étudiants supervisées par les enseignants) et des livres de référence y sont disponibles.

Ces supports sont également accessibles en ligne sur la plateforme de cours en ligne Moodle et fournis gratuitement aux étudiants boursiers qui en font la demande.

L’édition des cours est gérée par le Service des Presses Universitaires.

Depuis plusieurs années, l’Université tire parti des nouvelles technologies de l’information et de la communication issues de l’internet. Cette démarche innovante se traduit aujourd’hui par l’utilisation de solutions « E-Learning » par les étudiants et les enseignants de ses différentes facultés.

La plupart des activités d’apprentissage disposent ainsi d’un équivalent en ligne permettant aux étudiants d’accéder à distance à leurs supports de cours. Mais bien plus, ces cours en ligne permettent d’envisager des activités de manière hybride (présence et distance). L’e-learning propose en fait de nombreuses solutions d’enseignement innovantes et efficaces à nos étudiants : autoévaluation, forums, systèmes de vote, streaming vidéo, etc.

La plupart des cours en ligne de l’UMONS sont hébergés sur Moodle, il s’agit d’une plateforme d’enseignement à distance et de travail collaboratif issu du monde Open Source. La plupart des cours en ligne de l’UMONS y sont hébergés.

Accès à l’E-learning à l’UMONS : https://moodle.umons.ac.be

Les étudiants et les membres du personnel peuvent s’authentifier sur cette plateforme en utilisant leur code d’accès UMONS. Dès lors, les étudiants sont automatiquement inscrits à leurs cours en ligne en fonction de leurs inscriptions aux activités d’apprentissage (voir MyUMONS). Les autres cours en ligne sont, par défaut, accessibles en auto-inscription.

La plateforme Moodle est gérée par le Service d’appui pédagogique et la gestion du serveur est assurée par la Direction des technologies de l’information.

Les étudiants de l’UMONS bénéficient dès leur inscription d’un code d’accès strictement personnel, grâce à celui-ci ils :

  • peuvent consulter les horaires de cours, ainsi que les différents avis publiés par les secrétariats de Facultés et Ecoles
  • ont accès à leur courrier électronique
  • ont accès à un espace de travail personnel depuis les salles informatiques ou depuis la solution de bureau à distance
  • ont accès au réseau sans fil
  • ont accès aux téléchargement de logiciels

L’UMONS met à disposition des enseignants différents outils technologiques exploitables dans leurs cours, comme :

  • un système de vote électronique : Ce système permet à un grands nombre d’étudiants de répondre (anonymement) aux questions à choix multiples posées en auditoire par un enseignant. L’enseignant peut ainsi obtenir immédiatement les pourcentages de réponses pour chaque proposition et réagir en donnant les explications adéquates.
  • un Service de web-conférence : Ce service Web de vidéoconférence a été intégré à la plateforme d’enseignement et est disponible pour tout enseignant disposant d’un cours en ligne. Il permet l’organisation de cours à distance et en direct via un simple navigateur (disposant de Flash et Java). Une session peut accueillir environ 25 participants connectés avec Webcam et micro et ne nécessite pas l’installation de logiciel de vidéoconférence.
  • des Salles de vidéoconférence
  • un Service de diffusion vidéo

Un étudiant universitaire est amené à produire de nombreux travaux dans une rigueur scientifique. Avant de créer, l’étudiant universitaire a donc parcouru la littérature scientifique, il a lu d’autres auteurs,…, et il peut (voire doit !) s’appuyer sur ces lectures pour créer ses productions.

Un danger guette alors, sans que l’étudiant en ait forcément conscience : le PLAGIAT.

Plagier, c’est reproduire dans une oeuvre personnelle, partiellement ou entièrement un texte, un schéma, une figure, le fond ou la forme d’une idée,…, sans mentionner les sources.

Mal informé, un étudiant risque de plagier par négligence. Avec Internet, la tentation est grande. c’est pourquoi l’UMONS met à disposition de ses étudiants un cours en ligne dédié à la recherche documentaire et à l’aide à la création. On y trouve des compléments d’informations sur le plagiat, les règles de rédaction, la conception d’une bibliographie, etc.

Par ailleurs, l’université de Mons lutte activement contre le plagiat dans le cadre de ses enseignements. Bien au-delà de l’attention apportée aux principaux travaux de fin d’études (mémoires, thèses, rapports de stages, etc.), une solution logicielle de détection du plagiat a été mise en place afin de systématiser les contrôles. Tous travaux d’étudiants remis sur la plateforme d’enseignement de l’UMONS est ainsi soumis par défaut à cette détection. Les enseignants disposent alors de rapports précis permettant d’identifier les sources éventuelles de plagiat sur Internet ou entre travaux d’étudiants.