Aides à la réussite

A l’université, des compétences multiples sont attendues de la part de l’étudiant : s’approprier une grande quantité de matières, gérer son temps, lire rapidement, s’exprimer oralement, écrire dans un langage scientifique, prendre des notes au vol et pouvoir se relire,… Tout cela s’apprend ! De plus, le passage du secondaire à l’université nécessite une autre organisation. C’est pourquoi, durant le premier Bloc du Bachelier en Sciences Humaines et Sociales, la mise en place d’aides à la réussite est au centre des préoccupations. Toutefois, le premier facteur clé de succès, c’est votre travail et votre motivation !

Aider dès l’accueil

Tout d’abord, l’Ecole des Sciences Humaines et Sociales organise des cours introductifs en septembre durant lesquels les étudiants auront l’opportunité de bénéficier d’une première approche de différentes disciplines, de rencontrer des professeurs et assistants, de découvrir l’organisation du BSHS: un bon début pour une intégration réussie à la vie universitaire !

Aider à apprendre

L’Ecole des Sciences Humaines et Sociales collabore activement avec le Service d’Appui Pédagogique (SAP) de l’Université de Mons pour aider les étudiants à développer des stratégies d’apprentissage adaptées à différents niveaux qui leur serviront pour tous les cours: prise de notes, méthodes de travail, gestion du temps, etc.

En outre, au programme de premier Bloc du BSHS figure le cours d’Apprentissage de la formation durant lequel des étudiants-tuteurs du troisième Bloc encadrent les nouveaux arrivés, en petits groupes, ce qui permet une meilleure introduction dans le monde universitaire et offre aux jeunes étudiants une série de repères qui leur seront utiles tout au long de leur vie académique. Dans le cadre de ce cours, les étudiants du 1er Bloc apprennent également à rédiger un travail de niveau universitaire, à présenter oralement un travail, à argumenter leur point de vue, etc. De nombreux étudiants soulignent l’aide importante que cette démarche leur a apportée.

Enfin, les étudiants peuvent compter sur l’aide d’une assistante pédagogique, qui organise notamment des groupes de travail où les étudiants sont amenés à discuter des cours, à se partager le travail de structuration des matières et à perfectionner leurs méthodes de travail.

Aider à l’intégration : monitorat

Dans une logique de participation à l’égalité des chances, l’ESHS a mis en place une activité de monitorat, dont le but est de favoriser les échanges entre les étudiants et leurs enseignants. Chaque étudiant du 1er Bloc est ainsi “parrainé” par un moniteur désigné au sein du corps enseignant et scientifique de l’Ecole. Celui-ci l’accompagne dans son processus d’intégration à l’université au travers de rencontres collectives (notamment des repas conviviaux) et individuelles notamment lors de la remise des relevés de notes.

Aider à surmonter les difficultés propres aux cours

Les étudiants peuvent également compter sur :

  • des travaux pratiques qui leur permettent de s’exercer ;
  • des enseignants et des assistants disponibles et accessibles ;
  • des remédiations qui aident les étudiants en difficultés pour certains cours ;
  • des simulations d’examens, des interrogations-tests;
  • des séance de questions-réponses avec les enseignants, suite aux évaluations de janvier ; etc.