Institution International Prix, bourses et distinctions

Nicolas Hulot, Nicholas Stern et Greta Thunberg, Docteurs Honoris Causa de l’UMONS en octobre prochain

Publié le 15 mai 2019
Rédigé par DCOM
Ces personnalités ont accepté de recevoir cette distinction, sur base des propositions émises par notre Conseil de Développement Durable et validées par le Conseil Académique de l’UMONS (constitué de l’ensemble des membres du personnel académique et réuni le 27 février 2019). La remise des insignes et des diplômes de Docteur Honoris Causa se tiendra lors de la séance solennelle de rentrée de l’année académique 2019-2020 le jeudi 10 octobre 2019 au théâtre royal de Mons. Cette cérémonie marquera le début des festivités qui seront organisées dans le cadre du 10e anniversaire de la création de l’UMONS.

L’Université de Mons organisera sa Séance solennelle de Rentrée de l’année académique 2019-2020 le jeudi 10 octobre 2019 au théâtre royal de Mons.

Cette cérémonie marquera le début des festivités qui seront organisées dans le cadre du 10e anniversaire de la création de l’UMONS isue de la fusion ayant eu lieu en 2009 entre l’Université de Mons-Hainaut et la Faculté Polytechnique de Mons.

Cette cérémonie sera par ailleurs l’occasion pour l’Université de Mons de décerner le Diplôme et les Insignes de Docteur Honoris Causa à trois personnalités qui, à des titres et selon des modalités volontairement diversifiées, contribuent chacune à leur manière à la conscientisation au développement durable.

Ces personnalités ont accepté de recevoir cette distinction, sur base des propositions émises par notre Conseil de Développement Durable et validées par le Conseil Académique de l’UMONS (constitué de l’ensemble des membres du personnel académique et réuni le 27 février 2019).

Il s’agit de :

  • l’étudiante suédoise et activiste climatique, Greta Thunberg ;
  • l’économiste britannique et expert en matière de problématique climatique dans l’économie, Nicholas Stern ;
  • le journaliste de télévision et écologiste français Nicolas Hulot.

Pour Nicolas Hulot, l’UMONS souhaite souligner :

  • l’importance de son travail d’information et de sensibilisation qui a permis au plus grand nombre, tout au long de sa carrière journalistique et politique, d’être sensibilisé à la problématique environnementale et climatique ;
  • l’ensemble de ses activités ayant permis aux travaux des scientifiques qui démontrent la réalité du réchauffement climatique, qui étudient les impacts de celui-ci sur la biosphère et la société des hommes, et qui proposent des solutions dans différents domaines de l’action humaine, d’avoir un impact sociétal ;
  • le courage que représente sa volonté de transformer un message politique en actions concrètes.

Pour Nicholas Stern, l’Université de Mons désire souligner :

  • son importante contribution scientifique dans le domaine de l’économie en lien avec les aspects sociaux, de développement et bien évidemment la problématique climatique ainsi que sur le rôle de la politique des Etats ;
  • son engagement sociétal à travers ses mandats et sone rôle d’expert dans/pour des organisations telles que la Banque Européenne pour la reconstruction et le développement ou UN Climate Finance advisory Group ;
  • l’importance de ses travaux et de ses prises de position sur la compréhension de l’impact des modèles économiques sur la problématique climatique et l’important potentiel de développement humain que représente la prise en compte de cette problématique.

Pour Greta Thunberg, l’UMONS souhaite mettre en avant :

  • la volonté de l’institution de mettre en avant l’importance de la jeunesse dans le processus de transition énergétique ;
  • la démarche de la jeune femme basée sur des principes chers à notre université : s’informer, agir à l’échelle locale et communiquer à l’échelle internationale ; la fermeté et la droiture de son discours et de ses actions ;
  • l’impact du mouvement, dont elle est l’instigatrice, sur la jeunesse belge.

Notre université a déjà mis en œuvre différentes actions visant à promouvoir une politique environnementale respectueuse, portée par l’ensemble de notre communauté universitaire (étudiants, scientifiques, enseignants et personnel administratif) au travers d’un Conseil du Développement Durable. Ces actions portent notamment sur l’énergie, les bâtiments, la gestion de nos ressources (l’eau, les fournitures, etc.), la gestion des espaces verts et des déchets… telles que :

  • la création de « Campus Verts » visant à améliorer l’accueil réservé à la biodiversité (objectif zéro pesticides, implantation de 5.000 m² de prés fleuris…) ;
  • l’installation depuis 2016, de 2.700 panneaux solaires sur plusieurs de nos bâtiments. Cet investissement a permis de réduire non seulement notre facture énergétique mais surtout l’empreinte écologique de l’Université ;
  • la réalisation au sein de nos bâtiments du tri des déchets de 13 fractions différentes, auxquelles s’ajoutent 20 fractions supplémentaires pour les déchets chimiques générés lors des activités de recherche et des travaux de laboratoire ;
  • la construction de tous nos nouveaux bâtiments en veillant à opter pour une architecture la moins énergivore possible.

L’UMONS ne compte évidemment pas en rester là : un plan d’actions baptisé « Horizon 2030 » a récemment été mis en place dans le but d’élaborer d’ici là une politique de développement durable encore plus ambitieuse mais réaliste, confie le Recteur Philippe Dubois. Elle souhaite, durant le quadriennat correspondant au mandat de sa nouvelle équipe rectorale, significativement développer cette stratégie.  L’occasion pour nous est importante sera prochainement donnée pour en assurer la visibilité tant interne qu’externe : la séance solennelle de rentrée académique d’octobre prochain qui, traditionnellement, constitue l’occasion, pour notre communauté, de mettre en avant certaines personnalités emblématiques de son engagement.

D’autres Docteurs Honoris causa de l’UMONS :
Nos Docteurs honoris causa s’inscrivent toutes et tous dans une tradition forte d’ouverture d’esprit, de liberté de pensée, de courage et de créativité. Ont déjà été mis à l’honneur par le passé: Muhamad Yunus (2010), Bertrand Piccard et André Borschberg (2012), Daniel Cohen (2015), Edwy Plenel (2016), Albert Jacquard (1996), Claudie Haigneré (2008) ou encore Gisèle Halimi (1998), Jean Ziegler (2004) et bien d’autres encore.

Plus d’infos sur les Docteurs Honoris Causa au sein de l’UMONS via ce lien : https://web.umons.ac.be/fr/universite/lumons-en-bref/les-docteurs-honoris-causa/