Laboratoire démocratique

Râler c’est bien, proposer c’est mieux…

Les chiffres de la désillusion politique des jeunes sont terribles. Notre jeunesse, comme toutes les jeunesses, rêve de transformer profondément notre société. Mais seulement 1 jeune sur 20 pense que voter sert à quelque chose … On parle souvent de modèle environnemental ou économique durable. Mais quid d’un modèle constitutionnel durable capable d’accueillir les rêves de transformation de nos jeunes ?

Dans son Laboratoire démocratique inspiré de Jules Verne, l’Ecole de droit UMONS-ULB veut dépasser ce constat désespérant :  une vingtaine de jeunes de 20 ans font des propositions pour rêver la démocratie du futur !

Pourquoi un Laboratoire inspiré de Jules Verne ?

Parce que cet auteur a réussi à créer un univers fabuleux capable de transformer les peurs que suscitait la révolution industrielle en rêve de mieux, en désir d’ailleurs et en espoir de plus. Notre Labo a voulu faire de même avec les peurs que provoque la révolution démocratique en Belgique en pariant sur les talents immenses de nos jeunes de 20 ans !

Au XIXème siècle, la révolution industrielle fait peur. Jules Verne transforme ses crachotements et ses chuintements en machines merveilleuses.

AU XXIème siècle, la démocratie belge se grippe. Les étudiant.e.s de l’Ecole de Droit transforment ses grincements et ses crissements en propositions démocratiques pétaradantes.

Un Labo en live et en ligne

Le Laboratoire démocratique a démarré lors du Printemps des Sciences 2018 à Mons-Expo qui a été un véritable tremplin pour les idées des étudiant.e.s. !

Venez vous perdre dans les rouages de leur Laboratoire démocratique et dénicher pour votre proposition coup de cœur !

Projet développé par les étudiant.e.s en deuxième année de Bachelier en Droit dans le cadre du cours du Droit constitutionnel dispensé par Anne-Emmanuelle Bourgaux et ses assistant.e.s : Céline Estas, Letizia De Lauri et Mathieu Dekleermaker.