Conférences/Colloques

Une étudiante de l’ESHS (UMONS) représente le Hainaut à la Conférence sur l’Avenir de l’Europe

Publié le 22 février 2022
Rédigé par Amélie Honorez
Ce samedi, l’avenir de l’Europe a été … hennuyer ! Maryse, Salvatore et Simon, étudiant.e.s de l'École des Sciences humaines et sociales et de l’École de droit de l’UMONS ont représenté la Province de Hainaut à la Conférence sur l’avenir de l’Europe 2022. L'événement de clôture s'est déroulé dans le Bâtiment Charlemagne (Rue de la Loi) à Bruxelles ce samedi 19 février 2022.

Nos 3 étudiants ont brillamment défendu les 3 propositions issues du panel participatif organisé à l’UMONS le jeudi 17 février devant des mandataires européen.ne.s tels que Guy Verhofstadt (membre du Parlement européen et vice-président du conseil exécutif de la Conférence), Dubravka Šuica (vice-présidente de la Commission européenne en charge de la démocratie et de la démographie et vice-présidente du conseil exécutif de la Conférence), l’ambassadeur Hendrik Van de Velde (coordinateur de la conférence sur l’avenir de l’Europe, SPF Affaires étrangères),Marc Tarabella ou encore Hélène Ryckmans.

Après une journée de discussion, les représentants des 10 provinces belges ont sélectionné les idées locales belges : création d’un CST (Culture Safe Ticket) pour un accès gratuit à la culture, création d’un réseau ferroviaire trans-européen ou encore verdissement des villes européennes… les propositions étaient inventives et nombreuses.

Qu’est-ce que la Conférence sur l’Avenir de l’Europe ?

La conférence sur l’avenir de l’Europe offre aux citoyens européens une occasion unique de débattre des priorités de l’Europe et des défis auxquels elle est confrontée. Le Parlement européen, le Conseil et la Commission européenne se sont engagés à écouter les Européens et à donner suite, dans les limites de leurs sphères de compétences, aux recommandations formulées.

Quels sont les éléments qui composent la conférence ?

  •  Une plateforme numérique multilingue, c’est le lieu où les citoyens peuvent partager leurs idées et envoyer des contributions en ligne. Celles-ci seront recueillies, analysées, suivies et publiées tout au long de la conférence. Toutes les contributions reçues sur la plateforme avant le 20 février seront maintenant évaluées pour le prochain rapport qui doit être remis le 17 mars. La possibilité de contribuer sur la plateforme reste ouverte pour permettre au débat de se poursuivre en ligne. Un rapport résumant les dernières contributions sera préparé après le 9 mai.
  • Des événements décentralisés, en ligne, hybrides ou en présentiel, organisés par des citoyens et des organisations, ainsi que par des autorités nationales, régionales et locales, dans toute l’Europe.
  • Des panels de citoyens européens, qui débattent de différents thèmes et présentent leurs propositions. Ces panels sont représentatifs de la population européenne pour ce qui est de l’origine géographique, du sexe, de l’âge, du milieu socio-économique et/ou du niveau d’éducation.
  • Une séances plénières, qui permet de veiller à ce que les recommandations formulées par les panels de citoyens nationaux et européens, regroupées par thèmes, fassent l’objet d’un débat dont l’issue n’est pas déterminée à l’avance.

Un atelier co-créatif organisé le 17 février à l’UMONS

Un atelier co-créatif a été organisé à l’UMONS le jeudi 17 février. Ce panel était composé d’une quarantaine d’étudiant.e.s issus du Bachelier en Droit et du Bachelier en Sciences humaines et sociales.

En l’espace d’un après-midi, nos étudiants ont généré une trentaine d’idées afin de lutter contre le réchauffement climatique et améliorer le tri des déchets en Europe. L’atelier co-créatif, organisé en partenariat avec Europe Direct Hainaut, a également permis aux étudiants d’écouter Samuël Maenhout, Chef de l’équipe Information & communication de la Représentation de la Commission européenne en Belgique et Antoine Vandenbulke, Chargé du cours de Droit de l’Union européenne à l’École de Droit (UMONS – ULB).

Cet atelier était le dernier d’une série organisée dans les 10 provinces belges, et dont les différents thèmes étaient :

  • Changement climatique et environnement
  • Santé
  • Une économie plus forte, justice sociale et emploi
  • L’UE dans le monde
  • Valeurs et droits, état de droit, sécurité
  • Transformation numérique
  • Démocratie européenne
  • Migration
  • Éducation, culture, jeunesse et sport
  • Autres idées
S’inscrire à l’UMONS