Enseignement Recherche

L’enquête sur les pratiques pédagogiques en temps d’épidémie COVID s’étend désormais aussi aux enseignant.e.s du supérieur

Publié le 1 juin 2021
Rédigé par DCOM
L'enquête lancée en juin dernier 2020 par des chercheurs en sciences de l’éducation de l'Université de Mons s'adresse désormais aussi aux enseignant.e.s du supérieur qui sont invité.e.s à répondre à un questionnaire en ligne.

En juin dernier 2020, des chercheurs en sciences de l’éducation de l’Université de Mons faisant partie d’un groupe international qui a pour objectif d’évaluer les effets de la crise sanitaire liée au Covid-19 sur l’enseignement-apprentissage avait lancé une première enquête (dont les résultats sont toujours accessibles via www.capte.be ) portant sur l’étude des pratiques enseignantes en période de confinement.

Cette enquête s’adressait initialement aux enseignant.e.s du primaire et du secondaire (tous réseaux confondus). Elle vient d’être élargie à tous les niveaux d’enseignement, y compris le supérieur dont les enseignant.e.s sont invité.e.s à y prendre part !  Certaines questions contiennent des termes génériques (ex. le mot « élève » a été préféré au mot « étudiant » qui aurait pourtant été plus adéquat pour l’enseignement supérieur) mais leur teneur n’en demeure pas moins pertinente.

même si certaines formulations sont davantage adaptées au vocabulaire du secondaire et du fondamentale.

Pour rappel, ce questionnaire en ligne et cette vaste enquête abordent différents thèmes dont, entre autres, l’enseignement hybride, le bien-être enseignant, les inégalités scolaires, les apprentissages scolaires, la gestion de classe, etc.

Le compléter en vous rendant sur ce lien ne prend qu’une quinzaine de minutes. Toutes les données sont anonymes, utilisées dans le respect du RGPD et réservées à des fins de recherche.

Toutes ces réponses nous seront très précieuses pour mieux comprendre cette expérience très particulière de l’enseignement en période de crise sanitaire. Si vous le pouvez et le souhaitez, n’hésitez pas à faire circuler le questionnaire auprès d’autres collègues », insiste l’équipe de l’UMONS, composée de Natacha Duroisin (prof./chercheur), Romain Beauset (chercheur), Chloé Tanghe (chercheur) dont les recherches en général visent à « Mieux comprendre le fonctionnement et le développement (neuro)cognitif des élèves pour adapter au mieux les pratiques pédagogiques.

Lien vers l’enquête : https://enquetes.umons.ac.be/limesurvey/index.php/741489?lang=fr

Plus d’infos : natacha.duroisin@umons.ac.be