Formation clinique

Les 10 mai 2015 et 10 juillet 2016, deux lois ont été adoptées par le Parlement fédéral réglementant la reconnaissance du psychologue clinicien et de l’orthopédagogue clinicien en tant que professionnels de la santé mentale. Ces lois décrivent les activités que peuvent exercer le psychologue clinicien et l’orthopédagogue clinicien dans le but de garantir au mieux la qualité de ces activités pour les patients.

Depuis janvier 2020, les étudiants doivent disposer d’un visa et d’un agrément pour pouvoir exercer légalement en tant que psychologue clinicien ou orthopédagogue clinicien.


Pourquoi devenir clinicien ?

Le titre de « clinicien » permet une pratique autonome, l’exercice de la psychothérapie, l’encadrement d’autres collègues ou assistants. Porter ce titre protégé n’est dès lors pas une obligation en soi mais dépend du projet professionnel de chacun.

Les étudiants ayant terminé leur master en sciences psychologiques mais ne souhaitant pas devenir clinicien pourront néanmoins travailler sur le terrain en tant que psychologues ou orthopédagogues au sein d’équipes pluridisciplinaires.

 


Comment devenir clinicien ?

Tout étudiant inscrit à partir de l’année académique 2017-2018 au sein d’une faculté de psychologie et des sciences de l’éducation en communauté française, qui souhaiterait porter le titre de psychologue clinicien ou d’orthopédagogue clinicien, devra disposer d’un visa et d’un agrément.

Visa

Le visa est délivré par le SPF Santé Publique sur base de l’attestation délivrée par la faculté confirmant que l’étudiant a suivi une filière de psychologie/ d’orthopédagogie qui répond aux exigences légales. Le Visa permet d’entamer les démarches pour obtenir l’agrément, indispensable à la pratique de la psychologie clinique ou de l’orthopédagogie clinique.

Les conditions d’obtention du visa sont détaillées dans les onglets dédiés à la psychologie clinique et à l’orthopédagogie clinique.

Agrément

L’agrément ne peut être demandé que par une personne ayant déjà obtenu le visa correspondant.

Il est délivré par la Fédération Wallonie-Bruxelles. Celle-ci vérifie que le demandeur :

  • Est titulaire d’un diplôme d’enseignement universitaire dans le domaine de la clinique, sanctionnant une formation qui, dans le cadre d’un enseignement de plein exercice, compte au moins cinq années d’études ou 300 crédits dans le système européen de transfert et d’accumulation de crédits (ECTS), en ce compris un stage dans le domaine de la psychologie ou de l’orthopédagogie clinique ;
  • A effectué un stage supervisé de 1680heures. Ce stage pratique professionnelle doit se dérouler dans un lieu de stage et sous la supervision d’un maitre de stage reconnus. Le stage est complètement indépendant de ceux effectués dans le cadre du master et ne nécessite pas d’inscription dans une université. Il pourra éventuellement être réparti sur 5 années et dans différents centres avec un minimum de 840 heures dans le même centre. Une rémunération sera (ou non) possible. Cette 6ème année ne débutera qu’à partir de l’année académique 2022-2023