Prix/récompense Recherche

Une mémorante en zoologie de l’UMONS primée lors d’un colloque scientifique à Anvers

Publié le 11 janvier 2019
Rédigé par DCOM
Dans le cadre du colloque scientifique international « Congress of Zoology » qui se tenait à Anvers du 13 au 15 décembre 2018, une étudiante de Master 2 de l'UMONS, Melle Kimberly Przybyla, qui fait actuellement son mémoire dans le Laboratoire de Zoologie de la Faculté des Sciences de l'UMONS a remporté le prix du "Best Poster Presentation Award" pour sa catégorie.

Dans le cadre du colloque scientifique international « Congress of Zoology » qui se tenait à Anvers du 13 au 15 décembre 2018, une étudiante de Master 2 de l’UMONS, Melle Kimberly Przybyla, qui fait actuellement son mémoire dans le Laboratoire de Zoologie de la Faculté des Sciences de l’UMONS a remporté le prix du « Best Poster Presentation Award » pour sa catégorie.

Le titre de son poster était : « How does heat stress affect the fertility of bumblebees ».

Ce colloque scientifique international, intitulé « The 25th Benelux congress of Zoology : Zoology in the Anthropocene » était organisé par le KNDV et la Royal Belgian Zoological Society. 200 masters students et des seniors scientists y prenaient part.

La manifestation incluait des conférences invitées et des présentations orales/posters. La participation à ce type de colloque constitue une excellente opportunité pour les étudiants et jeunes scientifiques de rencontrer des collègues et de présenter et discuter des résultats de leur recherches.

L’objectif du poster primé de Melle Przybyla était de présenter une partie de ses résultats de mémoire portant sur l’impact du stress climatique (canicule) sur la fertilité de trois espèces de bourdons européens.

« Nous avons évalué la viabilité des spermatozoïdes par fluorescence ainsi que la dégradation d’ADN contenu dans la tête du spermatozoïde (noyau) suite à un stress hyperthermique. Nos résultats indiquent un effet négatif considérable de ce stress sur la fertilité des bourdons ce qui pourrait jouer un rôle clé dans le déclin des pollinisateurs sauvages », confie la jeune mémorante qui est également élève-assistante pour les travaux pratiques de Botanique et d’écologie végétale.

 

La lauréate avait déjà obtenu la bourse d’initiation à la recherche l’année dernière au sein du laboratoire dirigé par le Prof. Rasmont.

Plus d’infos sur cette recherche? Kimberly.PRZYBYLA@umons.ac.be ou baptiste.martinet@umons.ac.be