Entreprises International Prix, bourses et distinctions

Une enseignante de Polytech nommée parmi les 40 jeunes les plus influents au monde de l’industrie de la finition de surface

Publié le 30 août 2019
Rédigé par DCOM
Le Prof. Véronique Vitry (Service de métallurgie) a été nominée cet été en tant que « 40 under 40 », soit l'une des jeunes spécialistes de l'industrie de la finition de surface de moins de 40 ans les plus influentes au monde dans son domaine. Ce classement annuel est réalisé par le journal « Products finishing », un peu sur le modèle des 30 under 30 de « Forbes magazine ».

Le Prof. Véronique Vitry, cheffe de travaux et chargée de cours à temps partiel au sein de la Faculté Polytechnique de Mons – UMONS (Service de métallurgie), a été nommée cet été en tant que « 40 under 40 » (les 40 jeunes les plus influents de l’industrie de la finition de surface) pour l’année 2019 par le journal « Products Finishing ».

Il s’agit d’une sélection réalisée chaque année par un journal professionnel américain, « Products finishing », un peu sur le modèle des 30 under 30 de « Forbes magazine ». Sur base de nominations par des acteurs majeurs du métier, le magazine choisit chaque année 40 personnes âgées de moins de 40 ans qui sont considérées comme étant les plus influentes dans le domaine des revêtements de surface. Les certificats sont remis aux lauréats lors d’un des plus importants trade show du domaine « SurFin ».

La classe de cette année comprenait aussi bien des chimistes, ingénieurs, professeurs, directeurs du développement des affaires, directeurs généraux, spécialistes du contrôle de la qualité que des responsables de sociétés. Ils et elles ont tous été nommé(e)s pour leurs réalisations actuelles ainsi que pour leur potentiel en termes de contribution à l’avenir.

En plus de faire partie des 40 lauréats retenus, le Prof. Vitry a également été sélectionné avec deux autres personnes, dont une ingénieure de chez Apple, pour participer à une discussion qui a précédé la remise des certificats.

Véronique Vitry est présentée sur le site comme une chercheuse ayant « contribué de manière significative aux aspects de la recherche par électrodéposition et à leur application pour diverses utilisations finales. Elle a obtenu un bachelier en génie des matériaux de l’Université de Mons (UMONS) et un doctorat en 2010 de la même institution. Véronique Vitry est un scientifique confirmé et professeur associé à temps partiel au laboratoire de métallurgie de l’UMONS. Ses intérêts de recherche ont toujours été liés au traitement de surface: premiers revêtements PVD à Materia Nova, Mons; puis du nickel-bore et du PEO. Elle a déposé un brevet pour un bain de placage sans nickel-bore, mais elle s’intéresse également à la métallurgie physique, à la métallurgie des procédés, au recyclage et à la corrosion. Elle enseigne des cours de métallurgie et de matériaux liés aux processus et est active dans des associations professionnelles, notamment ASM International, Failure Analysis Society et A3TS (Association française de traitements de surface et de chaleur) où elle occupe la vice-présidence ».

Plus d’infos ? https://www.pfonline.com/articles/40-under-40-class-of-2019