Charleroi Institution Recherche

Le Prof Pagano signe un ouvrage accessible consacré aux finances publiques de la Belgique

Publié le 13 juillet 2021
Rédigé par DCOM
« Finances publiques. La Belgique fédérale dans l’Europe » vient de sortir aux Éditions de l'Université Ouverte.

Quelle influence les crises exercent-elles sur les dépenses et les budgets publics ? Comment interpréter le “déficit” ? Quel risque la remontée éventuelle des taux d’intérêt fait-elle courir à l’Etat belge ? Comment peut-on dessiner une trajectoire “soutenable” pour le futur des finances publiques belges ? Comment l’Etat belge gère-t-il ses emprunts ?

Voici 5 des 45 questions-clés qui sont abordées de manière très pédagogue par le Professeur Joseph Pagano, de la Faculté Warocqué d’Economie et de Gestion dans son nouvel ouvrage intitulé « Finances publiques. La Belgique fédérale dans l’Europe », publié aux Editions de l’Université Ouverte et préfacé par Elio Di Rupo, le Ministre-Président du gouvernement de la Wallonie.

 

 

Le Prof. Pagano est un observateur avisé et un spécialiste reconnu des finances publiques belges. C’est également un excellent pédagogue et vulgarisateur. Il a donc souhaité que son livre « parle » aux spécialistes du domaine tout en restant à la portée des non-initiés.

L’auteur a ainsi sélectionné les questions les plus fréquentes dans tous les débats consacrés aux finances publiques pour les traiter de manière fluide, accessible et captivante et ainsi permettre au lecteur d’y voir plus clair sur ces enjeux. Chaque thème est traité est traité par une « mise en perspective » (historique, européenne, …) qui éclaire chaque question traitée.

Ce livre a pour objectif d’aider les personnes intéressées à comprendre les enjeux des finances publiques contemporaines en Belgique, à travers les trois aspects qui les déterminent, expliquent l’auteur et sa maison d’édition. D’abord, l’analyse des principes généraux de gestion budgétaire éclaire le débat sur le « déficit », la dette et sa « soutenabilité », l’effet boule de neige,… Les crises qui se sont succédées au cours du XXIe siècle, et les évolutions de la société, telles que le vieillissement de la population ou la lutte contre le réchauffement climatique, conduiront probablement, dans le futur, à une intervention plus forte des Etats. En deuxième lieu, il revient sur le fédéralisme belge, mettant l’accent sur l’importance déterminante du mode de financement des Régions et des Communautés, avec pour conclusion une évolution probable vers un fédéralisme encore approfondi et qui pourrait être construit autour de quatre Régions. Enfin, il suggère un rôle différent pour l’Union européenne qui pourrait être plus utile dans la coordination fiscale, la lutte contre la grande fraude et l’instauration de taxes plus acceptables comme la taxe « Tobin » sur les opérations financières, la taxe carbone ou la taxe Gafam.

Pour commander l’ouvrage : http://www.uo-fwb.be/editions-de-luo

Plus d’informations auprès de  l’auteur via giuseppe.pagano@umons.ac.be