International Recherche

La FA+U obtient un financement de 30.000€ de l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) dans le cadre d’un appel à projet COVID-19

Publié le 25 mai 2020
Rédigé par F. SOBCZAK
Ce vendredi 22 mai 2020, dans le cadre de son plan d'action spécial COVID-19 visant à soutenir des initiatives liées à la pandémie, l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF) a octroyé un financement de 30.000,00 € à un projet, LO² - FabLabS, déposé par la Faculté d’Architecture et d’Urbanisme et l’Université d’Etat d’Haïti.

L’objectif de cet appel à projet international est de soutenir le développement de solutions à impact technologique et/ou social pour aider les systèmes de santé et les populations à faire face à cette crise sanitaire inédite. Le grand succès de cet appel et la qualité des projets proposés ont conduit l’AUF à doubler sa subvention qui atteint désormais un million d’euros et permettra de financer 92 projets issus de 87 établissements membres dans 44 pays.

Le projet LO² – FabLabS consiste à créer au sein de l’Université d’Etat d’Haïti (UEH), le premier FabLab Haïtien pour permettre dans la phase d’urgence actuelle de produire des objets à usage médical. Une demande spécifique a déjà été introduite par l’hôpital Saint-Luc de Port-au-Prince pour la fourniture de pièces de raccord imprimées en 3D pour équiper leurs respirateurs.

Au sein du projet LO² – FabLabS, l’Université d’Etat d’Haïti coordonne le projet, l’Université de Mons et son FabLab jouent le rôle d’incubateur auprès de l’UEH à travers des formations, un transfert d’expériences et l’expertise Covid-19 dans la production d’objets à usage médical.

Il s’agit également de transformer une menace en opportunité dans le sens où les moyens mis en œuvre pour aider à la gestion de la crise Covid-19 permettront de créer un outil, le FabLab qui pourra servir la communauté universitaire, le secteur médical de première ligne mais également la société civile haïtienne.

Sur le plus long terme il s’agirait, à travers la création de ce tiers-lieu, de promouvoir de l’innovation en encourageant les collaborations et les projets collectifs afin de faire vivre et de développer socialement et économiquement le territoire haïtien tout en développant de la solidarité au sein des communautés de personnes.

Toutes nos félicitations à Fabrice Sobczak et Thomas Waroux de la Faculté d’Architecture et d’Urbanisme de l’Université de Mons et Isabelle Jolicoeur de l’Université d’Etat d’Haïti ainsi qu’à toute l’équipe qui travaille à cette coopération depuis plus de 5 ans maintenant !