Conférences/Colloques

Mise à l’honneur de « René Panis, architecte montois (1919-1981) : un moderne au service de sa région »

Publié le 4 octobre 2019
Rédigé par D. CAZZARO-I. DE SMET
Dans le cadre du cycle de conférence « Modernité et architecture en Wallonie, 3 portraits » du Collège de Belgique de l’Académie Royale, Patrick Burniat, docteur en art de bâtir et en urbanisme a retracé ce jeudi 3 octobre au Mundaneum, la carrière de l’architecte montois René Panis.

Cette personnalité régionale a émergé lors des recherches effectuées pour le Guide d’architecture moderne et contemporaine de Mons et Cœur du Hainaut initié par la Cellule Architecture de la FWB et réalisé en collaboration avec la Faculté d’Architecture et d’Urbanisme de l’UMONS et, co-édité par Mardaga. Cette analyse fait suite à la (re)découverte des archives de René Panis par la FA+U et la création d’un centre d’archives.

Devant une assistance d’étudiants en architecture, d’architectes et de personnes passionnées, le conférencier a retenu l’attention de chacun en contextualisant l’œuvre dans son époque. Outre une première approche globale, la conférence s‘est articulée autour des trois périodes phares de René Panis, l’étude du développement du plan d’urbanisation de Saint-Ghislain ainsi que d’une analyse plus précise de deux cités remarquables : la Cité du Bois de Mons à St Symphorien et celle de la Cour à Wasmes.

Espérons que ce type de conférence puisse donner l’envie d’entamer ou d’approfondir des recherches sur de tels sujets, mettant à l’honneur le talent des architectes de notre région.
La conférence s’est clôturée par le témoignage de personnes ayant bien connu l’architecte René Panis et nous faisant découvrir les traits particuliers de sa personnalité.

« J’ai eu la chance de travailler chez René Panis en temps qu’étudiant et d’assister à une impressionnante auto-correction sur l’un de ses projets. S’il était un professeur très exigent, il l’était tout autant avec lui-même », nous déclare Freddy THOMAS, directeur et professeur à l’ISAI Mons.