Master en

Ingénieur de gestion

Finalité spécialisée
  • Horaire
    Horaire de jour
  • Crédits ECTS
    120
  • Langue
    Français
  • Lieu
    Mons

Description

Le Master Ingénieur de Gestion donne la possibilité d’acquérir, en 120 crédits, une solide formation spécialisée en gestion permettant une intégration efficace au sein d’entreprises privées ou publiques, industrielles ou non.

Conditions d'accès

Le Master Ingénieur de Gestion est accessible uniquement aux bacheliers Ingénieur de Gestion. D’autres accès sont néanmoins prévus pour les étudiants issus d’autres cursus universitaires ou du supérieur non universitaire de type long ou de type court. La liste complète des grades académiques qui donnent accès au Master ingénieur de gestion est reprise sur cette page . Certains étudiants auront leur programme de Master complété par des enseignements du bloc complémentaire, prérequis au Master.

Public cible

Les étudiants ayant obtenu un diplôme de Bachelier Ingénieur de gestion. Etudiants diplômés du supérieur non universitaire de type long ou court ainsi que d’autres cursus universitaires.

Informations supplémentaires

Certains cours sont donnés en anglais.

Programme et structure

Le Master en ingénieur de gestion est organisé en 120 crédits et offre aux futurs diplômés une formation en gestion basée sur des cours classiques (finance, marketing, comptabilité, droit, économie industrielle,…) mais également sur des disciplines spécifiques fortement demandées sur le marché telles que l’environnement, la logistique, l’audit, l’entrepreneuriat, la gestion de la production, …

Répartition des crédits

Le cursus comporte 120 crédits divisés en deux blocs :

  • Un premier bloc de 60 crédits comprenant un tronc commun pour 40 crédits (gestion financière, marketing approfondi, méthodes statistiques et économétriques en gestion, logistique, développement durable et production, …) complété par une trajectoire (ensemble d’enseignements dans un ou plusieurs domaines de la gestion regroupés afin de former un ensemble cohérent répondant aux attentes du monde professionnel).
  • Un deuxième bloc de 60 crédits constitué d’un tronc commun de 40 crédits (mémoire, stage, strategic management) complété par les enseignements de la suite de la trajectoire choisie au premier bloc.

Les langues font évidemment partie du cursus (tronc commun) et accompagnent l’étudiant jusqu’à l’obtention de son diplôme. Elles font l’objet de cours et de séminaires de communication en langue anglaise et néerlandaise ou espagnole.

Trajectoires :

Les étudiants en Master Ingénier de Gestion en 120 crédits doivent choisir une des 10 trajectoires suivantes :

  • Marketing intensif
  • Marketing et gestion des ressources humaines
  • Marketing et entrepreneuriat
  • Finance intensive
  • Finance et entrepreneuriat
  • Finance et banque
  • Finance et gestion des ressources humaines
  • Audit et révisorat
  • Audit et finance
  • Compétences ingéniorales

La composition de chacune des trajectoires peut être consultée dans le document suivant :

Trajectoires MIG

Opportunités

Toutes les filières proposées par la Faculté Warocqué assurent des débouchés variés à leurs diplômés. En effet, ceux-ci acquièrent une expertise dans un large éventail de fonctions liées à l'organisation, à l'administration, à la gestion commerciale, aux finances, aux ressources humaines, à la réalisation d'études et d'analyse. Cette expertise pourra être mise à profit tant dans des entreprises privées que dans des organismes et institutions publics, tant en Belgique qu'à l'étranger. L’Ingénieur de gestion dispose donc des mêmes débouchés que le Master en Sciences de gestion, et bénéficie en outre d’une formation spécifique lui permettant de répondre au mieux aux attentes de recruteurs issus de l’industrie ou des organismes d’études et d’analyses.

Voici entres autres des débouchés des études en économie et gestion à la FWEG :

 

Acquis d'apprentissage

Acquis d’apprentissage

  • Maîtriser les principaux processus décisionnels de l'entreprise.
  • Mobiliser, dans un milieu professionnel spécifique, les compétences acquises.
  • Contribuer à l'élaboration d'outils ou de solutions innovants.
  • Conduire un raisonnement scientifique sur des problématiques complexes ou novatrices en gestion.
  • Communiquer et interagir par écrit et oralement, de manière claire et structurée, sur des problématiques, des analyses et des projets.
  • Présenter et structurer des données de manière claire, précise, neutre et non-orientée.
  • Assimiler les composantes de l’environnement économique et social de l'entreprise.
  • Communiquer et interagir par écrit et oralement, de manière claire et structurée, sur des problématiques, des analyses et des projets, dans au moins une langue en plus du français.
  • Faire preuve d’ouverture d’esprit et d’adaptation.
  • Contribuer à la coordination et à l’animation d’une équipe, en mettant en place les moyens de collaboration les plus efficaces dans une situation donnée.
  • Etre à l’écoute des membres de l’équipe et susciter l’expression d’un avis partagé. Accepter et discuter un autre point de vue que le sien.
  • Planifier les activités de manière à exploiter au mieux le temps imparti.
  • Innover dans la mise en place de méthodologies et d'outils d'analyse ou de décision en matière de gestion.
  • Se référer à des principes éthiques et appliquer dans son comportement la déontologie propre aux sciences de gestion.
  • Agir dans le respect des cadres législatifs.
  • Intégrer des savoirs hautement spécialisés relevant de différents domaines de la gestion.
  • Mobiliser de façon pertinente les connaissances spécialisées en tenant compte des contraintes et des ressources dans la situation rencontrée.
  • Contribuer à la mise en place de projets innovants.
  • Faire preuve d'autonomie et persévérer en dépit des difficultés ou d’erreurs initiales, pour trouver une solution optimale.
  • Maintenir une veille en termes de connaissances et d’approches méthodologiques afin de faire évoluer sa réflexion et sa pratique.
  • Evaluer ses pratiques et être capable de se remettre en question.
  • Maîtriser les différentes étapes et méthodes pour mener à bien une recherche sur des problématiques complexes ou novatrices en gestion.
  • Construire un cadre de référence, formuler des questions ou des hypothèses à partir de l’analyse de la littérature scientifique.
  • Récolter des données, les analyser de façon qualitative et quantitative et interpréter de manière adéquate les résultats, en tenant compte du cadre de référence au sein duquel la recherche s’est développée.
  • Mobiliser les méthodes et les outils d’aide au gestionnaire dans des contextes mouvants.
  • Maîtriser les principaux processus décisionnels de l'entreprise.
  • Innover dans la mise en place de méthodologies et d'outils d'analyse ou de décision en matière de gestion.
  • Maîtriser des compétences hautement spécialisées dans certains domaines de la gestion, dont la gestion de production et la logistique.
  • Identifier, modéliser et analyser des problèmes réels et complexes en sciences de gestion.
  • Modéliser, analyser et optimiser la logistique interne d’un système de production et de distribution.
  • Mobiliser les méthodes et les outils d’aide au gestionnaire dans des contextes mouvants.
  • Identifier les réseaux professionnels, interagir et collaborer avec eux. Rechercher l’expertise externe si nécessaire.
  • Faire preuve d'autonomie et persévérer en dépit des difficultés ou d’erreurs initiales, pour trouver une solution optimale.

Référentiels de compétence

  • Mobiliser des connaissances spécialisées dans au moins un domaine de la gestion.
  • Communiquer et présenter des travaux originaux de manière professionnelle tant à l'oral qu'à l'écrit.
  • Agir dans un contexte international et multiculturel.
  • Collaborer au sein d’une équipe et en exercer le leadership.
  • Privilégier des pratiques de management responsables.
  • Maîtriser de manière active et intégrée des savoirs dans les différents domaines de la gestion et les utiliser de manière efficace dans un contexte professionnel.
  • Etre autonome et s’adapter régulièrement à de nouveaux contextes.
  • Adopter une démarche scientifique d’analyse et de raisonnement.
  • Développer des stratégies innovantes.
  • Intégrer les processus scientifiques et technologiques.
  • Gérer un projet au sein d’une organisation.

À propos de cette formation

Secteur
Sciences humaines et sociales
Domaine
Économie et gestion

Contactez-nous pour obtenir de plus amples informations

Marilyn Moreau-Conseillère en Information et Orientation
+32 (0)65 37 32 47